Curtis Mayfield : chanteur soul funk interprète de ''Move on up''


Partager




Le chanteur noir américain Curtis Mayfield est né à Chicago le 3 juin 1942. Il a passé son enfance dans le Cabrini Green, un quartier très pauvre du Midwest. Très jeune, il s'intéresse à la musique et commence par chanter dans les rues du quartier. Accompagné de ses cousins Hawkins, il forme un groupe appelé Northern Jubilee Gospel Singers, qui chante à l'église tous les dimanches, et qui est dirigé par Jerry Butler. On peut dire que la carrière de guitariste de Curtis est lancée, mais il veut conquérir un monde plus large que celui de l'évangélisation.



C'est ainsi que le groupe choisit de s'unir avec The Rooters, en 1956, pour adopter d'autres styles tels que le soul et le Rythm And Blues (R&B). Les deux groupes réunis décident de se faire baptiser The Impressions en 1958, dont Curtis Mayfield devient le lead vocal, tout en restant guitariste du groupe. En même temps, auteur et compositeur de chansons, son intérêt pour le soul et le funk se fait de plus en plus sentir à travers ses chansons véhiculant un message à caractère social. En effet, amour, paix, lutte antiraciste, antiterroriste et antidrogue étaient les essences des paroles qu'il écrivait. The Impressions connut un succès immense si bien que leur chanson intitulée Amen devint bande originale de Lilies of the Fields, l'année 1963. Malgré cette réussite, Curtis décida en 1970 de voler de ses propres ailes, en entamant une carrière solo. C'est alors le début d'une ascension à grande vitesse vers le sommet, avec une vingtaine de disques produits en 26 ans de carrière. Ce qui fait pratiquement un album par an, dont les plus marquants sont Curtis, produit en 1970, Superfly sorti en 1972 et bande originale du film intitulé Superfly, We're a Winner que les Black Power ont décidé de choisir comme leur hymne, ...


Le chanteur continue de s'engager dans une voie qui réclame paix, égalité et justice. Et son message plaît au public, qui ne cesse de s'agrandir au fil des années, d'autant plus qu'il s'est aussi mis à composer pour d'autres artistes amateurs de la soul comme Major Lance, Walter Jackson, Genne Chandler, Billy et Jerry Butler. Les années 80 marquent un tournant dans la carrière de Curtis Mayfield. D'un côté, il décide de tout quitter pour aller vivre en Géorgie, d'un autre côté, les temps deviennent durs pour le R&B qui perd sa place face au hip-hop.


Il continue pourtant à produire quelques albums, qui n'auront pas autant de succès que dans les années 70. Un drame, survenu le 13 août 1990, change le cours de la vie du chanteur afro-américain. Ce jour-là, une rampe d'éclairage tombe sur sa tête, au beau milieu d'un grand concert donné à Brooklyn. L'accident entraîna une paralysie totale de son corps, à tel point qu'il lui est même difficile de parler. Il ne pouvait plus jouer de la guitare, mais les traitements suivis lui permettent encore de composer et de chanter. En 1996, il réussit même à produire son dernier album intitulé New World Order. Pour l'encourager, ses grands amis et principaux admirateurs décidèrent en 1994 d'interpréter ses principaux ½uvres dans un album entièrement dédié au chanteur dont le titre est All Men are Brothers : A tribute to Curtis Mayfield. Les grands artistes qui ont participé à sa réalisation étaient entre autres : Eric Clapton, Aretha Franklin, Gladys Knight, Stevie Wonder, Bruce Springsteen, Phil Collins et la plupart des chanteurs pour qui il a composé.
curtis mayfield


Malgré tous ses efforts pour se relever, un autre problème de santé, le diabète, aggrave son cas en 1998, et oblige les médecins à lui amputer une jambe. Son état ne s'améliore pas et il mourut le 26 décembre 1999 à Roswell. Ce fut la fin d'une carrière remplie de succès, son public s'accorde à dire que c'est son corps qui est parti mais ses oeuvres restent. Les récompenses qu'il a reçues au cours de sa carrière méritent d'être mentionnées. Sa chanson intitulée We're a Winner est classée parmi les 500 meilleures chansons de Rock and Roll en 1968, mérite accordé par The Rock and Roll Hall of Fame. En 1998, un an avant son décès, il reçoit le prix "The Grammy Hall of Fame Award", grâce à Superfly. Puis en 2000, on lui accorde à titre posthume la récompense de l'Académie Nationale de la Musique Populaire.

Le Mardi 17 Mars 2009 à 12:59
Article écrit par Caro ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  chanteurs, chanteuses, biographies, albums, disques, discographie Chanteurs et chanteuses : vibrez au son de leur
voix



fleche Voir les autres articles commençant par C
 
Articles précédents :
  •  Aéroport de Angers Loire : infos et accès
  •  Nouveau iMac : une occasion pour Apple de s'étendre ?
  •  Twitter : suivez l'actu de vos amis en direct
  •  iPhone SFR 3G : dispo le 8 Avril 2009 avec forfaits Illimyth...
  •  Street Fighter 4 : jeu vidéo sorti sur PS3, Xbox 360 et PC...

Articles suivants :
  •  Carnaval d'Evolène : toutes les informations sur cet évène...
  •   Lamarthe : sac, petite maroquinerie.. une nouvelle collec...
  •  Cristallographie : science passée aux rayons X
  •  A Tribe Called Quest : groupe de rap aux lyrics poignant
  •  Arthur H : un chanteur à voir en concert




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   funk Funk
   rock Rock
   soul Soul



Le chanteur noir américain Curtis Mayfield est né à Chicago le 3 juin 1942. Il a passé son enfance dans le Cabrini Green, un quartier très pauvre du Midwest. Très jeune, il s’intéresse à la musique et...