Edouard Balladur : homme politique et ancien Premier Ministre français (1993-1995)


Partager




La biographie d'Edouard Balladur nous apprend qu'il est issu d'une famille smyrniote arménienne. Edouard Balladur vit le jour le 2 mai 1929 à Smyrne, en Turquie. La famille d'Edouard Balladur arrive en France alors qu'il est âgé de six ans. La famille d'Edouard Balladur s'installe à Marseille, avec ses cinq enfants. Edouard Balladur fait alors ses études à l'institution diocésaine Jean-Baptiste de La Salle, puis au lycée Thiers à partir de 1942. Il restera d'ailleurs très attaché à la Provence.



La biographie d'Edouard Balladur nous apprend qu'il souhaitait d'abord faire des études de médecine. Il finira par étudier le droit à l'Institut d'études politiques de Paris, plus connu sous le nom de Science-Po Paris. Edouard Balladur sortira diplômé de l'institut d'études politiques de Paris en 1950, en section service public. Un problème de santé, une tuberculose, le contraint à mettre ses études de côté pendant un certain temps. Il finira par rentrer à l'École Nationale d'Administration, plus souvent connue sous le nom d'ENA, en 1955. Edouard Balladur sortira de l'École Nationale d'Administration en 1957, en s'étant forgé un groupe de travail qui compte Jérôme Monod un futur collaborateur de Jacques Chirac, Pierre Verbrugghe qui deviendra préfet de Police de Paris, Jacques Clavet futur PDG de Peugeot ainsi que Jean Dromer le futur PDG de Louis Vuitton. Après ses études, Edouard Balladur décide d'entrer au Conseil d'Etat et se marie avec Marie-Josèphe Delacour qui lui donnera quatre fils.


La biographie d'Edouard Balladur nous apprend qu'il commence sa carrière politique en 1964 en entrant dans le cabinet du Premier Ministre Georges Pompidou. Lorsque celui-ci est élu Président de la République, Edouard Balladur est nommé secrétaire général adjoint de l'Elysée en 1969, puis Secrétaire Général de l'Elysée en 1974. La mort de Pompidou et l'élection de Valéry Giscard d'Estaing à la Présidence de la République font revenir Edouard Balladur au Conseil d'Etat dès 1977.


Homme politique de droit très impliqué, Edouard Balladur est alors membre de droit du bureau politique du RPR, membre du bureau politique et du conseil politique du RPR. Edouard Balladur fera son entrée à l'Assemblée Nationale en 1986 en tant que député de Paris. Edouard Balladur sera régulièrement renouvelé dans ses fonctions à l'Assemblée Nationale. Alors que Jacques Chirac devient le premier Premier Ministre de cohabitation, aux côtés du Président François Mitterrand, il nomme Edouard Balladur en tant que Ministre d'Etat et ministre de l'Économie, des Finances et de la Privatisation. Il quittera ce poste en 1988. Lors de la seconde cohabitation de François Mitterrand, c'est Edouard Balladur qui accède à la fonction de Premier Ministre à partir de 1993. Son ami Jacques Chirac préférait rester à la Mairie de paris et préparer plus sereinement l'élection présidentielle de 1995. Le gouvernement d'Edouard Balladur lui permet de continuer la politique économique qu'il avait entrepris quelques années auparavant.
edouard balladur


Edouard Balladur et le gouvernement d'Edouard Balladur connaissent une popularité qui va le pousser à se présenter à l'élection présidentielle de 1995 face à son ami Jacques Chirac. Edouard Balladur est alors soutenu par certains noms de la Droite comme Nicolas Sarkozy ou Charles Pasqua, pour la plupart des déçus de Chirac. Depuis 1995, date de fin du gouvernement Balladur, il poursuite ses fonctions de Conseiller de Paris, et à l'Assemblée Nationale. Il a toutefois décidé de ne pas se re-présenter à sa succession aux dernières élections législatives. Homme de Lettres, Edouard Balladur est un écrivain prolixe et la bibliographie d'Edouard Balladur est impressionnante. On recense pas moins de seize ouvrages dans la bibliographie d'Edouard Balladur, entre 1979 et 2006. Dans son dernier opus, il justifie sa politique en tant que Premier Ministre. Plus récemment, Edouard Balladur a été appelé à de nouvelles fonctions politiques par le Président de la République. Il va ainsi présider la commission de réflexion sur la modernisation et le rééquilibrage des institutions, voulue par Nicolas Sarkozy. Jack Lang sera un autre membre célèbre de ce comité de réfléxion.

Le Lundi 13 Août 2007 à 10:33
Article écrit par jviault ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  politique, sciences po, hommes politiques Politique : une science qui rassemble et divise à
la fois



fleche Voir les autres articles commençant par E
 
Articles précédents :
  •  L'Équipe : le quotidien de l'actualité sportive en ligne et ...
  •  Spike Lee : le réalisateur de "Inside man"
  •  Stargate SG-1 : la porte des étoiles... et du succès !...
  •  Patrick Timsit : célèbre acteur, comédien et réalisateur fra...
  •  Catimini : marque de vêtements, lingerie, jouets et mobilier...

Articles suivants :
  •  Société Générale : une des plus anciennes banques français...
  •  Mel Gibson : acteur réalisateur et scénariste américain de...
  •  Académie Française : grande institution française de renom...
  •  Alcoolisme : définition, manifestations et maladies liées ...
  •  Jean-Pierre Jeunet : scénariste et réalisateur français de...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !



Edouard Balladur : fiche détaillée  



Edouard Balladur


(0 vote)
Nom : Balladur

Prénom : Edouard

Age : 88 ans

Retrouvez Edouard Balladur sur Star Buzz !



Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.fichePersonnalite.php


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   politique Politique
   partis politiques Partis politiques



Édouard Balladur fait partie de l’Histoire de la cinquième République. Après avoir été ministre, puis Premier ministre, Edouard Balladur sera battu aux élections présidentielles face à Jacques Chirac....