Décapeur : comment choisir ?


Partager




Une surface ne peut être repeinte que lorsque la peinture précédente soit complètement retirée. Effectivement, il arrive qu'après quelques années, la peinture se détériore et devient écaillée ou même cloquée. Pour repeindre et rénover un mur ou autre support, vous devrez avant tout faire disparaître totalement sa peinture abîmée, c'est ce qu'on appelle le décapage. Pour décaper une vieille peinture, trois techniques s'offrent à vous : le décapage mécanique, le décapage thermique et le décapage chimique. Le décapage mécanique et le décapage thermique nécessitent un outil appelé « décapeur ». Le choix d'un décapeur dépend après de la technique que vous utiliserez. Avec le décapage mécanique, vous aurez à gratter la peinture de votre mur. Votre décapeur sera alors équipé d'une brosse métallique rotative que vous aurez à passer sur la peinture cloquée. Avec le décapage mécanique, même une perceuse filaire peut se transformer en décapeur mécanique. Vous n'aurez juste qu'à équiper le mandrin de votre perceuse d'un embout de ponçage. Cette technique présente plusieurs inconvénients, il est à la fois long et fatigant. De plus, il produit beaucoup de poussières de peinture qui peuvent être nocives aux personnes environnantes.


Le décapage mécanique est une ancienne méthode plutôt dépassée par le temps car il n'est pas du tout pratique mais il est tout de même recommandé pour les petites surfaces. Pour un décapage thermique, vous aurez besoin bien évidemment d'un décapeur thermique. Deux types de décapeurs thermiques permettent un décapage similaire : le décapage à la flamme et le décapage à air chaud. Le décapeur thermique à air chaud ressemble beaucoup au sèche- cheveux par sa forme et son fonctionnement.


Mais contrairement au sèche-cheveux, le décapeur thermique émet un air beaucoup plus chaud capable de faire fondre la peinture. Quant au décapeur thermique à flamme, il ressemble beaucoup plus à un poste à souder à flamme. Effectivement, en équipant un poste à souder à flamme d'un brûleur de peinture, vous obtiendrez un décapeur thermique à flamme. La flamme du décapeur thermique sera alors promenée sur la surface à décaper pour ramollir la peinture. Que ce soit avec un décapeur thermique à air chaud ou un décapeur thermique à flamme, vous aurez ensuite à gratter délicatement la peinture déjà traitée avec une spatule ou une brosse. Il est beaucoup plus rapide et pratique de procéder avec un décapeur thermique qu'avec un décapeur mécanique. Toutefois, le décapeur thermique pose également quelques désavantages. Déjà, lorsque la chaleur brûle la peinture, des gouttes de peinture enflammées peuvent tomber et salir le sol. De plus, le décapeur thermique est à utiliser avec une extrême précaution car la chaleur peut détériorer certains matériaux comme le métal qui peut même se déformer en se dilatant. Il est également recommandé de faire plus attention avec le bois car la chaleur peut l'enflammer.
decapeur


Pour travailler efficacement avec un décapeur thermique, vous devez veiller à maintenir une distance minimale de 3 cm entre la surface à décaper et la source de chaleur. Une fois que vous voyez la peinture se boursoufler et brunir, vous devrez déplacer votre décapeur thermique pour ne pas détériorer le support à décaper. Si vous ne pouvez choisir entre un décapeur mécanique ou un décapeur thermique, vous pourrez toujours vous tourner vers le décapage chimique. Contrairement au décapage mécanique et thermique, ce type de décapage ne se fait pas à l'aide d'un décapeur, il se fait à l'aide de produits décapants. Vous aurez le choix entre le décapant aux solvants et le décapant sodique à base de sodium ou de potassium. Ces deux types de produits décapants s'utilisent à peu près de la même façon. Vous aurez à les étaler sur la peinture à décaper et à les laisser agir. Le décapant aux solvants agit sur la peinture en trente minutes maximum, par contre il faut compter des heures pour le décapant sodique car vous aurez à le laisser agir pendant un long moment. Une fois que le produit a fini d'agir et que la peinture se boursoufle, vous n'aurez qu'à frotter votre mur avec une brosse métallique douce pour retirer les petites taches de peinture récalcitrantes. Vous aurez aussi à rincer votre mur avec de l'eau douce pour éliminer les restes du produit décapant utilisé. Avant de choisir un décapeur ou un produit décapant, vous devez, avant tout, prendre en compte la taille de la surface à décaper et la nature du support. Vous pourrez ainsi savoir quelle technique de décapage est recommandée et quel décapeur choisir.

Le Jeudi 02 Octobre 2008 à 10:40
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  outils, perceuse, ponceuse, tournevis Outils : la boite à outils d'un bon bricoleur !


fleche Voir les autres articles commençant par D
 
Articles précédents :
  •  La laine minérale : pour votre isolation thermique ou acoust...
  •  Noël : faites vous même votre déco de Noël...
  •  Aéroport Federico Garcia Lorca de Grenade
  •  Le skwal : quel est ce sport de glisse dérivé du ski ?...
  •  Adaptateur coaxial mâle : à quoi ça sert ?...

Articles suivants :
  •  Formule 1 : un sport automobile d'exception
  •  Le raft sur neige : qu'est-ce que le snow raft ?
  •  Les différents types de transports en commun
  •  Angelo Debarre : une figure emblématique du jazz français...
  •  Aéroport de Gérone : un des principaux aéroports du pays c...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   bricolage decoration maison Bricolage Décoration Maison
   bricolage Bricolage
   outils Outils
   bricolage Bricolage



Une surface ne peut être repeinte que lorsque la peinture précédente soit complètement retirée. Effectivement, il arrive qu’après quelques années, la peinture se détériore et devient écaillée ou même ...