Éducation Nationale en France


Partager




Ayant connu des réformes depuis l'arrivée au pouvoir de Napoléon Bonaparte (1802), l'éducation nationale française ne cesse de se développer et de se fixer des objectifs nouveaux. Appelé à ses débuts Ministère de l'Instruction publique, le Ministère de l'Education nationale fut pour la première fois indépendant en 1828. La loi Ferry de 1881 et 1882 a été mise en vigueur et s'est basée sur le principe de l'instruction obligatoire.



Ainsi, en octobre 1946, l'Etat a fait une proclamation dans laquelle il garantit l'égal accès de l'enfant et de l'adulte à l'instruction, à la culture et à la formation professionnelle. L'Etat se charge de l'organisation de l'enseignement public gratuit et laïque à tous les degrés. C'est à cela qu'est dû le droit d'accès de tout citoyen français à l'enseignement. L'Etat, en vue d'améliorer les conditions d'accès à l'éducation des citoyens, soutient financièrement les établissements scolaires privés. L'Education Nationale est sous la tutelle du Ministère de l'Education Nationale et du Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche qui sont deux structures autonomes. Le premier se charge de l'enseignement primaire et de l'enseignement secondaire. Le second s'occupe de l'enseignement supérieur et de l'organisation de la recherche publique. D'autres ministères comme celui des Finances dans les lycées de la défense, s'occupent avec celui de l'Education Nationale, des établissements scolaires professionnels. La responsabilité du premier est principalement axée sur le système éducatif de la maternelle aux terminales.


L'Education Nationale regroupe l'enseignement préélémentaire (maternelle), élémentaire et secondaire (collège, lycée et centre de formation professionnelle). L'accès de tout citoyen au savoir en est le principe fondamental. L'élaboration des programmes scolaires, y compris les cursus scolaires ainsi que le contrôle de la mise en application de ces programmes, est assurée par le Ministère. Ce dernier détermine les modalités d'orientation des élèves. En outre, les actions qu'il entreprend sont aussi d'ordre social et sanitaire.


education nationale france
Il délivre des diplômes nationaux à l'issue des formations suivies par les apprentis. C'est l'Etat qui décide du recrutement, de la perception des salaires et de la gestion générale du travail des enseignants, des assimilés et des personnels administratifs. Afin de mener à bien le déroulement de l'enseignement français, l'Education Nationale est gérée par la collaboration de nombreuses entités. Au ministre et au Cabinet se joignent l'administration centrale, la Direction générale de l'enseignement scolaire, le Secrétariat général composé de diverses directions, les autres services et les inspections générales. Le ministre, associé au Cabinet, prend les grandes décisions du ministère selon les directives du Premier ministre.



Le Directeur de cabinet, le collaborateur le plus proche du ministre, a pour mission d'assurer la communication du ministère avec les autres ministères et avec les supports audiovisuels. Le Cabinet dispose de conseillers qui appotent leur aide dans la mise en place des grandes lignes. L'administration centrale est composée de membres au statut de fonctionnaires (titulaires ou stagiaires) ou de contractuels. Elle est chargée de la désignation des services et agents publics.


Selon le décret numéro 2006-572 du 17 mai 2006 et l'arrêté de cette même date, il a été établi une nouvelle structure du ministère qui consiste à conjoindre le ministère de l'éducation nationale et celui de l'enseignement supérieur et de la recherche. Le groupe dispose ensemble d'un secrétariat général et de trois directions générales. Ainsi, chacun des deux ministères conserve sa direction générale de l'enseignement. Toutefois, la direction générale de l'enseignement supérieur est à la disposition du ministère de l'Education nationale. La Direction générale de l'enseignement scolaire (DGESCO) s'occupe de la tutelle de l'enseignement dans les établissements français à l'étranger et dans les établissements privés sous contrat avec l'Etat.
education nationale france


Le Secrétariat général comprend la Direction générale des ressources humaines (DGRH) subdivisée encore en diverses directions : la Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance, la Direction des affaires financières (DAF), la Direction des affaires juridiques (DAJ), la Direction des relations européennes et internationales et de la coopération (DREIC), la Délégation à la communication et le Service de l'action administrative et de la modernisation. Chaque entité est appelée à remplir une tâche bien spécifique. Le Ministère de l'Education Nationale dispose, conjointement avec le Ministère de l'enseignement supérieur, d'autres services. Parmi ces derniers, il y a le haut fonctionnaire de défense et de sécurité et le médiateur national de l'enseignement supérieur. Il y a aussi l'Inspection générale de l'Education nationale (IGEN) dont la responsabilité est axée sur les types de formation et la mise en exécution des programmes. L'Inspection générale de l'administration de l'Education nationale et de la recherche (IGAENR) s'occupe des domaines financier, administratif etc... Des établissements publics sont sous la tutelle du ministère de l'Education nationale tels que l'Académie des sciences d'outre-mer, le Centre d'études et de recherches sur les qualifications, le Centre international d'études pédagogiques, le Centre national d'enseignement à distance, le Centre national de documentation pédagogique, l'Institut national de recherche pédagogique, le Muséum national d'histoires naturelles et l'Office national d'information sur les enseignements et les professions.

Le Mardi 06 Janvier 2009 à 10:57
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  ecole, formation, enseignement, vie professionnelle, auto école,  école de commerce, école coiffure, école des mines de douai , école centrale de nantes, grande école ,  école des beaux-arts , école polytechnique ,  école de chicago, école des loisirs, éc Ecole : unité administrative et scolaire ouverte à
tous !



fleche Voir les autres articles commençant par E
 
Articles précédents :
  •  Les pirates somaliens : qui sont-ils ?
  •  Produits cosmétiques naturels : quels sont-ils ?
  •  Accident d'ascenseur : comment l'éviter ?
  •  Feu de forêt en France
  •  Un foyer de l'enfance : c'est quoi ?

Articles suivants :
  •  Philipp Petzschner : joueur de tennis allemand
  •  Talkie-walkie : comment ça marche ?
  •  Centre de rétention administrative de Vincennes
  •  Le Téléphone mobile : histoire d'une des plus grandes inve...
  •  Noël Mamère : homme politique français devenu avocat...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   formation education Formation éducation
   universite Université
   scolaire Scolaire



Ayant connu des réformes depuis l’arrivée au pouvoir de Napoléon Bonaparte (1802), l’éducation nationale française ne cesse de se développer et de se fixer des objectifs nouveaux. Appelé à ses débuts ...