Ecstasy : la drogue de l'univers techno


Partager




Comme toutes les drogues, l'ecstasy exerce une certaine fascination populaire - l'image des réseaux mafieux lui permet d'être au centre de nombreux polards par exemple. Sa nature de psychotrope a pu lui donner un intérêt aux yeux d'une population qui cherchait à fuir dans les paradis artificiels ; personnages à la marge (dans lesquels on retrouve de nombreux artistes) mais aussi individu en recherche d'une évasion ponctuelle lors de fêtes sont des consommateurs types de ce genre de substances. Le cachet d'ecstasy peut même parfois acquérir le statut d'icône.



On y associe la fête (la musique techno lui est associée, car les battements du coeur accéléré grâce à l'ecstasy entrent en résonance avec les basses de la musique), la subversion et la création (les écrivains de la 'beat generation' aux Etats-Unis étaient par exemple adeptes de la création littéraire sous l'emprise de drogues dures ou douces, auxquels Frédéric Beigbeder a rendu un certain hommage dans Nouvelles sous ecstasy). De la famille des drogues dites « dures », comme la cocaïne, l'héroïne ou le LSD, l'ecstasy est elle aussi porteuse d'un danger sur la santé, qualifié de très important. Elle est issue de la recherche pharmaceutique de Fritz Haber : c'est une drogue de synthèse - son nom chimique représentant sa composition est MDMA. Une drogue de synthèse est un produit entièrement non naturel (notons que les produits naturels ne sont pas forcément inoffensifs - on pensera par exemple à une autre drogue, douce cette fois-ci : le cannabis). En effet, Fritz Haber n'avait pas pour ambition de grossir le lot des substances psychotropes en synthétisant l'ecstasy, mais cherchait à créer un anorexigène.


Des vertus « stimulantes » lui sont cependant très vites attribuées, et l'ecstasy semble avoir été utilisé en Allemagne pendant la guerre de 1914 pour donner du courage aux soldats dans les tranchées. On retrouve l'ecstasy dans le domaine publique à la fin des années 1980 et le début des années 1990, où elle quitte le domaine des recherches militaires pour être introduite dans la rue. S'en suit le développement de son trafic selon les circuits classiques de la drogue qui se mettent surtout en place à cette époque pour ces nouvelles drogues de synthèse.


L'ecstasy est considérée par ses premiers utilisateurs comme une drogue purement récréative, mais ses effets dévastateurs vont très vite se faire sentir. Les utilisateurs de cet hallucinogène meurent beaucoup par overdose - une quantité de drogue trop importante pour que le corps supporte ses effets - mais également du fait des problèmes de santé chroniques liés à sa consommation sur la durée. Car l'ecstasy génère une dépendance qui empêche son utilisateur d'arrêter son usage, sauf au prix d'efforts importants mais souvent également à l'aide de cures médicales. L'aspect dangereux de l'ecstasy peut être négligé lors des premières prises, notamment à cause du contexte dans lequel on peut en faire l'expérience - toutes les fêtes de masse comme les rave -, à cause de son apparence - les cachets d'ecstasy sont colorées et ornées de motifs dont chaque sorte tire son nom - mais aussi car les premières doses sont offertes par les dealer afin de fidéliser de nouveaux clients (il ne faut pas croire aux discours amicaux de ceux-ci : le milieu de la drogue est avant tout un milieu de trafic à des fin économiques).
ecstasy



Le Mardi 10 Juillet 2007 à 11:31
Article écrit par gonzague ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  drogue, cannabis, héroïne, ecstasy, cocaïne, lsd, trafic, addiction, narcotiques, spleef, crack, opium, trafiquants, toxicomane, toxicomanie Drogues : dure ou douce, la drogue dans tous ses
états



fleche Voir les autres articles commençant par E
 
Articles précédents :
  •  Laurent Delahousse : le présentateur joker des journaux télé...
  •  Raymond Bernard : réalisateur et scénariste français
  •  Stabilo : des feutres et surligneurs de couleurs
  •  Les Inconnus : un trio comique pas si inconnu que ça !
  •  Hom : lingerie masculine un choix énorme à prix incroyables...

Articles suivants :
  •  Nice Jazz Festival 2007 : huit soirées pour les amoureux d...
  •  Vincent Cassel : l'époux de l'actrice italienne Monica Bel...
  •  Assurance familiale : une assurance indispensable pour vot...
  •  Plan Epargne Logement ou PEL : défintion, rôle, droits et ...
  •  Classe verte : votre classe de découverte !




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il y a 1 commentaires pour cet article :

 Ipfix a écrit [11/07/2007 - 17h52] 
Ipfix

Les Drogues sont un phénomène de mode mais aussi un grave problème de société selon moi. De plus en plus de jeunes en consomment comme l'ecstasy et ce malgré les graves risques. L'ecstasy est depuis l'invention des métas amphétamines. L'ecstasy au même titre que la cocaïne ou l'héroïne ou tout autre drogue provoque des effet de dépendance qu'il est très dur voir même parfois impossible d'inverser. Halte aux drogues, Stop à l'inconscience des jeunes face aux drogues.





Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   jeunes Jeunes
   ados Ados
   sante Santé
   sante Santé
   dependance Dépendance



L'ecstasy est une drogue dure qui possède pourtant la réputation d'être une drogue récréative. Implantée dans les milieux festifs, cette drogue ne manque pourtant pas de charier de nombreuses histoire...