Emmanuelle : l'érotisme à la française


Partager




Si le cinéma érotique français a eu un peu de mal à démarrer au tout début, Emmanuelle, le tout premier film du genre, sorti le 26 juin 1974, entraînera plus tard derrière lui toute une série de films érotiques. Mais faisons d'abord un bond de plusieurs années en arrière afin de mieux connaître Emmanuelle, ce légendaire film de Just Jaeckin devenu un film culte aujourd'hui. Il s'agit d'un film qui raconte l'histoire d'une femme riche qui s'ennuie et qui, au début, cherche à ajouter un peu plus de saveur à sa vie.



Elle retrouvera sa joie d'exister dans la sensualité et les jeux de l'amour, d'autant plus que son mari lui accorde assez de liberté pour qu'elle en profite jusqu'à goûter au paroxysme du plaisir. Ce film passionnant fait découvrir l'aventure d'une jeune femme qui évolue dans un monde de sensation et de plaisir charnel, depuis son tâtonnement en passant par la découverte des satisfactions particulières des jeunes adolescentes pures et pas encore mûres, jusqu'à un sadisme non vulgaire ni violent mais d'un goût plus modéré et plus sensuel. Mais d'où vient donc l'inspiration du réalisateur pour un tel film, qui a eu l'ambition de percer en France dans un domaine aussi délicat ? En effet, il faut croire que le film érotique n'était pas encore vu de la même façon qu'aujourd'hui. Emmanuelle a été créée pour la première fois en 1959 sous forme de roman dont l'auteur est Emmanuelle Arsan. C'est bien plus tard que ce fameux roman a été adapté pour le grand écran avec comme héroïne Sylvia Kristel, de là toute une péripétie de censure, de coupure et même de réadaptation eut lieu.


A cette époque, l'ère était à une certaine libération des moeurs, même si la sortie d'un film érotique était encore assez inconcevable étant donné qu'il ne s'agissait pas encore d'un genre particulier. Par conséquent, la sortie d'Emmanuelle n'a pas manqué de faire des remous, elle devient même source de polémique sur la censure des oeuvres érotiques. Certaines scènes ont choqué et d'après la commission de censure, il aurait fallu procéder à quelques coupures.


Cependant, c'est un coup de chance peut-être car après le décès du Président de la République Georges Pompidou, une restructuration a eu lieu au niveau du gouvernement et un nouveau secrétaire d'Etat à la Culture, plus ouvert et plus modéré, remplaça l'ancien, plus strict et moins indulgent sur la question. Michel Guy, le nouveau secrétaire d'Etat à la Culture autorise la diffusion du film à condition que celui-ci soit classé comme réservé aux adultes et quelques coupures ont été faites sans pour autant altérer l'histoire et son contenu. Toutefois, a été considéré comme adulte tout public ayant 16 ans et plus. Les mêmes péripéties attendront la suite du film, Emmanuelle 2, qui fera quand même une grande percée dans le domaine du film érotique. Vers la fin de l'année 1975, la sortie d'une loi qui établit le classement X va redonner de l'allure à la production de films érotiques. Malheureusement, les nouvelles productions semblent un peu osées et Emmanuelle devient le film de référence dans le genre étant donné qu'il est plus modéré. Si on fait le bilan du phénomène Emmanuelle, on arrivera à près de 9 millions de spectateurs en France et plus de 50 millions dans le monde entier.
emmanuelle


Le réalisateur retentera l'expérience avec l'adaptation cinématographique d'Histoire d'O, toujours avec le même succès et d'ailleurs Emmanuelle ne s'est pas terminé avec Emmanuelle 2, mais il y a encore eu d'autres suites comme Good-bye, Emmanuelle ou Emmanuelle 4. Le public s'est de plus en plus intéressé à l'histoire d'Emmanuelle à tel point qu'aux Etats-Unis et au Japon, ce film connut aussi un grand succès. La recette s'élève jusqu'à 16 millions de dollars pour le Japon et un fait, un peu particulier, fut également la diffusion de ce film dans une salle de cinéma française, pendant 10 ans, avec sous-titrage pour les touristes et étrangers. Devenu un véritable chef-d'oeuvre historique dans le cinéma érotique, ce film a conquis le monde et a servi de précurseur à d'autres films du même genre. S'il faudrait « mettre le couple hors la loi » comme le dit Emmanuelle en conclusion dans ce film, tous les plaisirs sont permis et Emmanuelle n'est que l'avant-goût de toute une aventure sensuelle que d'autres producteurs essaieront de nourrir à leur manière. Si vous n'avez pas encore fait l'expérience de ce film sensationnel dans son intégralité, un visionnement intégral du film est toujours possible. En effet, toutes les coupures ont été revues et le film a repris son contenu originel.

Le Samedi 20 Décembre 2008 à 10:30
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  cinema, billetterie cinema, actuer cinema, affiches cinema, frères Lumière, 19è siècle, sortie cinema,actualité cinema, kinépolis, programme cinéma, salle de cinema, horaires cinéma, Cinéma : 7è art ou forme de loisir de plus en plus
prisée quel que soit l'âge ?



fleche Voir les autres articles commençant par E
 
Articles précédents :
  •  Yamaha : histoire de la marque
  •  Apnée du sommeil : Appareillage, Traitement, Symptomes, Synd...
  •  Comment faire de la Farine ?
  •  Les mèches à tresser : comment faire ?
  •  La préhistoire et les dinosaures

Articles suivants :
  •  Résiliation d’assurance : comment faire ?
  •  Manuel Valls : homme politique français
  •  Quels sont les métiers qui permettent de s'occuper d'anima...
  •  Les cambriolages en France
  •  La nutripuncture : c'est quoi ?




 
 





Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   cinema films Cinéma Films



Si le cinéma érotique français a eu un peu de mal à démarrer au tout début, Emmanuelle, le tout premier film du genre, sorti le 26 juin 1974, entraînera plus tard derrière lui toute une série de films...