Emmaüs : quand la solidarité envers les pauvres rime avec Abbé Pierre


Partager




Emmaüs est un mouvement caritatif de solidarité pour l'égalité et la dignité de l'homme. Ses origines remontent à 1949 lorsque l'abbé Pierre (de son vrai nom Henri Groues ), alors député de Meurthe et Moselle décide de restaurer son propre logement en une auberge de jeunesse internationale baptisée « Emmaüs » (au nom de l'épisode biblique d'Emmaüs), où se rencontrent des personnes en difficulté . Il met en place ce mouvement de partage et de solidarité à Neuilly Plaisance, et crée l'association en 1953 à Paris, rue des Bourdonnais.



Cette organisation à visée humanitaire a pour vocation « d'agir pour que chaque homme, chaque société, chaque nation puisse y vivre, s'affirmer et s'accomplir dans l'échange et le partage, ainsi que dans une égale dignité » (Manifeste Universel). Bien qu'initée par un représentant du clergé catholique, cette organisation se réclame universelle et neutre, tant sur le plan des origines ethniques, des religions et spiritualités, que sur le plan politique. L'association y propose secours et assistance de manière universelle et neutre. Suite aux ravages de la Première Guerre Mondiale, et aux rudesses de l'hiver 1954 (d'où le film « Hiver 54 »), l'abbé Pierre lance un appel à la solidarité par le biais de la radio « Mes amis, au secours » pour faire face à la pénurie de logements, sensibilisant par la même occasion les pouvoirs publics. Un élan de sympathie se fait sentir ; près de 2000 tonnes de dons sont récoltés pour faire face aux besoins les plus urgents. Très vite Emmaüs élargit ses structures, notamment dédiées au logement des plus démunis : HLM Emmaüs, SOS Famille Emmaüs.


Progressivement, le mouvement se développe et prend de l'envergure sur le plan international, en 1971 est fondée l'association « Emmaüs Internationale » et prospère dans 20 pays. Aujourd'hui l'organisation fédère des associations dans plus de 41 pays. Elle ne fait pas appel aux subventions, mais s'autofinance grâce au travail fourni par les compagnons (membres de l'association) qui, en échange d'être nourris et logés dans une compagnie Emmaüs, fournissent un travail de gestion des ressources, d'accueil des personnes défavorisées, assistance juridique, plans d'action d'urgence etc..


Sa gestion repose donc sur la coopération et ainsi elle peut conserver son autonomie. Outre l'engagement en tant que compagnon (ou « ami »), il est possible d'aider cette organisation humanitaire qui en appelle au bénévolat, ou simplement à la générosité. En effet, il est possible de soutenir la fondation en faisant don de sommes d'argent ou de vêtements, livres, jouets, objets de décoration, et tout autre matériel non utilisé, et même les meubles. La communauté Emmaüs se déplace pour enlever les meubles. Il est également possible de participer à l'action de solidarité en achetant ces éléments. Ainsi, une communauté locale peut lutter contre les exclusions de toute forme de façon collective. L'action de cette association humanitaire a été reconnue par d'autres fondations à l'échelle planétaire, telles que Amnesty International, les restos du coeur, le Secours Catholique.. Pour les dons d'argent, veuillez vous reporter aux sites de l'association Emmaüs et de la fondation abbé Pierre. Enfin, sensibiliser votre entourage, d'autres associations ou les pouvoirs publics à la cause des plus démunis.
emmaus



Le Lundi 01 Octobre 2007 à 11:35
Article écrit par moons ()




fleche Voir les autres articles commençant par E
 
Articles précédents :
  •  Frédéric Chopin : pianiste et compositeur polonais d'origine...
  •  Vétérinaire : comment devenir vétérinaire ?...
  •  Tsunami : un cataclysme redouté et impressionnant
  •  Athènes : capitale et principale ville touristique de la Gr...
  •  Marché de Noël Strasbourg : date du du 25 novembre ou 31 déc...

Articles suivants :
  •  Gillette : marque de produits cosmétiques pour Homme...
  •  Couteau suisse : définition, histoire, caractéristiques et...
  •  Claudia Schiffer : une mannequin devenue icône planétaire...
  •  Lancôme : marque de produits cosmétiques où beauté rime av...
  •  Déménagement en France : des astuces à savoir...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il y a 1 commentaires pour cet article :

 cochise_fr a écrit [03/10/2007 - 11h21] 
cochise_fr

Le successeur de l'abbé Pierre, Martin Hirch vient de passer au gouvernement, soulevant ainsi un problème éthique d'intérêts multiples, voir d'intérêts personnels.
Quand les vices de la société de consommation rattrappent les associations humanitaires, peut on encore parler d'associations humanitaires ???




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.



Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   societe Société



Lancée par l'abbé Pierre après la Guerre, Emmaüs est une association humanitaire qui a pour but de venir en aide aux plus démunis. Véritable organisation, elle s'est développée ces dernières décennies...