Drilling ovarien : opération pour favoriser la grossesse


Partager




Drilling ovarien, definition
Drilling ovarien et ovulation
La technique de coelioscopie
Drilling ovarien et grossesse ?

Pourquoi faire un drilling ovarien ?



Les problèmes au niveau de l'appareil génital sont fréquents, surtout chez la femme. Pour y remédier, et selon la gravité de la situation, l'on a le plus souvent recours à un traitement médical visant à rétablir l'équilibre hormonal. Mais parfois, ces derniers ne sont plus suffisant et il faut alors avoir pratiquer une opération chirurgicale.



Le drilling ovarien est une opération qui consiste à perçer quelques trous de très petite taille à la surface de l'ovaire. Cette opération est surtout nécessaire chez les femmes atteintes du SOPK ou syndrome des ovaires polyhystiques ou dystrophiques micropolykystiques. L'on parle de dystrophie lorsqu'un organe se développe de manière anormale. Généralement, les causes d'une dystrophie sont d'origine hormonales. Apparaissant à la suite d'un dysfonctionnement de l'hypophyse, le syndrome des ovaires dystrophiques micropolykystiques se manifeste par une augmentation anormale du nombre de follicules dans l'ovaire et elle constitue une des sources de l'anovulation ainsi que de la stérilité chez la femme.

Le drilling ovarien pour favoriser l'ovulation



Il favorise également l'obésité ainsi que l'hyperpilosité ou hirsutisme chez la femme. Notons que ce dernier phénomène est caractérisé par un excès de poils. Il arrive aussi que la patiente en question soit témoin d'une hyperandrogénie. On définit cet autre phénomène comme une sécrétion d'hormones mâles. Dans d'autres cas, ce syndrome se manifeste par une absence de règles, connue aussi sous le nom d'aménorrhée.


Au cours d'un cycle normal, chaque ovaire est responsable de la maturation puis de l'expulsion d'un ovule. Pour que l'ovule puisse bien se développer à l'intérieur de chaque follicule, il faudra que les cellules folliculaires environnantes lui soient favorable. Il ne faut pas oublier d'ailleurs que lorsque l'un des follicules acquiert une bonne forme, il deviendra le follicule dominant et plus tard le follicule de Graaf. En tous cas, une fois mature, il sera expulsé à l'extérieur de l'ovule.


Or, chez une personne atteinte du syndrome des ovaires dystrophiques micropolykystiques, les follicules sont en trop grand nombre dans l'ovaire et, par conséquent, empêchent le déroulement normal du processus de maturation du follicule. La surface de l'ovaire va alors s'épaissir considérablement et l'ovulation ne pourra pratiquement plus avoir lieu.

Déroulement d'un drilling ovarien par coelioscopie



Pour remédier à ce problème, le médecin prescrira tout d'abord à sa patiente quelques médicaments dont la gonadotrophine et la citrate de clomifène. Dans la mesure où ce traitement ne fait pas ses preuves, c'est à dire que l'ovulation n'a toujours pas lieu, l'on procèdera au drilling ovarien. L'opération est le plus souvent pratiqué sous anesthésie générale et par coelioscopie. Cette méthode consiste à effectuer une petite incision au niveau du nombril et dans laquelle le chirugien introduira une toute petite caméra ainsi qu'un instrument de très petite taille. Puis il percera une dizaine de trous dans la coque de chacune des ovaires. Grâce à cette opération, l'excès de follicule sera désormais réduit et l'équilibre hormonal dans les ovaires sera à nouveau rétabli.
drilling ovarien


Il est aussi possible d'effectuer les différentes perforations à partir d'un instrument chirurgical permettant les tirs au laser. Dans plus de 50% des cas, l'intervention s'avère efficace. Autrement dit, il y a un peu plus d'une chance sur deux que la femme tombe enceinte les mois suivant l'opération chirugicale.

Chances de grossesse après un Drilling ovarien ?



Le drilling ovarien est intéressant car non seulement son effet est durable mais il entraîne également une baisse immédiate du taux de testotérone de la femme atteinte du syndrome des ovaires dystrophiques micropolykystiques. En revanche, il ne faut pas négliger le fait qu'il y ait possibilité de complications chirurgicales. En plus, des risques d'adhérence post opératoires peuvent aussi être encourus. En effet, il n'est pas exclu que la femme présente par la suite des algies pelviennes. Notons que les algies pelviennes sont des douleurs au niveau du bassin. Il faut également savoir que le drilling ovarien ne présente de grandes chances de réussite que si certains critères sont respectés. En effet, il est plus efficace lorsque la femme est encore asez jeune, généralement lorsqu'elle a moins de 35 ans. De même, il faut que le taux de LH soit suffisamment élevé avant l'opération. A part cela, l'infertilité ne dois pas dépasser les trois ans. Au- delà de ce délai, le pronostic est moins bon. Si aucune grossesse n'a toujours pas lieu dans les six à douze mois suivant l'opération, il faudra que la patiente suive à nouveau un traitement à la citrate de clomifène et à la gondotrophine.

Le Samedi 19 Février 2011 à 15:41
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  Santé de la femme Santé de la femme : comprendre son corps pour se
sentir bien



fleche Voir les autres articles commençant par D
 
Articles précédents :
  •  Brandalley.com : chaussures, bijoux, voyages et ventes privé...
  •  Atlantique : deuxième plus grand océan de la Terre
  •  AussieBum underwear : de Paris à l'Australie
  •  Alain Bashung : biographie et discographie
  •  Formule 3000 : course automobile

Articles suivants :
  •  Fisher-Price Imaginext : des histoires de dragons, pirates...
  •  Martine Aubry : biographie de la première secrétaire du PS
  •  Leucémie Lymphoïde chronique : symptômes, évolution et tra...
  •  Pôle emploi : actualisation chômage et recherche d'emploi
  •  Prime de précarité : indemnité de fin de CDD




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il y a 1 commentaires pour cet article :

 steph1412 a écrit [12/06/2012 - 16h41] 
steph1412

jai subit cettte intervention il y a trois semaine j espere ameliore mes chance jai deja deux enfant mes il se trouve que quelque probleme de cycle a fait que on na pu deceler les ovaire micropolikistique ces pour cela aussi que pour mes deux autre grossesse je n est su tomber enciente rapidement mes ici j espere que cela a fonctionne





Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   chirurgie Chirurgie



Les problèmes au niveau de l'appareil génital sont fréquents, surtout chez la femme. Pour y remédier, et selon la gravité de la situation, l'on a le plus souvent recours à un traitement médical visant...