Eau : 65% du corps humain et 70% de la surface de la Terre


Partager




L'eau que l'on qualifie de source de la vie tient une place importante dans nos vies. Omniprésente, elle sert au quotidien à étancher nos soifs, à assurer la survie de tous les organismes vivants existants, à d'innombrables bienfaits en matière de santé et encore à beaucoup d'autres choses. Le terme eau tire son origine du mot latin aqua et désigne le liquide naturel incolore le plus répandu au monde.



L'eau peut prendre plusieurs aspects selon son origine ou son usage, allant de l'eau douce, de l'eau potable, de l'eau de pluie ou encore de l'eau de source aux eaux de mer, eaux gazeuses et eaux thermales. Elle peut tout aussi bien être minérale que plate, de table que du robinet, comme elle peut être dure ou distillée en chimie. On trouve de l'eau à 60 % dans le corps humain, à 70 % sur la surface de la planète Terre et ce dans des réservoirs tels que les lacs ou les océans, à certains endroits sous terre et également dans les airs. En effet, l'eau peut aussi prendre une forme lipide, solide à une température inférieure à 0°C et gazeuse en dessus de 100°C. L'état physique de l'eau varie donc en fonction de la température, à laquelle s'ajoute les condition de pression. L'eau est un solvant universel pour presque tous les corps solides de ce monde. A ce titre, bien que l'on affirme souvent que la formule chimique de l'eau soit H2O, elle est rarement ce composé chimique si pure que l'on croit qu'elle est. L'eau comporte souvent d'autres composants comme les sels minéraux, selon son origine.


Entre autres, l'eau s'approprie d'autres composés en circulant à travers les différents compartiments terrestres ou en résidant dans l'hydrosphère ou en traversant l'atmosphère. Si on parle des autres substances en général, leurs formes solides possèdent une densité plus grande que leurs formes liquides. A cet effet, la forme solide d'une substance pure est immergée immédiatement lorsqu'on la plonge dans un récipient contenant de la forme liquide de cette même substance pure.


Mais pour l'eau, il en est tout autrement car un bloc de glace flotte quand il est plongé dans un verre d'eau puisu'il est moins dense que l'eau sous forme liquide. En effet, l'eau gagne en densité au fur et à mesure que la température ambiante baisse, jusqu'à atteindre sa densité maximale à 3,98 °C. En refroidissant davantage, l'eau sous forme liquide se dilate, surtout à partir de 0°C et perd de sa densité. Il faut noter que la salinité et la pression constituent des exceptions à ce principe. Parmi ses autres propriétés, sa masse est approximativement de un kilogramme par litre tandis que sa chaleur massique est de 4 186 J. En ce qui concerne les détails de la composition chimique de l'eau, il ne faut pas oublier qu'elle dispose de propriétés très complexes. Appelée également oxyde de dihydrogène ou hydroxyde d'hydrogène, l'eau compte un atome d'oxygène et deux d'hydrogène dans chacune de ses molécules, de par sa formule chimique H2O. Une eau est dite «dure» lorsqu'elle contient les minéraux durs comme le calcium ou le magnésium.
eau


Ainsi, une eau de pluie qui est entièrement douce se transforme en eau lourde en parcourant le sol pour aller se jeter dans les réservoirs comme les lacs ou en regagnant les sources souterraines. Elle accumule en effet les minéraux durs du sol et change de propriétés. En prime, on trouve dans la composition de l'eau des matières minérales comme du sodium, des bicarbonates, des nitrates, des sulfates, du fluor, du potassium ou encore de la chlorure. Aussi, on y trouve des gaz dissous comme du CO2 ou du méthane. Il ne faut pas non plus oublier que l'eau contient également d'innombrables substances organiques. Ces dernières tirent leur origine de la dégradation des composants organiques présentes dans le réservoir naturel ou dans les profondeurs du sol. Bien qu'en infime quantité, on trouve aussi des éléments nutritifs dans la composition chimique de l'eau, dont l'azote, le phosphore, la silice, ou encore le manganèse et le fer. À quantité plus que microscopique, les chimistes retrace également la présence d'arsenic, de plomb, de cadmium, de cuivre, de manganèse et de zinc. Pour avoir la dénomination de «eau potable», une eau mise en bouteille ou circulant dans nos robinets doit être traitée industriellement en respectant certaines normes pré-établies. Pour ce faire, elle doit être ôtée de tous les composants indésirables, de tout parasite ainsi que des substances chimiques en quantité trop imposante.

Le Dimanche 31 Mai 2009 à 10:05
Article écrit par Caro ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  Science, biologie, invention, scientifiques, histoire, physique Science : un vaste ''ensemble de connaissances''


fleche Voir les autres articles commençant par E
 
Articles précédents :
  •  Flux RSS : l’actualité sur le fil
  •  Mémorial de Caen : un musée pour la paix
  •  La Masturbation : masculine ou féminine, lever le tabou...
  •  Extranet : c'est quoi ?
  •  Cuisine TV : programmes dédiés à la cuisine...

Articles suivants :
  •  Business-plan : professionnel et gratuit ?
  •  Circuit des 25 bosses : dans la forêt de Fontainebleau...
  •  PowerDVD : le cinéma sur ordinateur
  •  Enki Bilal : biographie
  •  Pneumothorax : définition, symptômes et traitement...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   biologie Biologie



L'eau que l'on qualifie de source de la vie tient une place importante dans nos vies. Omniprésente, elle sert au quotidien à étancher nos soifs, à assurer la survie de tous les organismes vivants exis...