Dyspareunie : profonde ou superficielle, quel traitement ?


Partager




Aujourd'hui, les professionnels de la sexologie estiment que les femmes souffrant de dyspareunie représentent 20 à 25% de la population, soit près d'une femme sur quatre. Ce chiffre est éloquent et il convient d'expliquer les phénomènes de cette pathologie. La dyspareunie est une douleur vaginale ressentie par une femme, lors des rapports sexuels. Cette douleur survient pendant la pénétration, autrement dit lors des mouvements de va-et-vient de la verge dans le vagin. On distingue deux types de dyspareunie. Si la souffrance apparaît au début de la pénétration, cette dyspareunie est dite superficielle. Si la douleur ne survient qu'après quelques instants de la pénétration, donc pendant le coït, on parle dans ce cas d'une dyspareunie profonde. Cette douleur vaginale ne doit pas être confondue avec le vaginisme. En effet, le vaginisme est caractérisé par des contractions involontaires des muscles vaginaux. Dans ce cas, la pénétration est quasiment impossible. Les causes de la dyspareunie Les causes de la dyspareunie sont multiples et variées. Les professionnels de la sexologie ont décidé de les répertorier dans quatre catégories.


Tout d'abord, citons quelques unes des plus fréquentes dont l'origine est dite organique : malformation congénitale de la vulve et du vagin, étroitesse anormale du vagin, une position inhabituelle des ovaires ou de l'utérus ou encore la rétroversion de l'utérus souvent responsable d'une dyspareunie profonde.


Ensuite, viennent celles initiées par les infections ou inflammations : les mycoses vaginales récidivantes, les infections du col utérin, l'atrophie vulvo-vaginale post ménopausique, les déchirures périnéales suite à un accouchement, les kystes de l'ovaire, l'endométriose, les bartholinites (inflammation de la glande de Bartholin, qui sert à lubrifier les lèvres et présente dans chacune des grandes lèvres, près du vagin) ou encore les salpingites (infection d'une ou des deux trompes). Puis, la troisième catégorie qui ne fait pas l'unanimité se décrit par l'absence initiatique de la découverte de son corps et de sexualité. Enfin, la dernière qui peut être induite par la précédente est caractérisée par les effets psychologiques. L'origine est alors soit un conflit psychogène avec le partenaire soit un traumatisme psycho-sexuel (inceste, viol...) Les traitements de la dyspareunie La cause organique est bien souvent le point de départ d'une dyspareunie. Le traitement médical, quel qu'il soit ne suffit pas à lui seul, à résoudre cette pathologie. Survient alors le suivi psychologique, la patiente suit des thérapies dont l'objectif est d'apprendre à contrôler la douleur.
dyspareunie


Ces thérapies relèvent de la psychanalyse, comment appréhender la pénétration et maîtriser son comportement lors du coït. La patiente doit reprendre confiance en elle et gérer les troubles émotionnels entourant les rapports sexuels. Etre médicalement guérie ne signifie pas pour autant la disparition des douleurs, l'état psychologique de la patiente devient alors la cause principale de cette déficience. L'unique traitement reste celui basé sur les thérapies comportementalistes qui consiste en une insensibilisation progressive de la peur de la douleur lors de la pénétration. Séance après séance, la femme apprendra à dominer son appréhension de la douleur. C'est le seul moyen de faire disparaître progressivement la douleur. Au regard du nombre de femmes touchées ce trouble, plusieurs forums Dyspareunie existent et permettent aux femmes d'échanger sur les différents traitements cognitifs proposés par les spécialistes. Si vous avez suivi un traitement avec succès, n'hésitez pas à le faire savoir, vous ferez des heureuses !

Le Lundi 04 Mai 2009 à 09:51
Article écrit par tounsredac ()


Cet article est lié aux dossiers suivants :
  sexualité, libido, kamasutra, organes sexuelles, homme, femme, ados Sexualité : entre santé et sensualité, tout savoir
sur la sexualité

  Santé de la femme Santé de la femme : comprendre son corps pour se
sentir bien



fleche Voir les autres articles commençant par D
 
Articles précédents :
  •  Ejaculation rétrograde : définition, causes et traitement ...
  •  Le lingot d'Or : valeur selon le poids, les cours, la cotati...
  •  Cosmopolitan : magazine féminin
  •  Crumble : salé, aux pommes ou au fruits rouges... comment le...
  •  Gaston Lagaffe : personnage de BD créé par André Franquin...

Articles suivants :
  •  Thomas Hugues : journaliste ex-compagnon de Laurence Ferra...
  •  Freenet : définition de ce système
  •  Colin Powell : 12ème chef d'état-major des armées des Etat...
  •  Martin Solveig : biographie d'un dj français populaire...
  •  Naruto et Naruto Shippuden : manga à succès salit par les ...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   sexologie Sexologie



La dyspareunie se caractérise par des douleurs persistantes lors des rapports sexuels. C'est un phénomène que connaissent de nombreuses femmes, près d'une femme sur quatre. Malgré les traitements médi...