Déchirure musculaire : comment la soulager ?


Partager




La déchirure musculaire concerne, dans la plupart des cas, les sportifs. Les muscles les plus touchés par la déchirure est notamment ceux qui sont rattachés, ne serait-ce que par une de ses extrémités, à une partie quelconque du squelette osseux ou cartilagineux. De plus, des striations régulières peuvent être observées sur leurs fibres, si on leur fait une coupe longitudinale, ce qui a donné l'appellation muscle strié squelettique.



Le tissu musculaire possède, en outre, quatre caractéristiques distinctes : l'excitabilité, car il peut recevoir des messages et y répondre à son tour par une contraction la contractilité, du fait qu'il a la capacité de produire un mouvement en se raccourcissant l'extensibilité, car il peut se rallonger en moyenne, 1,6 fois au-delà de sa longueur au repos et enfin, l'élasticité, car le muscle étiré après relâchement a la capacité de revenir à sa longueur au repos. Une déchirure musculaire est due à une sollicitation trop importante du muscle. Ce dernier va alors être étiré au-delà de sa capacité, ce qui provoquera la déchirure. En fait, ce type de déchirure se produit toujours au moment où on fait des efforts. Concrètement, la déchirure peut se produire d'une façon directe comme dans le cas de l'entrée en contact d'une personne avec un objet dur, avec une certaine violence. Elle peut être indirecte si elle est due à une impulsion, un changement brusque de direction et pour les sportifs, au moment de la réception des sauts ou lors d'un shoot raté ou violent. Le manque de souplesse du muscle est un facteur de risque de déchirure important.


Les anciennes blessures mal soignées ainsi qu'une grande fatigue musculaire augmentent également le risque de rupture. La déchirure musculaire se reconnaît à une douleur vive, soudaine et violente pouvant même entraîner une syncope. Ce qui fait que la personne doit arrêter dans l'immédiat l'activité à laquelle elle s'était adonnée. Une hémorragie locale accompagne la déchirure et une douleur vive et précise se sent à la palpation. On remarque la présence d'un relief anormal sur la peau au-dessus de la douleur. Si plusieurs fibres se sont rompues, il s'agit de claquage musculaire.


dechirure musculaire
Si quelques faisceaux de fibres sont touchés, on a une rupture musculaire. Par contre, on a une rupture musculaire totale si tous les faisceaux ont été sectionnés. Quel que soit le type de déchirure musculaire diagnostiqué, la première chose à faire c'est d'arrêter tout exercice. Il ne faut jamais mettre quelque chose de chaud sur la douleur. Le massage est également à proscrire. Ensuite, il faut allonger la partie douloureuse ou la surélever si cela est possible. Après, la douleur doit être rafraîchit à l'aide de glaçon ou de spray réfrigérant. Comprimez la partie où se trouve la déchirure en utilisant un bandage large pendant une vingtaine de minutes, puis, desserrez un peu. Tout cela ne sont que des gestes de premier secours, aussi, la consultation d'un médecin et d'un kinésithérapeute est-il obligatoire.


Les exercices qui seront pratiqués en kinésithérapie permettront à la personne ayant subi une déchirure de faire revenir l'élasticité du muscle. En effet, après l'immobilisation prescrite par le médecin, le muscle perd en élasticité. C'est à force de travail de remise en mouvement progressif que le muscle retrouve cette élasticité. La déchirure musculaire peut engendrer certaines complications. La rupture partielle pourrait devenir totale, l'hématome pourrait s'infecter, on peut également craindre la calcification d'un hématome dans le muscle. Il pourrait en outre survenir ce que l'on appelle cicatrisation musculaire. Pour éviter toutes ces complications, le mieux est de prévenir la déchirure. Pour cela, avant l'entraînement, il faut penser à se nourrir correctement. L'alimentation doit être adapté à l'effort et il ne faut surtout pas oublier de s'hydrater. L'échauffement avant l'effort doit être pris vraiment au sérieux car ce n'est pas du tout superflu mais il doit se faire progressivement et on ne doit rien forcer. Privilégiez un travail d'étirement avant une activité demandant de l'effort intense. L'étirement après un réchauffement du muscle permet, en effet de travailler son extensibilité. L'ampleur d'un mouvement dépend de deux facteurs : la nature des tissus péri-articulaires et l'élasticité musculaire. Le premier facteur est très peu modifiable du fait que les tendons et les ligaments sont peu extensibles aussi, l'élasticité du muscle est-il plus facile à travailler. Après échauffement, un étirement à froid pourrait augmenter la capacité du muscle à acquérir et à conserver une longueur supplémentaire.

Le Mardi 28 Octobre 2008 à 12:02
Article écrit par Caro ()


Cet article est lié aux dossiers suivants :
  sports, loisirs, coupe du monde, football, foot, musculation, remise en forme, fitness, sportifs haut niveau, actualités sports, sports france, sports tv, magasin de sports, photos sports,salle de sports, sports hiver,sports de combat,  jeux sports, chaus Sports : activités garantes d'aptitudes physiques
et psychologiques pour tous

  santé, médecine La Santé


fleche Voir les autres articles commençant par D
 
Articles précédents :
  •  Gaufrier : pour des gaufres maison en toute simplicité...
  •  Le coma éthylique : quand l'abus d'alcool devient un danger ...
  •  Jean-Pierre Pernaut : biographie d'un journaliste et présent...
  •  Le litchi de Madagascar
  •  La SFR Neufbox

Articles suivants :
  •  Citerne eau de pluie : comment faire pour bien l'utiliser ...
  •  Les 18 tribus de Madagascar
  •  Anti-taupe solaire : comment cela fonctionne-t-il ?
  •  Scies égoïnes électriques : comment choisir ?...
  •  Herbert Von Karajan : qui est ce grand chef d'orchestre au...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   sante Santé
   sport Sport



La déchirure musculaire concerne, dans la plupart des cas, les sportifs. Les muscles les plus touchés par la déchirure est notamment ceux qui sont rattachés, ne serait-ce que par une de ses extrémités...