eMule et eMule island : partage de fichiers


Partager




eMule est un logiciel P2P (pair-à-pair) de partage et d'échange de fichiers tels que les programmes, les fichiers vidéos ou audios. L'échange P2P évite d'avoir recours à un serveur central pour répartir les requêtes et les réponses. L'eMule était, à ses débuts, basé sur un autre logiciel P2P appelé eDonkey, mais ce dernier présentait des défauts de stabilité et de centralisation des données. Aussi, un développeur appelé Hendrik Breitkreuz surnommé Merkur a décidé de développer son propre logiciel basé sur la technologie eDonkey.



La première version stable a été publiée le 6 juillet 2002, mais Hendrik Breitkreuz avait déjà quitté le projet à l'époque. On compte maintenant plus de 85 millions d'utilisateurs d'eMule dans le monde. La particularité d'eMule c'est qu'il s'agit d'un logiciel dont le fonctionnement ne dépend pas d'un serveur, étant donné que ce sont les millions d'utilisateurs qui font vivre le réseau. Cependant, eDonkey centralise une partie des données et présente un risque notamment dans le cas de fermeture d'un serveur, pouvant nuire à la stabilité du réseau. Au fil des versions, les développeurs ont corrigé cet inconvénient et ont créé leur propre protocole appelé « Kademlia », n'ayant pas besoin de serveurs centraux pour distribuer les requêtes. La puissance d'eMule se retrouve dans ses deux composantes de base : le « Credit System » et le concept de High ou Low ID. C'est à partir de ces deux paramètres que se définit la vitesse de téléchargement d'un fichier. Le High ID est un identifiant basé sur la contribution d'un utilisateur au réseau. Plus il met de fichiers à la disposition des utilisateurs, plus son High ID est élevé.


Le système de crédit correspond à la file d'attente lorsqu'on demande un fichier et il est calculé en fonction du High ID. Si vous êtes un utilisateur High ID, vous serez parmi les premiers à télécharger le fichier désiré. Par contre, l'utilisateur Low ID devra attendre plus longtemps car la vitesse de téléchargement est rallongée. Dans d'autres systèmes P2P comme le réseau Torrent, cet utilisateur est surnommé « leech », dont le sens littéral est « sangsue ». Il s'agit en réalité d'une personne qui télécharge une grande masse de fichiers sans rien donner en échange.


On peut également avoir un Low ID à cause de certains blocages qui empêchent eMule d'accéder à l'ordinateur. C'est notamment le cas lors d'une restriction d'accès internet par le fournisseur, ou lorsqu'un pare-feu est mal configuré. Ainsi, pour faire partie des High ID, il faut partager un contenu équivalent à celui qu'on télécharge et configurer correctement son pare-feu. La documentation sur le site officiel est très complète à ce sujet. De plus, une grande communauté d'utilisateurs permet de recevoir toute l'aide nécessaire. Parmi les avantages d'eMule, on peut également citer la grande variété de son contenu, sans cesse enrichi grâce à la contribution de ses millions d'utilisateurs. Par ailleurs, il intègre également un gestionnaire d'erreurs, similaire au réseau torrent. Comme son code source est libre, des développeurs peuvent créer des applications tierces basées sur ce code. L'une d'entre elles est iMule, similaire à eMule, mais possédant des fonctions supplémentaires qui améliorent la sécurité du réseau. Étant donné que les réseaux P2P sont principalement utilisés pour télécharger un contenu illégal, les autorités ont mis en place des procédures pour bloquer leur accès et identifier les pirates éventuels.
emule island


Les développeurs de ces réseaux ont créé de nouvelles applications qui garantissent l'anonymat de l'utilisateur. C'est le cas d'iMule qui intègre un cryptage de données qui sécurise les requêtes dans la mesure où chaque utilisateur représente un " noeud " sur le réseau. Par exemple, lorsqu'un internaute demande un fichier, la requête va passer par votre machine même si vous ne possédez pas le fichier. Ainsi, il est quasiment impossible de déterminer l'emplacement exact de la machine qui contient le fichier. Ce type d'application est appelé P3P, car elle fait partie de la troisième génération des logiciels d'échange de fichiers. Le cryptage d'iMule est constitué d'un routeur i2P, ce dernier pouvant être téléchargé indépendamment du logiciel. On pourra donc l'utiliser pour d'autres services qui nécessitent un cryptage de données comme un serveur torrent ou IRC. Ce concept fait partie de la philosophie du logiciel libre qui considère que le partage des connaissances doit être sans frontières. Toutefois, il est à noter qu'il est strictement interdit de télécharger des oeuvres illégales sous peine d'amendes ou de poursuites judiciaires.

Le Jeudi 30 Avril 2009 à 11:04
Article écrit par Toli ()




fleche Voir les autres articles commençant par E
 
Articles précédents :
  •  La mondialisation : définition et explication
  •  Goa : Etat du sud-ouest de l'Inde
  •  Benoît Magimel : biographie d'un remarquable acteur français...
  •  La loi Hadopi : c'est quoi ?
  •  GPS Garmin Nüvi : appareil de navigation

Articles suivants :
  •  HTC Touch Diamond : un bijou anti-iPhone
  •  Réflex Canon Eos 450D : avis aux amateurs de photo
  •  Prime pour l'emploi : simulation, calcul... qui a droit à ...
  •  Les îles Andaman et Nicobar
  •  Nokia N95 8GB : le téléphone multimédia...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il y a 1 commentaires pour cet article :

 TuxLePingouin a écrit [30/04/2009 - 13h42] 
TuxLePingouin

"Ce concept fait partie de la philosophie du logiciel libre qui considère que le partage des connaissances doit être sans frontières."... C'est complètement faux ! Le partage fait partie de la philosophie du logiciel libre, pas le piratage. De même, le partage des connaissances n'est pas sans frontière dans cette philosophie, le partage des connaissances doit se faire dans le respect leurs auteurs. On ne peut donc pas comparer la philosophie des "libristes" à celle de la majorité des utilisateurs d'eMule... Il y a la grande différence du "respect des auteurs" !
Si Mr Bill décide de ne pas diffuser son logiciel sous licence libre, et si la licence d'utilisation est payante... Mr Bill fait ce qu'il veut, que je sois d'accord avec sa façon de faire ou pas, soit je paye, soit je ne l'utilise pas, mais je ne le "cracke" pas ! C'est aussi ça la philosophie du logiciel libre...





Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   logiciel Logiciel



eMule est un logiciel P2P (pair-à-pair) de partage et d'échange de fichiers tels que les programmes, les fichiers vidéos ou audios. L'échange P2P évite d’avoir recours à un serveur central pour répart...