Descente d'organes : opération et traitement d'un prolapsus


Partager




Symptômes d'une Descente d'organes
Opération en cas de Descente d'organes
La Descente d'organes apprès accouchement
Pratiques à risques pour la descente d'organes

Les Descente d'organes chez la femme



Maladie encore tabou à l'heure actuelle, la descente d'organes ou prolapsus touche cependant près de 30% des femmes. Sujet de santé très peu abordé, la descente d'organes peut toutefois devenir un véritable handicap pour les femmes qui en sont atteintes.



S'il est important de lever le voile sur la descente d'organe c'est qu'il est important de faire circuler les informations sur les nouvelles techniques de traitement, et d'opérations chirurgicales pour soigner le prolapsus. Mais tout d'abord, que faut-il savoir sur le prolapsus ? Qu'est ce qu'une descente d'organes ?

Définition de la Descente d'organes chez la femme



Les organes internes situés dans le bassin de la femme sont maintenus en place par un ensemble de muscles et de ligaments, or, lorsque ceux-ci ne peuvent plus assurer leur rôle pour maintenir les organes, il arrive que l'utérus (le plus fréquemment), mais également la vessie, l'urètre et le rectum, subissent la loi de la gravité et descendent dans le bassin. Dans les cas les plus graves, l'utérus peut même être extériorisé. Si l'on estime que le prolapsus ou descente d'organes est une pathologie assez courante chez les femmes âgées de 45 à 85 ans, il faut savoir qu'il existe des facteurs de risque et qu'il faut tenir compte de ses facteurs en cas de gêne ou de suspicion de descente d'organes.




Personnes vulnérables aux descentes d'organes



Seront plus facilement sujet à la descente d'organes, les femmes ayant subit des accouchements difficiles ou des interventions chirurgicales dans cette région du corps, les femmes qui exercent un métier qui demande de porter de lourdes charges et de rester en station debout, ainsi que les femmes arrivant à l'âge de la ménopause, et les femmes dont la mère a également souffert de descente d'organes.


Il est possible de détecter ou de soupçonner soi-même une descente d'organes si vous sentez une sensation de pesanteur au niveau du bassin, souffrez de fuites urinaires ou de fatigue à la marche, dans ces cas là, il est important de consulter un gynécologue pour faire un diagnostic plus poussé. Si vous en êtes à un stade peu avancé de la descente d'organes, une rééducation périnéale sera suffisante pour renforcer les muscles du périnée et corriger le soutien des organes dans le bassin. Cependant, elle ne fera que retarder l'évolution du prolapsus et repousser l'intervention chirurgicale.

Opérations chirurgicales de la descente d'organes



Plusieurs méthodes chirurgicales étant possibles les résultats sont variables selon la qualité du tissu des patientes, mais les techniques évoluant sans cesse, le prolapsus peut être corrigé plus efficacement s'il est rapidement pris en charge, c'est pourquoi il est très important de consulter un gynécologue en cas de doute et si vous êtes sujet à risque pour ce genre de pathologie.
descente organes


Il ne faut pas oublier que d'autres facteurs de risques sont également à prendre en compte comme un accouchement d'un gros bébé, la pratique intensive d'un sport comme le tennis ou la course à pieds, sans oublier la toux chronique ou la constipation qui peuvent contribuer à accélérer la descente d'organes. En cas de prolapsus, il faudra donc aller au-delà de ce sentiment de gêne, de peur ou de honte pour consulter rapidement un spécialiste qui vous prendra en charge afin de retrouver une vie tout à fait normale malgré après cette descente d'organes.

Le Samedi 10 Septembre 2011 à 13:21
Article écrit par Mana ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  Santé de la femme Santé de la femme : comprendre son corps pour se
sentir bien



fleche Voir les autres articles commençant par D
 
Articles précédents :
  •  Sport à la maison : les exercices et les bons gestes
  •  Playstation Vita : prix et date de sortie de la nouvelle con...
  •  Ardennes belges : tourisme, camping et randonnée
  •  Hatsune Miku : star virtuelle interprete de ‘’World is mine’...
  •  Clé de répartition en comptabilité analytique : définition

Articles suivants :
  •  Grippe intestinale : que manger lorsque l'on présente les ...
  •  Divorce par consentement mutuel ou non : toutes les démarc...
  •  RougeGorge : sous vêtements et lingerie pour femme
  •  Régime pomme de terre : des recettes pour maigrir
  •  La politesse et les formules de politesse




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   gynecologie Gynécologie



Maladie encore tabou à l’heure actuelle, la descente d’organes ou prolapsus touche cependant près de 30% des femmes. Sujet de santé très peu abordé, la descente d’organes peut toutefois devenir un vér...