Droit de grève : un droit reconnu et garanti par la constitution


Partager




Droit de grève, droit de propriété intellectuelle, peines planchées... Décidément, le domaine législatif est en France l'un de ceux sur lequel on débat le plus, ces derniers mois. Même si le droit de grève n'est pas directement menacé, il est vrai que le projet sur le service minimum obligatoire menace ce droit, selon certains syndicalistes, hommes politiques ou intellectuels de gauche. Mais avant de rentrer dans le vif du sujet : qu'est-ce que le droit de grève ?



C'est tout simplement l'assurance pour un employé de pouvoir protester par l'arrêt de travail, sans risquer de perdre son emploi. Un droit qu'il a parfois fallu acquérir au prix du sang puisque certaines grèves du début du siècle ou pendant la guerre étaient réprimées dans le sang. Si certains peuvent penser que le droit de grève est en France utilisé à tort et à travers (une idée répandue parmi les citoyens qui se retrouvent bloqués dans les manifestations des grévistes, qui ne sont pourtant pas obligatoirement liées à une grève), il faut leur rappeler que celui-ci donne certes des droits à l'employé en matière d'arrêt de travail, mais aussi des conditions pour celui-ci. Ces limites du droit permettent d'éviter les abus et sont d'ailleurs elles-mêmes rarement remises en cause par les syndicalistes.


Ces limites sont simples : le droit de grève ne reconnaît pas toutes les formes de grève (comme la « grève du zèle » qui est l'application à la lettre d'instructions - souvent absurdes - afin de ralentir le travail). Le droit de grève ne concerne pas non plus les grèves à caractère politique : il faut une revendication quant aux conditions de travail pour rentrer dans le cadre du droit de grève français. A travers le monde, il est pourtant vrai que certaines grèves ont eu des enjeux politiques - mais on retrouve ce genre d'événements à des périodes révolutionnaires surtout.

Ainsi, s'il est vrai que les grèves étudiantes (dont la plus emblématique est celle de mai 1968, qui s'est propagée à d'autres secteurs de la société française) ont souvent des revendications politiques, elles sortent du cadre législatif prévu : le droit de grève n'a pas été conçu pour ce genre de cas limites et concerne précisément les salariés et le monde du travail salarié. Une évolution à venir, peut-être ? Car le droit de grève est une législation qui, bien que reconnue par la constitution, peut être modifiée : en effet, la constitution ne définit pas le droit de grève et renvoie à d'autres textes législatifs - moins difficiles à modifier - pour cela.


Depuis 1864 où la loi reconnaît pour la première fois ce droit ainsi que la constitution de syndicats, le droit de grève a toujours progressé dans le sens d'une meilleure protection des salariés qui revendiquent pour de meilleures conditions. Pourtant, le gouvernement actuel estimant que la grève peut nuire à la santé économique de la France, le droit de grève risque de se trouver modéré par la notion d'un service obligatoire dans les services publics, un peu sur le modèle de ce qu'on peut trouver dans le secteur de la santé où les médecins en grève arborent des brassards « en grève » mais continuent le travail. Une attitude qu'on retrouve aussi au Japon, par exemple.

Le Mardi 10 Juillet 2007 à 09:35
Article écrit par gonzague ()


Cet article est lié aux dossiers suivants :
  legislation du travail, droit du travail, contrat du travail, profession, code du travail,travail temps partiel, licenciement travail, vie professionnelle, convention collective travail, sécurité travail, legislation travail du dimanche, interim, medecine Legislation du travail : garante légale de la vie
professionnelle

  droit, législation, juridictions, droit de l'homme, drot de l'enfant, droit de la femme, voter une loi, election, Droit : moyen efficace pour la protection des
individus



fleche Voir les autres articles commençant par D
 
Articles précédents :
  •  Collège : premier niveau de l'enseignement secondaire
  •  DDE : Direction Départementale de l'Equipement
  •  British Airways : réservez et achetez vos billets d'avion en...
  •  Harry Potter : le sorcier surdoué des livres de J.K. Rowling...
  •  20 Minutes : un journal quotidien, distribué gratuitement da...

Articles suivants :
  •  Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation e...
  •  Ecole élémentaire ou école primaire : le premier degré de ...
  •  Hom : lingerie masculine un choix énorme à prix incroyable...
  •  Les Inconnus : un trio comique pas si inconnu que ça !
  •  Stabilo : des feutres et surligneurs de couleurs




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   emploi Emploi
   juridique fiscal Juridique Fiscal
   droit france Droit France
   societe Société
   droit Droit



Qu’est-ce que le droit de grève ? Que représente-t-il et de quelles luttes est-il issu ? Quelques questions simples dont les réponses aident à comprendre les enjeux de certains débats actuels, notamme...