Death Row Records : label phare du rap West coast


Partager




Création de Death Row
Death Row & Suge Knight
Rap West coast en essor
La fin de Death Row

Historique du label



Death Row Records Alors que le pionnier Def Jam perdait de sa notoriété artistiquement et financièrement parlant, sur la côte ouest des États-Unis se profilait le nouveau visage de la musique rap, avec l'arrivée du gangsta-rap. Une révolution dans le milieu qui se réalisera sous l'impulsion de la figure emblématique du gangsta-rap west coast: Dr Dre.



Alors qu'il était encore sous contrat avec le label Ruthless Records, appartenant à Eazy-E et Jerry Heller, Dr Dre décide de faire machine arrière et de ne plus honorer la convention. L'ancien garde du corps reconverti dans la musique: Marion Suge Knight a été informé de la situation et débarque dans le bureau d'Eazy-E, pour lui arracher des mains le contrat. C'est sous cette controverse et cette violence que naît le partenariat entre Dr Dre et Marion Suge Knight. Les deux compères décident de créer une structure destinée initialement à la réalisation des disques de Dre. Par la suite, ils collaboreront avec des jeunes artistes, qu'ils prendront sous leurs ailes. La plate-forme de Dre et de Suge devient une maison de production.

Dr Dre, Snoop Doggy Dogg



Fondé en 1991, Death Row Records dominera le milieu du gangsta-rap en devenant l'un des labels les plus connus dans les années 90. Au début, Suge et Dre désiraient dénommer la boîte Black Market Records mais cette appellation existant déjà, ils se résignèrent à chercher un autre nom. Ils ont finalement penché pour Death Row Records, Death Row désignant le couloir de la mort dans les prisons.


Cette dénomination à la signification particulière, faisait référence à une situation évidente: la majorité des artistes de l'enseigne avait des problèmes envers la justice. En 1992, Dr Dre sort un album solo portant le titre « The Chronic », estampé de la marque Death Row. Cet opus connaîtra un succès phénoménal et sera plébiscité, tant par les médias que les critiques. Il accuse un record de vente de 8 millions de disques vendus dans le monde entier. En 1993, Snoop Doggy Dogg, jeune poulain du label, sort son premier album: « Doggystyle ».


Ce dernier rencontre deux fois plus de succès que l'album de Dre.

Death Row & 2pac



Grâce à ses deux disques d'exception, Death Row Records domine le marché du gangsta rap, avec une musique qui marquera les années 90. Suite aux différents titres célèbres mondialement, la boîte de production réussit à écouler 50 millions d'albums en 5 ans, tout artiste confondu. Durant l'année 1995, le jeune Tupac est incarcéré pour viol. Il sera par la suite libéré car Death Row règle sa caution, qui s'élevait à plus de 1,4 millions de dollars. En échange, Tupac devra signer avec le label. L'offre étant alléchante, Tupac n'hésite pas une seconde et signe expressément le contrat. La notoriété de Death Row Records est ainsi essentiellement basée sur le triptyque: Tupac, Dre et Snoop. Le nouveau recru du label se distingue sur un titre mondialement connu, « California Love », qui devait être le single phare du deuxième album de Dre, « Chronic 2 ». Mais Suge décide de modifier la chanson et supprime quelques couplets de Dr Dre. Le single met alors davantage en avant le jeune Tupac. Grâce à ce titre, ce dernier connaîtra un succès sans précédent et deviendra rapidement la coqueluche des médias.
death row records


La rivalité entre les rappeurs et labels issus des deux côtes des États-Unis mettra des bâtons dans les roues du prestigieux label.

Suge Knight contre le monde



En effet, Death Row emblème du West Coast et Bad Boy, du East Coast se livraient à une guerre ouverte dans chaque titre produit. Un conflit qui n'empêche pas un Tupac enragé et virulent de sortir un nouvel opus « All Eyez On Me », qui fulminera les records de vente, au plus grand bonheur de Death Row Records. Entre temps, les relations entre les deux pères fondateurs du label s'enveniment en raison du comportement violent et tyrannique de Suge Knight. Dr Dre quitte officiellement le label et décide de créer sa propre maison de production, Aftermarth. En 1996, Tupac est mort assassiné par balles dans la voiture de Suge, à Las Vegas. Pour ce qui est de Suge Knight, il est incarcéré pour 9 ans, en raison d'une violation de sa liberté provisoire et fait figure de principal suspect pour le meurtre de son protégé. De sa cellule, il essaie de gérer le label mais sans succès. Le départ de Snoop de Death Row fut la principale cause de son naufrage, les nouveaux artistes n'arrivant pas à redorer le blason du pilier du gangsta rap. Death Row dépose le bilan en 2006 et est racheté par l'enseigne Global Music Group en 2008. Le montant de l'acquisition avoisine les 32 millions de dollars US.

Le Jeudi 07 Octobre 2010 à 16:01
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  musique Musique


fleche Voir les autres articles commençant par D
 
Articles précédents :
  •  New Order : groupe New-wave britannique
  •  Fila : Marque de sportswear
  •  Fête de l'huma : festival musical annuel
  •  Flo Rida : chanteur de ''Club can't handle me''
  •  Taio Cruz : chanteur de Break your heart

Articles suivants :
  •  Mandriva : système de Linux
  •  Laundry Day : festival musical en Belgique
  •  Dreamcast : console de jeu développée par Sega...
  •  Gaëtan Roussel : chanteur français
  •  Stussy : marque de streetwear




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   labels hip hop Labels Hip Hop



Alors que le pionnier Def Jam perdait de sa notoriété artistiquement et financièrement parlant, sur la côte ouest des États-Unis se profilait le nouveau visage de la musique rap, avec l'arrivée du gan...