Comment éliminer les aoûtats ?


Partager




L'aoûtat ou Thrombicula automnalis est la larve d'un arachnide de la famille des acariens. Il s'agit d'un ectoparasite, c'est-à-dire d'un parasite externe de couleur rouge vif, que l'on ne peut pas voir à l'oeil nu. Pour coloniser l'homme et les animaux, cet acarien se fraye un petit chemin dans le tissu sous-cutané, puis injecte un liquide digestif qui entraine des lésions et un prurit cutané pouvant parfois être très sévère et interférer dans la vie de l'organisme parasitée.



L'habitat préférentiel de l'aoûtat est constitué des jardins, les prairies, la pelouse, les sous-bois, bref, là où la végétation abonde. Et même si il y habite, il n'y cause aucun dommage car c'est à l'être humain et aux espèces animales qu'il s'attaque. En effet, la reproduction des aoûtats se fait dans l'herbe humide et les femelles pondent leurs oeufs dans le sol. Ceux-ci donneront des larves gourmandes de sang chaud. Les aoûtats sont nombreux pendant la période estivale et au début de l'arrière- saison. Pour parasiter l'homme, ils s'accrochent aux vêtements, se faufilent entre les plis de flexion des membres et de la peau. Ils se plantent principalement sur les zones à peau fine, notamment les oreilles, à l'intérieur des cuisses, sous les aisselles, sur les testicules, entre les doigts puis retombent au sol. C'est le même schéma lorsqu'il pique des animaux, plus couramment des chiens ou des chats. La piqûre de l'aoûtat se reconnait par la rougeur orangée de la partie en question et du prurit très intense et même douloureuse. Le siège de la piqûre se situe généralement près de la ceinture, de la cheville et des aisselles. Si la piqûre est évidente sur l'homme, elle ne l'est pas toujours chez l'animal.


Il faut donc procéder à un examen complet du corps de l'animal cherchant d'autres lésions qui pourraient passer inaperçues. Que faire alors lors d'une piqûre d'aoûtat ? Tout d'abord, il ne faut pas s'alarmer et emmener la personne chez un médecin pour qu'il s'assure qu'il s'agit bien de l'acarien. En effet, il existe plusieurs causes qui peuvent mettre en confusion avec ce genre de parasitisme comme la gale sarcoptique ou les piqûres d'autres insectes.


Une lotion à base de benzoate de benzyle ira à bout de la présence larvaire sur la peau et il en existe plusieurs sortes en pharmacie. Après la piqûre, de l'alcool de menthe, du vinaigre un peu d'éther ou d'Eau de Cologne en application sur la zone soulage parfois. Ces techniques ne remplacent pourtant pas une désinfection soigneuse suivie de l'onction d'une pommade antihistaminique. Toutefois, il ne faut pas oublier d'éradiquer le parasite, donc de couper sa chaine de transmission en commençant par couper régulièrement le gazon humide car c'est l'endroit que préfère l'acarien. Pour la pelouse, il existe plusieurs médicaments acaricides qui tuent la forme larvaire de l'aoûtat comme le Neron, le Spomil, ou le Bio Gésal Insecticide. Par mesure de prudence, il vaut mieux ne pas s'étendre sur la partie du gazon qui vient d'être pulvérisée de substance acaricide, et cela dans les 10 jours qui suivent le traitement. Le traitement est encore plus efficace lorsque vous le faites au début de la période où apparaissent les acariens c'est-à-dire au début de l'été et de l'automne.
eliminer aoutats


En présence d'aoûtats dans votre jardin, pensez également à y planter de la mélisse, une plante que ces petites bêtes n'apprécient pas du tout, ou mieux de la menthe ou de la citronnelle. Si le parasitage persiste malgré tout, faites en sorte que vous vous laviez au savon de Marseille tous les jours et changez régulièrement vos vêtements mouillés de sueur. Si votre animal est souvent victime des aoûtats, pensez à l'emmener chez le vétérinaire pour que ce dernier lui prescrive un antiparasitaire externe efficace. En fait, le traitement doit être simultané pour vous, votre animal et votre jardin. C'est la seule manière pour faire en sorte que les aoûtats ne reviennent pas vous déranger. En termes de prévention, pensez à arroser le jardin de façon régulière car ces bêtes n'aiment pas l'eau abondante. Le port de chaussures pulvérisées de soufre ou de crème de soufre vous protègera de l'invasion, car ce sont des acaricides reconnus. L'ingestion de Vitamine B12 à une dose supérieure à la dose recommandée servirait également à empêcher la piqûre de l'acarien. Bref, il faut une coordination de plusieurs traitements curatifs et préventifs pour éliminer efficacement et totalement les aoûtats.

Le Mercredi 12 Novembre 2008 à 10:16
Article écrit par Caro ()




fleche Voir les autres articles commençant par E
 
Articles précédents :
  •  Bruce Lee : biographie d'un acteur hors normes
  •  Crip Walk ou C-Walk : comment réaliser ce pas importé par le...
  •  Mozilla thunderbird : un bon logiciel de messagerie ?
  •  Spasmophilie : un syndrome qui touche de plus en plus de mon...
  •  Comment raffermir les fesses ?

Articles suivants :
  •  Cafards : comment s'en débarasser ?
  •  Ananas : un fruit qui peut vous aider à maigrir ?
  •  Agence matrimoniale : un coup de pouce pour trouver l'âme ...
  •  Différences entre bactéries et virus
  •  Times Square : un endroit incontournable de Manhattan à Ne...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   insectes Insectes



L'aoûtat ou Thrombicula automnalis est la larve d'un arachnide de la famille des acariens. Il s’agit d’un ectoparasite, c'est-à-dire d’un parasite externe de couleur rouge vif, que l’on ne peut pas vo...