The Economist Magazine : histoire d'un magazine de référence


Partager




Pour tous ceux qui s'intéressent aux actualités internationales, The Economist est le magazine de référence. Même si la présentation du magazine sur papier et de son site internet semble très sobre, The Economist offre des informations les plus complètes et des analyses fortement pertinentes. The Economist est avant tout un magazine hebdomadaire britannique publié uniquement en version anglaise. Le magazine est imprimé dans 6 pays. Sa couverture et même son contenu se diffère selon son contexte que ce soit au Royaume-Uni, en Amérique, en Europe ou en Asie. Malgré tout, les éditoriaux sont tous identiques quelque soit la région. Le magazine a été créé en 1843 par James Wilson, un fabriquant de chapeaux. Il utilisait ce journal durant cette époque pour lutter contre les lois protectionnistes ou Corn Laws. Bien ferme dans son combat pour le libre-échange et pour l'intervention minimum de l' État dans les marchés, James Wilson manifestait par l'intermédiaire de son journal sa lutte contre les Corn Laws. Désormais, le journal The Economist soutient le libre-échange même si les Corn Laws ont été abolies depuis 1846. Sa vision libérale se voit à travers ses pages.


Engagé, le magazine traite tous les sujets difficiles et les grandes questions concernant les actualités dans le monde entier. Son but est d'offrir le maximum d'analyse avec une preuve d'intelligence et de présenter sa lutte contre l'ignorance pour le progrès de l'humanité. Quelque soit le sujet qui fait balancer le monde, ce magazine présente toujours ses opinions. Il a par exemple soutenu Margaret Thatcher ou encore des démocrates comme Bill Clinton et aussi des travaillistes tels que Tony Blair.


Lors de l'élection présidentielle française, le journal a montré son appui pour Nicolas Sarkozy. Dans le but de soutenir ses causes libérales, The Economist milite férocement contre la peine de mort, la colonisation ou encore le mariage homosexuel. Au Royaume-Uni, le journal prend sa position dans l'extrême centre. Le journal propose des informations vastes et générales. Il traite toutes les actualités que ce soit dans le domaine de la politique, de l'économie, social, technologique, scientifique et les arts. A chaque sujet qui mérite une attention particulière, le magazine propose ses analyses et ses opinions. Toutefois, le contenu du journal n'est jamais signé. Même ses plus grands rédacteurs écrivent tous d'une manière anonyme. Cependant, les rapports spéciaux y sont signés. Au niveau de ses diffusions, The Economist est lu dans 206 pays. Dans les six premiers mois de l'année 2006, sa diffusion était de 1 337 180 exemplaires. D'après les statistiques, 53% de ses lecteurs sont des nord-américains, 19% proviennent de l'Europe centrale, 14% sont des lecteurs britanniques. Quant à la France, 40 000 exemplaires sont diffusés dans le pays. The Economist n'est pas seulement un journal sur papier.
economist magazine


Son site internet economist.com est également reconnu pour ses informations et ses analyses qui traitent toutes les actualités internationales. Tous les principaux sujets traités sur le journal en papier sont repris dans le site web. Les archives de toutes les informations sont d'ailleurs présentées sur son site. Dans les actualités, on y propose de multiples variétés de sujets comme le domaine de la politique, de l'économie, des affaires, du tourisme, de la culture et même des peoples. Totalement en langue anglaise, les rubriques y sont multiples. Dans la rubrique News analysis, le journal apporte ses analyses qui sont mises à jour régulièrement. Dans Today's views, les internautes peuvent laisser leurs opinions tout comme les rédacteurs. Dans les rubriques Country Briefing et Currency data, le site propose des articles sur les statistiques et les prévisions des monnaies ainsi que leur comparaison. Des jeux, des articles sur le sport ainsi que des articles ludiques sont proposés dans la rubrique Diversions. Le site est une adresse de référence comme source d'informations. Sa mise à jour se fait quotidiennement. Toutefois il est payant. Ainsi l'accès gratuit aux données est partiel et il faut un abonnement pour pouvoir recevoir toutes les informations et les services qui sont offerts. Bref, le magazine The Economist est la référence mondiale en matière de source d'informations. Non seulement, il présente toutes les actualités et les données utiles dans son journal ou sur son site, mais il propose également ses analyses et ses critiques sur un esprit totalement libéral.

Le Samedi 25 Avril 2009 à 09:45
Article écrit par Caro ()


Cet article est lié aux dossiers suivants :
  magazines, people, economie Magazines : people, féminin, en ligne, gratuit,
sportif... de tout et pour tous !

  webzine, magazine en ligne, bande dessinée, musiques, cinéma, internet, tourisme, Webzine : s'informer autrement grâce à Internet


fleche Voir les autres articles commençant par E
 
Articles précédents :
  •  Ecole de la Bourse : dans le 1er arrondissement de Paris
  •  Citigroup : entrepirse financière majeure
  •  Fondant au chocolat : recette pour un moelleux exquis !
  •  Samsung Player Addict i900 8Go ou 16 Go
  •  Tempur : matelas, oreillers et accessoires

Articles suivants :
  •  Magazine Auto Plus : comparatif, argus, essais ... dans un...
  •  Trading des Futures : c'est quoi ?
  •  Marché primaire et secondaire en bourse
  •  Bourse de Paris : histoire
  •  Poupée russe : histoire des Matriochkas




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   magazines Magazines



Pour tous ceux qui s'intéressent aux actualités internationales, The Economist est le magazine de référence. Même si la présentation du magazine sur papier et de son site internet semble très sobre, T...