Désensibilisation : traitement des allergies


Partager




Désensibilisation aux allergies
Fonctionnement de la désensibilisation
Le traitement sublingual
La désensibilisation aux acariens

Désensibilisation aux allergies de poil de chat, chien...



Les allergies mènent la vie dure à ceux qui en souffrent : rhinite allergique, rhume des foins, allergie aux acariens, allergie à la poussière... Malgré les nombreux traitements qui existent, les allergies sont parfois difficiles à gérer au quotidien.



Il existe cependant un traitement que recommandent beaucoup de médecin : la désensibilisation. Qu'est ce que la désensibilisation à une allergie ? Comment se pratique t-elle et à qui est-elle destinée ? Zoom sur un traitement de choc pour vaincre son allergie. Au lieu de parler de désensibilisation au médecin allergologue, il est possible que l'on vous ait un jour parlé d'immunothérapie spécifique ou encore de vaccinothérapie. En fait, la désensibilisation va consister à faire tolérer à l'organisme, un élément qu'il ne tolérait pas jusqu'à présent en le mettant en contact direct avec l'élément allergène à très petite dose mais de manière répétée.

La Désensibilisation au pollen



En habituant l'organisme à la présence de cette substance, que cela soit le pollen, les acariens, la poussière ou les poils de chat, l'allergie va petit à petit disparaître pour laisser place à une totale tolérance du corps. Bien sûr, pour commencer un traitement de l'allergie par désensibilisation, il faut tout d'abord isoler l'agent responsable pour savoir à quoi une personne est véritablement allergique, donc pour cela, plusieurs tests vont être effectuer pour observer la réaction du corps.


Un traitement par désensibilisation peut être très long, mais payant pour beaucoup de personnes qui souffrent de leurs allergies. Dans un premier temps, la désensibilisation va commencer par l'administration de doses minimes de l'allergène en augmentant progressivement la dose jusqu'à arriver à la dose maximale tolérée par l'organisme, ensuite on demandera au patient de suivre une seconde phase dite d'entretien qui peut se prolonger entre 3 et 5 ans selon les allergies à traiter.




Les différentes désensibilisation possibles



Deux types de traitements sont possibles pour la première phase « d'attaque » de la désensibilisation : le traitement sublingual et le traitement par injection, le premier étant plus rapide que le deuxième. Ensuite, on estime tout le même que la phase la plus important est la phase d'entretien puisqu'elle va être déterminante pour les éventuelles rechutes. Si la phase d'entretien se poursuit jusqu'à 5 ans, on a seulement 30% de risques de rechute alors que cette probabilité grimpe à 75% si cette phase ne dure que 3 ans. Bien entendu, le suivi d'un patient traité pour désensibilisation doit se faire régulièrement et par un spécialiste allergologue afin d'écarter tout risque d'accident.

Efficacité de la désensibilisation



A l'heure actuelle, la désensibilisation est surtout efficace pour les allergies isolées mais se révèle peu efficace sur les personnes poly-allergiques.
desensibilisation


Il ne faut donc pas hésiter à parler de la désensibilisation à son médecin quand on souffre d'allergie au venin de guêpe ou d'abeille, aux acariens, pollen, etc, afin de profiter de cette immunisation pour enfin respirer correctement et stopper tous les symptômes liés aux allergies. Quant aux enfants, on estime qu'une désensibilisation peut être effectuée à partir de l'âge de 5 ans et de manière sublinguale de préférence..

Le Lundi 23 Avril 2012 à 14:17
Article écrit par Mana ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  santé, médecine La Santé


fleche Voir les autres articles commençant par D
 
Articles précédents :
  •  Le Roi Lion 3D : sortie d'un dessin animé culte en version 3...
  •  Salsepareille : bienfaits et vertus de l'aliment préféré des...
  •  Nicki Minaj : biographie de la nouvelle 'Queen of Hip Hop'
  •  Anders Breivik : profil de l'auteur du massacre en Norvège
  •  Skullcandy : écouteurs design et casques audio fashion

Articles suivants :
  •  Rap Contenders : toutes les éditions de ces battles de rap...
  •  Bradley Cooper : alias ''Phil'' dans Very Bad Trip
  •  Warp : label britannique de musique électronique
  •  M.I.A. : biographie de la chanteuse de 'Paper Planes', 'Bo...
  •  Chicorée : remplacer le café pour profiter des vertus de l...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il y a 1 commentaires pour cet article :

 steph34 a écrit [25/05/2012 - 13h39] 
steph34

Je rajoute juste que l'on n'est pas allergique aux poils mais bien à la salive sur les poils de chien et chat.
Enfin, on peut devenir allergique à n'importe quel âge.




Au revoir



Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   allergie Allergie



Les allergies mènent la vie dure à ceux qui en souffrent : rhinite allergique, rhume des foins, allergie aux acariens, allergie à la poussière… Malgré les nombreux traitements qui existent, les allerg...