Dubstep : style musical contemporain


Partager




Dubstep mélange musical
Percée du Dubstep
Musique Underground
Dans les clubs

Diversité culturelle musicale



La diversité culturelle de l'Angleterre, plate-forme de goûts et de tendances envers les nouvelles expériences et l'originalité a permis la création de nouvelles formes musicales électroniques, de la Drum & Bass, en passant par le Broken Beat et le 2Step. Le dernier courant musical du genre est dénommé dubtsep et provient d'un savant mélange entre toutes les influences des années 1990.



Il comprend ainsi des sonorités basses de la Drum & Bass, du style rythmique irrégulier du 2step, quelques samples piochés du tempo distendu retrouvé dans l'Electronica et de la Techno ainsi que du son du Speed Garage. À la base, le dubstep s'est développé dans le milieu futuriste et urbain avec un son survolté, mettant en avant l'énergie des basses fréquences. Au début des années 1990, ce sera le groupe de Mick Harris, Scorn qui présentera un premier extrait de la musique dubstep. L'expression Dubstep a été créée par Ammunition Promotions. En 2002, il sera repris en première page du magazine XLR8R ou « accelerator ».

Arrivée du Dubstep



Le dubstep se généralisera grâce à la sortie du CD Dubstep Allstars vol 1, fignolé par le Dj Hatcha, un produit du label Tempa. À l'origine du développement de ce nouveau genre musical seront les magasins Big Apple Records et le Big Apple situé à Croydon qui participeront à leur manière à la promotion d'un dubstep naissant. Les acteurs principaux dans le milieu de Croydon regroupent des producteurs et Djs à l'instar de Jay Da Flex, El-B venant du label Ghost ainsi que de Benga Skream et Hatcha de Horsepower Productions et Big Apple Records.


L'ensemble de ces acteurs du milieu du dubstep produira des mixes endiablés et des sons électrifiés aux basses ultra-poussées. À partir de 2001, lors des soirées Forward>> ou FWD>> organisées par Ammunition à Soho, Londres, le dubstep se fait un nom et impose son statut. En effet, ces soirées constituaient une véritable plate-forme de valorisation de ce son et un environnement qui offrait la chance aux producteurs de présenter leurs projets. FWD>> se lance également dans les émissions radios des stations pirates à l'instar de Rinse FM pour lancer le style musical.




Dubstep sur Rinse FM



Au milieu de l'année 2003, la station radio crée une programmation qui se spécialise dans le djing de dubstep. Par la suite, Rinse FM est devenu un promoteur vital pour cette musique, fortifiant les relations entre le dubstep et l'environnement londonien, en essayant de favoriser l'apparition d'idées nouvelles. La même année, le Dj Hatcha réoriente l'avenir du dubstep en lui traçant de nouvelles perspectives qui permettront de mettre en place une scène innovante avec un son avant-gardiste. Pour ce faire, il mixe les morceaux des jeunes talents du sud londonien et réussit à créer un nouveau cheminement du dubstep, à la fois sombre et minimaliste. L'apport de certains Djs comme Loefah et Digital Mystikz ont permis de renforcer l'identité du dubstep qui propose des sons plus diversifiés et larges inspirés du dub et du reggae. La scène connaît alors un nouveau souffle présentant une culture de la dubplate et du sound system. La sollicitation du milieu musical face à cette nouvelle tendance a permis à ces deux Djs de créer leur propre label dénommé DMZ.
dubstep


Le nouveau label organise une soirée tous les deux mois dans un quartier de Londres, à Brixton qui deviendra la référence mondiale en matière d'évènement dubstep.

Soirée Dubstep



Le bruit engendré par ces soirées underground permettra au dubstep de passer à une nouvelle phase en 2004, sous l'initiative de Rephlex qui créa des opus à succès produits par le label Richard D. James. En 2006, Mary Anne Hobbs décide de soutenir la scène musicale en proposant l'émission sur BBC Radio 1, le « Dubstep Warz ». Depuis, le dubstep dépasse les frontières anglaises et s'impose dans le monde entier en inspirant les artistes comme Ellen Allien, Ricardo Villalobos, Black Eyed Peas ou Rihanna qui ont repris le dubstep sous différentes formes. Actuellement, le dubstep se démarque en se déclinant dans plusieurs styles caractérisés par des empreintes plus hip-hop, dub & dark ou R'n'B. Les artistes émergeants du moment raffolent de ce son nouveau et l'intègrent dans un grand nombre de titres, dans le but de toucher un public en quête d'un style de musique transmutée. Malgré ce succès indéniable du dubstep au fil des années, les puristes craignent que ce dernier soit extrait de son milieu d'origine pour être dilué et perdre son essence première.

Le Mercredi 13 Octobre 2010 à 11:09
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  musique Musique


fleche Voir les autres articles commençant par D
 
Articles précédents :
  •  Baaba Maal : biographie et discographie
  •  Chicago Bulls : équipe NBA de légende
  •  Interpol : groupe montant de la scène pop rock
  •  Weer : Wireless Electronic Equipment Research
  •  Livescore : résultats en direct

Articles suivants :
  •  Abercrombie & Fitch : marque connue de Paris à New York...
  •  Abrutis.com : Videos et photos d'humour
  •  Acadomia : soutien scolaire
  •  Abritel : N°1 Français des locations de vacances...
  •  Abc Tabs : des milliers de tablatures




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   musique electronique Musique électronique



La diversité culturelle de l'Angleterre, plate-forme de goûts et de tendances envers les nouvelles expériences et l'originalité a permis la création de nouvelles formes musicales électroniques, de la ...