Don d'organes : ce qu'il faut savoir sur le don d'organes


Partager




Aujourd'hui, on commence seulement à connaître le don d'organe. En effet, il y a quelques temps, le don d'organe était un sujet tabou. Cependant, le don d'organe est de plus en plus présent dans notre société, car grâce à ce procédé, on peut sauver de nombreuses vies, mais aussi améliorer la qualité d'autres. Mais que doit-on savoir sur le don d'organe ? Tout d'abord, le don d'organe est la première étape du long processus précédant la greffe sur le receveur. De plus, il existe différents types de don.



Premièrement, les organes peuvent être prélevés sur une personne décédée en état de mort encéphalique, c'est-à-dire que son cerveau ne fonctionne plus, mais que son coeur bat toujours. Deuxièmement, une personne décédée d'un arrêt cardiaque peut tout de même donner son rein et son foie. Cependant, dans un tel cas, il faut respecter de nombreuses conditions comme le temps. Troisièmement, il est aussi possible de faire un don de son vivant. Effectivement, il n'y a aucun danger pour une personne de donner une partie de son foie, un rein, voire une partie d'un poumon, mais cela se voit rarement. Cela est possible, si le donneur est un adulte et s'il est proche du receveur. En France, il doit s'agir des parents, de la fratrie, des enfants, des grands-parents ou de toute personne proche étant capable de prouver une vie commune depuis deux ans. En outre, la législation en matière de don d'organe diffère selon chaque pays. Par exemple, en France, il se fait sur consentement présumé, alors qu'en Belgique, toute personne n'ayant pas exprimé son opposition au don d'organe, ou si la famille ne l'exprime pas, tout le monde est considéré comme un donneur consentant.



En outre, le don d'organe n'est qu'une partie du mécanisme précédant une greffe. En effet, il est également indispensable que le receveur soit compatible et que le conditionnement et le transport de la greffe soient respectés. A la suite de la transplantation, le receveur reste sous suivi médical, car il y a des risques qu'il rejette l'organe greffé. En conclusion, le don d'organe n'est que le début d'un long processus, mais il est nécessaire pour de nombreuses personnes en attente de greffe et si vous souhaitez faire don de vos organes, il faut le faire savoir à vos proches, mais aussi contacter des associations comme France-ADOT, l'Association pour le Don d'Organe et de Tissus humains.

Le Jeudi 24 Mai 2007 à 08:50
Article écrit par Marion ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  ethique, bioéthique Problématiques médicales : quand médecine rime
avec éthique



fleche Voir les autres articles commençant par D
 
Articles précédents :
  •  Heroes : la nouvelle série tv événement, déjà sur TF1
  •  L'Olympia, la salle de concert de tous les rêves et espoirs…
  •  MC Solaar sortira bientôt un album : "Da Vinci Claude"...
  •  Lost, les disparus. Pas tout à fait
  •  Julien Courbet : le présentateur de l'émission Sans aucun d...

Articles suivants :
  •  François Fillon : premier ministre du gouvernement Sarkozy
  •  TF1 : films, dessins animés, jeux, journal, météo... la ch...
  •  Casinos en ligne : les nouveaux maîtres du jeu
  •  Festival de Cannes : le festival du film depuis 1946
  •  Zodiac: chair de poule sur la Croisette




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il y a 1 commentaires pour cet article :

 titi91200 a écrit [19/05/2008 - 18h54] 
titi91200

Comment ce don peut il permettre à une autre personne de survivre?





Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   formation sante Formation santé
   sante Santé
   acupuncture Acupuncture
   allergie Allergie
   aromatherapie Aromathérapie



Le don d'organe est un sujet que l'on maîtrise peu. Pourtant, grâce au don d'organe, on peut sauver de nombreuses vies humaines, ou permettre à certaines personnes d'améliorer leurs conditions de vie....