Le DPE ou Diagnostic Performance Energétique


Partager




Depuis le mois de Juillet 2007, le Diagnostic Performance Energétique ou DPE a été obligatoire pour pouvoir statuer sur la consommation d'énergie d'un bâtiment. C'est un outil pédagogique et technique en même temps. Sa validité dure cinq ans après sa date de délivrance par la personne ou l'organisme compétent et agréé. Comme son étude est surtout axée sur la consommation d'énergie, le but est de pouvoir inciter les gens et de leur permettre d'économiser cette énergie-là. Quatre sections constituent le DPE, il faut qu'il offre une description détaillée de solution d'amélioration suite à l'étude faite si la situation le nécessite. Toutes les données clefs doivent y être citées, de même le rapport annuel d'émission de gaz par surface d'un m² ainsi que le rapport annuel de l'absorption d'énergie par surface d'un m². Mais aussi, le coût annuel en Euros de cette consommation et sa quantité en kWh y sont mentionnés. Son estimation peut se calculer en se référant à ce qui a été absorbé durant les 3 dernières années, notamment pour les bâtiments construits avant 1948. Si les données de ces 3 dernières années ne sont pas très fiables, le diagnostiqueur peut procéder aux méthodes que le ministère a acceptées en usant du logiciel 3CL-DPE.


Le rapport ne concerne pas l'électricité proprement dite, il se rapporte principalement sur la puissance énergétique utile à l'obtention d'eau chaude sanitaire (ECS), à la climatisation et au chauffage. Ainsi, il informe le locataire et le propriétaire sur la dépense en courant électrique. Les données auxquelles l'analyse se réfère sont, comme évoquées auparavant, le chauffage, l'eau chaude sanitaire, le plancher, la menuiserie, la toiture et les murs. Tous ces éléments doivent avoir une haute résistance thermique R.


Pour les deux premiers, il s'avère nécessaire d'optimiser le rendement en eau chaude sanitaire et de garder la température ambiante vivable. Pour ce faire, on doit fermer la trappe de la cheminée pour ne pas évacuer la chaleur et utiliser une chaudière à gaz ou des matériels à pétrole si nécessaire. Le plancher du bas est mieux placé, s'il a à sa base une cave chauffée ou un vide sanitaire ou juste la terre. Touchant particulièrement la menuiserie c'est-à-dire les portes ou les fenêtres, toutes les différentes sortes de fabrication sont prises en compte telles que celles faites en PVC, en aluminium, en bois ou en double vitrage. La toiture doit être étanche et doit suivre la norme avec une insertion de laine de verre ayant une épaisseur de 24 cm. La nature des murs est la première à être diagnostiquée : en parpaing de 15cm d'épaisseur seulement ou additionné de laine de verre avec une épaisseur de 8cm et en brique faite de terre cuite avec 24cm ou 15cm d'épaisseur. Plusieurs dispositions existent afin de classer les maisons et les constructions selon leur consommation. En voici quelques-unes à titre indicatif, allant de la plus performante à la plus simple.
diagnostic performance energetique


La classe A est comprise entre 0kWh- ep/m²/an et 50kWh-ep/m²/an, elle est relative aux nouvelles constructions performantes ayant des consommations très faibles. La classe B est comprise entre 51kWh-ep/m²/an et 90kWh-ep/m²/an, elle vise les nouvelles maisons et aussi celles qui ont été rénovées. La classe C est comprise entre 51kWh-ep/m²/an et 150kWh-ep/m²/an, elle touche les maisons neuves mais dont le chauffage principal est le gaz. A part cet indicateur en utilisation de puissance, il existe aussi l'indicateur correspondant à l'émission de gaz dont l'unité de calcul est le gCO2eq/m²/an. Cette analyse s'applique uniquement aux biens immobiliers qu'ils soient destinés au logement ou qu'ils soient reservés à un usage professionnel (hôtel ou bureau). Seul, un diagnostiqueur certifié est habilité à procéder à cette vérification. Il peut être une personne physique ayant obtenu un certificat qui est valide pour 5 ans. L'administration ayant lui octroyé le certificat doit lui faire passer habituellement des examens pratiques et théoriques. Il peut être une personne morale qui suit strictement les normes NF EN ISO/CEI 17024 et dont la compétence des employés est attestée. Mise à part leur qualité, pour que l'attestation délivrée par le diagnostiqueur soit recevable, ce dernier doit être indépendant du propriétaire et que le résultat n'ait pas été influencé par une quelconque impartialité. Si jamais des doutes planent et que suite à une expertise, il s'avère que le diagnostiqueur a été influencé, cela amènera à une annulation du résultat et à des sanctions. Cette attestation est obligatoire et fait partie des Dossiers de Diagnostics Techniques indispensables lors de la location ou de la vente d'un immeuble même si c'est juste pour une location saisonnière. Pour le besoin personnel du propriétaire, il est utile afin de donner un aperçu global sur sa consommation et aussi d'obtenir les recommandations pour les travaux à entreprendre dans le but d'une amélioration. Pour une vente, le futur acquéreur aura toutes informations qui lui sont indispensables sur tout ce qui concerne l'électricité et sa consommation en énergie. Dans le cadre juridique, plusieurs articles du code de la construction d'habitation et plusieurs décrets ont été publiés pour son application légale. Pour plus de détails et pour une éventuelle consultation, citons les : décret N°2006-1114 du 05 Septembre 2006, décret N°2006-1147 du 14 Septembre 2006, décret N°2008-1461 du 15 Mai 2008, article R134-1 à R134-5 et article L134-1 à L134-1. Pour plus de facilité pour les intéressés, ces textes sont consultables en ligne sur les sites spécifiques. Enfin, il est à remarquer que cet examen ne s'applique pas encore dans les Départements d'Outre-Mer (DOM).

Le Samedi 11 Octobre 2008 à 10:15
Article écrit par Toli ()




fleche Voir les autres articles commençant par D
 
Articles précédents :
  •  Trust : groupe de rock français fondé en 1977
  •  Peugeot 405 : une voiture culte de chez Peugeot
  •  Baby sitting : faut-il des diplômes ?
  •  Kery James : tête pensante du rap français
  •  Souffleur thermique : comment choisir ?

Articles suivants :
  •  Taille-haies électrique : comment choisir ?
  •  Autocar : un moyen de transport populaire
  •  Alfa Roméo 166 JTD
  •  Nicolette Sheridan : qui est Edie des ''Desperate Housewiv...
  •  Bien choisir sa chaudière : comment s'y retrouver ?




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   energie Energie



Depuis le mois de Juillet 2007, le Diagnostic Performance Energétique ou DPE a été obligatoire pour pouvoir statuer sur la consommation d’énergie d’un bâtiment. C’est un outil pédagogique et technique...