Les Elections Municipales : c'est quoi ?


Partager




Monsieur le Maire est sans conteste la personnalité la plus célèbre dans le Hameau, le Bourg, le Village ou la Ville dont il présidera la destinée durant les six années de son mandat renouvelable. Ses pairs siégeant au Conseil Municipal, élus comme lui au suffrage universel direct pour la même période et qui l'ont désigné avec ses adjoints, l'ont estimé digne de représenter les citoyens résidant dans sa commune.



Premier Officier Municipal, sa fonction est étroitement liée au processus démocratique entrepris depuis le XVIIIe siècle en application des termes de la « Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen ». Le droit le plus important accordé aux citoyens pour plus d'implication dans la vie de la République est le droit de vote, privilège appréciable dont les sujets des anciens régimes monarchiques ont été privés. Qualifiées, à juste titre telles ses précédentes, « d'élections de proximité par excellence », les Municipales de 2008, les onzièmes depuis la libération en 1945, resteront un scrutin d'enjeu local. La conjoncture, tant nationale qu'internationale, détermine la mobilisation du corps électoral dont le taux de participation constitue un bon indicateur pour les gouvernants et pour les partis politiques. Un souci permanent touche la juste représentativité de toutes les couches sociales, auxquelles s'ajoutent la présence des citoyens Européens, des minorités et les problèmes liés à la mobilité des personnes. Plusieurs dispositions règlementaires ont été prises tenant compte de cette problématique dans l'attribution du droit d'inscription aux listes électorales.


Le scrutin est ouvert à toute personne résidant dans la commune ou y payant des impôts et remplissant les conditions suivantes : ayant 18 ans révolus au plus tard la veille du scrutin à minuit de nationalité française ou citoyenne de l'un des pays de l'Union Européenne jouissant de ses droits civils et politiques et inscrite sur la liste électorale. Des dispositions particulières ont été prises permettant aux Français résidant hors de France de s'inscrire sur la liste électorale d'une commune où ils ne résident pas.


Les candidats qui peuvent se présenter aux élections municipales sont les personnes âgées de 18 ans et plus au 1er janvier de l'année de l'élection, de nationalité française ou ressortissant d'un Etat membre de l'Union Européenne et inscrite sur la liste électorale de la commune ou y ayant payé des impôts locaux. Les noms des candidats à l'élection municipale sont inscrits sur un bulletin de vote constitué d'une liste présentée par un groupement ou un parti politique et représente ses membres au conseil municipal. Pour assurer la liberté de conscience des électeurs et prévenir l'exercice de pressions sur les élus, plusieurs dispositions du Code Pénal prescrivent des inéligibilités et des incompatibilités. La grande majorité des Grands Electeurs de La Chambre Haute est déterminée par les élections municipales. Il existe plusieurs modes de scrutin différents selon la taille de la commune. Ainsi, pour les communes de moins de 3.500 habitants, c'est le scrutin majoritaire plurinominal qui est appliqué, alors que c'est le scrutin proportionnel de liste avec prime majoritaire qui a cours dans les communes plus importantes.
elections municipales


L'élection peut se limiter à un seul tour si une liste obtient la majorité absolue ou, dans le cas contraire, donner lieu à la tenue d'un second tour. La tenue d'un second tour voit souvent apparaître des calculs politiques, effectués sur les reports de voix et sur des modifications des listes, provoquant des débats parfois houleux, parfois cocasses qui rajoutent un peu de sel, sinon du piment dans les campagnes électorales déjà hautes en couleurs. L'Etat rembourse aux candidats qui ont obtenu au moins 5 % des suffrages exprimés leur frais de campagne, constitués par le coût du papier, l'impression des bulletins de vote, des affiches, des circulaires et des frais d'affichage. Il est à noter l'existence des régimes particuliers pour Paris, Lyon et Marseille. En effet, dans ces trois premières grandes villes, il existe des secteurs électoraux correspondant aux arrondissements qui élisent leurs conseillers en conformité avec la Loi PLM et Arrondissement Municipal Français. Si vous pensez vous présenter aux prochaines Municipales en étant convaincu comme la majorité des citoyens que devenir Maire c'est un bon tremplin pour démarrer une carrière politique, vous pourrez consulter le site web sur les « Elections municipales ».

Le Samedi 27 Décembre 2008 à 13:20
Article écrit par Toli ()




fleche Voir les autres articles commençant par E
 
Articles précédents :
  •  Hospices de beaune : histoire
  •  Le mountainboard : c'est quoi ?
  •  Maladie de Parkinson : qu'est-ce que c'est ?
  •  Cocotte minute : histoire de cet ustensile de cuisine
  •  Pourquoi les voitures sont moins chères en Belgique ?

Articles suivants :
  •  Parquets et sous-couches : conseils et trucs
  •  Obésité : constitue t-il un phénomène propre aux sociétés ...
  •  Ip-label : pour qui et pourquoi ?
  •  L'haltérophilie : histoire d'un sport plus vieux qu'on ne ...
  •  Comment devenir parachutiste ?




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   politique Politique



Monsieur le Maire est sans conteste la personnalité la plus célèbre dans le Hameau, le Bourg, le Village ou la Ville dont il présidera la destinée durant les six années de son mandat renouvelable. Ses...