Dépistage du Sida : des avancées scientifiques pour lutter contre le VIH


Partager




Le Syndrome d'Immunodéficience Acquise (SIDA) est dû au Virus d'Immunodéficience Humaine (VIH). Il se transmet par le sang et les sécrétions sexuelles. Les rapports sexuels non protégés constituent la première source de contamination du SIDA. Pour le moment, au vu de l'avancée des recherches, il n'y a encore aucun traitement définitif et aucun vaccin. Depuis le stade de primo-infection jusqu'au stade ultime du SIDA déclaré, un sujet contaminé peut le transmettre. Le test de dépistage est le seul moyen de savoir si on est porteur ou non du VIH.



Si le test s'avère positif, on dit alors que la personne est séropositive. Le test permet de détecter soit le virus lui-même, soit les anticorps produits par l'organisme quand il est en contact du VIH. Le dépistage est un acte volontaire et ne peut être imposé. La loi interdit tout prélèvement destiné au dépistage du SIDA sans l'accord de la personne concernée. Par contre, il est systématique et obligatoire en cas de dons de sang, ou d'organes ou de sperme. Pour faire un test, il est possible de s'adresser directement à un Centre d'Information et de Dépistage Anonyme et Gratuit du SIDA (CIDAG). Dans ce cas, on n'a pas besoin d'ordonnance et le test, en plus d'être anonyme, est gratuit. Le résultat est connu une semaine après le prélèvement et remis en personne par un médecin. Il est également d'usage de faire un dépistage auprès d'un laboratoire d'analyses médicales. Il est alors obligatoire de se munir d'une ordonnance délivrée par son médecin traitant ou par un médecin généraliste. Le test n'est pas gratuit mais remboursé à 100 % par la Sécurité Sociale. Le prélèvement sanguin à domicile peut aussi être envisagé. Une goutte de sang est déposée sur un papier spécial qui sera envoyé à un laboratoire.


Le résultat est communiqué par téléphone sous couvert d'anonymat. Le prélèvement à domicile est à différencier du test à domicile pendant lequel la personne effectue le prélèvement, le test et interprète elle-même le résultat disponible au bout d'une minute seulement. La personne est séropositive si deux bandes colorées apparaissent. Notons que ce test à domicile n'est pas encore disponible en France mais sera disponible très prochainement. Il est aussi habituel de pratiquer un test de dépistage avant le mariage ou au début d'une grossesse.


depistage sida
Mais en cas du moindre doute, il est conseillé de faire le test après un rapport sexuel non protégé avec un nouveau partenaire ou après une blessure par un objet souillé de sang. Il se peut que le résultat reste négatif dans les 3 mois qui suivent la contamination. Aussi, un traitement préventif peut être instauré après une prise de risque sans attendre le résultat du dépistage. Avec l'accord de la personne concernée, le médecin prescrit un traitement de 4 semaines à base de médicaments antirétroviraux. Ce traitement n'est pas systématique et seul un médecin peut décider, après évaluation des risques, de son application. Si un test de dépistage du SIDA reste positif après tous les examens de confirmation, le traitement et la prise en charge médicale commencent immédiatement. S'il est négatif, il est impératif de faire un test de contrôle 3 mois plus tard.



Pour la recherche d'anticorps anti-VIH, la technique la plus utilisée est l'Enzyme-Linked-Immunosorbent-Assay ou test ELISA. C'est une méthode très sensible basée sur la mesure de la densité optique de l'échantillon de sang et très pratique pour les dépistages de masse. Les anticorps apparaissent généralement entre 3 semaines et 3 mois après la contamination. Si le test ELISA est positif, le résultat doit être confirmé par d'autres tests dont l'immunotransfert ou Western Blot. Ce test détermine la spécificité des anticorps.


D'autres tests existent pour détecter la présence du VIH comme la méthode PCR (polymerase chain réaction) qui met en évidence les gènes viraux. Cette technique est particulièrement indiquée pour le nouveau-né dans le cas où la mère est séropositive. Pour la mise en évidence du virus lui-même, il y a la culture virale, la mesure de la charge virale ou encore la RIPA (Radio Immunoprecipitation Assay). Mais ces techniques ne sont pas d'utilisation courante car elles sont trop onéreuses et nécessitent d'être effectuées par des laboratoires spécialisés. Une nouvelle technique de dépistage rapide du SIDA vient d'être récemment mise au point. Il ne s'agit pas de prélèvement de sang mais d'une substance sécrétée au niveau des gencives appelée fluide muqueux oral (FMO).
depistage sida


Ce FMO est appliqué sur un bâtonnet qui sera ensuite placé dans une solution spécifique et 30 minutes suffisent pour connaître le résultat. Une autre méthode de dépistage rapide sera bientôt expérimentée en France. A ses débuts, l'expérience sera menée par des bénévoles au niveau des communautés homosexuelles de 4 grandes villes françaises. Une goutte de sang prélevée au niveau de la pointe du doigt suffit pour ce test. Le résultat est connu dans les trente minutes qui suivent, tout comme le FMO. Un résultat positif à l'issue de ces tests rapides doit être confirmé par un test classique réalisé par des professionnels de santé.

Le Samedi 13 Décembre 2008 à 09:10
Article écrit par suzi ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  sida, syphillis, hépatite Les MST : maladies sexuellement transmissibles


fleche Voir les autres articles commençant par D
 
Articles précédents :
  •  Faire don de son corps : les démarches pour venir en aide à ...
  •  Alain Perrin : entraineur de l'AS Saint-Etienne
  •  Michelin : histoire de cette enseigne qui a inventé le pneu ...
  •  La leptospirose : qu'est-ce que c'est ?
  •  Minute maid : spécialiste mondial du jus de fruit

Articles suivants :
  •  Entretien d'une fosse septique : toutes les astuces à savo...
  •  Daniel Picouly : écrivain et scénariste de bandes dessinée...
  •  Comment traiter les bois de charpente ?
  •  Clara Sheller : série TV diffusée sur France 2...
  •  Calendrier Pirelli 2009 : toujours aussi sexy




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   sida Sida



. Depuis le stade de primo-infection jusqu’au stade ultime du SIDA déclaré, un sujet contaminé peut le transmettre. Le test de dépistage est le seul moyen de savoir si on est porteur ou non du VIH. Si...