Dentistes conventionnés : c'est quoi ?


Partager




En France, le système d'assurance santé et de sécurité sociale permet à ses affiliés de se faire soigner à moindre frais. Le principe de ce système est que les affiliés à une mutuelle cotisent annuellement ou mensuellement pour une couverture maladie et ensuite la mutuelle prend en charge une partie des frais médicaux. Le but de ce système est d'améliorer la santé publique et d'inciter les gens à se rendre chez le médecin au moindre problème de santé. C'est une incitation financière, car en règle générale, ce qui freine les gens à consulter un médecin c'est bien le montant des frais médicaux. Ceci explique pourquoi l'État a mis en place des mutuelles afin d'assurer aux personnes un bon niveau de santé. En pratique, la mutuelle fait cotiser ses affiliés afin de pouvoir les assurer pour les frais de santé. Cette cotisation dépend de l'âge de l'affilié et du nombre d'années pendant lequel il est resté membre auprès de la mutuelle. Plus une personne sera âgée, plus sa cotisation sera élevée. A contrario, plus le nombre d'années pendant lequel l'affilié est membre, plus sa cotisation sera basse.


Ceci s'explique par le fait que s'il est membre depuis longtemps, la mutuelle suppose que son état de santé général est bon et donc que la cotisation doit couvrir peu de risques. Pour les personnes âgées de plus de 65 ans, les cotisations sont dans tout les cas élevées en raison de la fragile santé de ces derniers. Lorsqu'une personne adhère à une mutuelle, il bénéficie du remboursement d'une partie de ses frais médicaux.


En pratique, après une consultation chez un médecin, le patient paie ce dernier et sur base de la note de frais du médecin, la mutuelle rembourse une partie des frais médicaux au patient. Quel que soit le médecin soignant et les soins apportés au patient, la procédure se déroule comme décrit ci-dessus. Toutefois, pour pouvoir bénéficier des remboursements de la mutuelle, le patient doit consulter un médecin conventionné. On dit d'un médecin qui est conventionné quand celui ci a signé une convention avec la mutuelle. Cette convention oblige le médecin à pratiquer des honoraires limités et à fournir des soins médicaux de qualité. A la fin du compte, le médecin sera rémunéré normalement et le patient aura reçu des soins de santé de qualité à moindre coût. La mutuelle aura accompli sa mission et avec l'État, ils prendront en charge le remboursement des frais médicaux. Les affiliés à une mutuelle disposent d'une protection santé en ce qui concerne les frais d'hospitalisation, les soins dentaires, les soins des yeux, les visites chez les généralistes et les consultations chez les spécialistes et auprès de tout le personnel médical qui fait partie du réseau conventionné.
dentistes conventionnes


Concernant le dentiste conventionné en particulier, celui-ci est un dentiste qui facture ses patients selon ses envies et sans contrainte financière. Dans la plupart des cas, les dentistes non conventionnés sont des privés qui ont investi dans un cabinet dentaire et qui doivent le rentabiliser. Les services qu'ils offrent à leurs patients ne sont pas forcément meilleurs que ceux des dentistes conventionnés mais les honoraires qu'ils facturent sont plus élevés en raison des contraintes financières qui pèsent sur eux. Chez un dentiste non conventionné, le patient paie une surcharge mais la mutuelle ne lui remboursera pas en fonction du montant payé mais en fonction de ce qu'elle rembourse dans le cas d'un dentiste conventionné. Un dentiste conventionné est un dentiste qui pratique des honoraires fixés par la mutuelle et donc les patients peuvent obtenir le remboursement d'une large partie des frais dentaires. Chaque mutuelle possède son réseau de dentistes conventionnés, il est donc conseillé aux adhérents de se renseigner à ce sujet. Tous les soins dentaires ne sont pas remboursés mais ceux qui sont remboursés le sont à concurrence de 70% par la sécurité sociale et la mutuelle contribue à raison de 30%. Bien que le total fasse 100%, il reste toujours une partie à charge du patient mais celle-ci est minime en comparaison de ce qu'elle serait sans l'intervention de la sécurité sociale et de la mutuelle. Les soins dentaires concernés dans ces remboursements sont les soins orthodontiques, le placement de couronne qu'elle soit métallique, céramo-métallique ou bien encore provisoire ainsi que les prothèses dentaires fixes et amovibles. Les dernières avancées en matière d'intervention dentaire comme les soins au laser ou les implants ne sont pas encore compris dans la liste des soins remboursés.

Le Mardi 23 Mars 2010 à 13:13
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  metiers medecine, médecin, infirmière Les métiers de la Santé


fleche Voir les autres articles commençant par D
 
Articles précédents :
  •  Administrateur de biens : définition
  •  Bijou de peau : nouveaux bijoux à la mode
  •  Selenium : définition
  •  Acomptes provisionnels : c'est quoi ?
  •  Lamy : agence immobilière

Articles suivants :
  •  Zebra label : impression à la demande
  •  Amendes fiscales : c'est quoi ?
  •  Auriga: franchise spécialisée en conseil et formation...
  •  Gestion du temps de travail : c'est quoi ?
  •  Implants dentaires : infos et prix




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   dentiste Dentiste
   dentistes Dentistes
   dentistes france Dentistes France



En France, le système d'assurance santé et de sécurité sociale permet à ses affiliés de se faire soigner à moindre frais. Le principe de ce système est que les affiliés à une mutuelle cotisent annuell...