Cryothérapie : traitement par le froid utilisé en médecine et thalasso


Partager




C'est la dans le creux de l'épaule. Voici maintenant quelque temps que vous souffrez, rien de grave une irritation continue plus qu'une douleur. L'âge se rappelle à vous, le corps grince un peu. Aussi vous décidez d'en parler a votre médecin. Son verdict est formel, les rhumatismes commencent leur travail de minage, installent lentement leur empire et sanctionnent d'un élan douloureux le moindre de vos gestes .



Votre médecin vous parle alors d'une solution, d'une nouvelle façon de traiter les rhumatisme, venue d'Allemagne, qui donne d'assez bon résultat tout en permettant de diminuer les posologies. Vous êtes ami de la nouveauté aussi c'est avec espoir que vous vous portez volontaire pour tester l'allemande méthode. En partant vous êtes un peu étonné par le « Vous n'êtes pas frileux au moins ? » que vous jette votre médecin alors que vous lui serrez la main sur le pas de son cabinet. Quelques jours plus tard vous vous rendez à un centre qui pratique cette bien mystérieuse méthode allemande. Vous êtes là dans l'expectative surtout que l'on vous a demandé de vous munir d'un caleçon de bain. Or, le bâtiment qui vous accueille ou plutôt les deux conteneur accolés qui en font office sont trop étroits pour contenir des bassins. Vous êtes curieux mais vous ne voulez pas vous gâcher le plaisir de la découverte aussi retenez vous vos questions. Votre perplexité va croissante alors qu'habillé pour le bain, l'on vous tends à la sortie du vestiaire, une épaisse paire de moufles et deux épais chaussons.


Amusé l'on vous passez l'étrange attirail vous faisant l'effet de quelque touriste n'ayant pas encore tranché entre plage et montagne. Personne ne rit de vous, il ne s'agit donc pas d'une blague de potiche dont vous seriez l'innocente victime. L'on vous désigne une sorte de cabine de douche dans le fond de la pièce. Cette technique ferait donc bien appel a l'eau alors ? Mais alors pourquoi ces moufles et chaussons ? Perplexe vous entrez dans la cabine ou vous constatez l'absence de pommeau de douche.


cryotherapie
Par une enceinte intégré à la paroi de la cabine l'on vous annonce «  Nous allons commencer « . C'est alors qu'un froid intense envahi, la cabine, un froid comme jamais vous n'en avais ressenti. A travers la vitre de la cabine vous pouvez lire -170° sur le pupitre du technicien au commande de cette bien singulière douche. Vous êtes quelque peu tétanisé par ce chiffre hallucinant. -170°. Ce n'est pourtant pas insurmontable, ce serait même presque agréable, vous vous sentez bien tout enveloppé par cette froidure. Du haut parleur intégré à la cabine, vous parvient la voix du technicien qui égraine lentement les secondes. Après trois minutes on vous annonce que c'est fini et que vous pouvez sortir. Vous vous sentez détendu, tous les muscles de votre corps sont relâchés et votre épaule semble déjà avoir repris un peu de mobilité. Vous venez de découvrir la cryothérapie.



Soigner par le froid l'idée n'est pas nouvelle, Esculape et ses pairs déjà avaient noté les effets analgésiques obtenus par l'application de glace et s'en servaient fréquemment pour soulager leur patient. Oublié depuis, après un passage par la médecine sportive ce savoir revient maintenant dans nos hôpitaux. On distingue deux type de cryothérapies la mineure et la majeure. La mineure est surtout utilisé afin de soulager les maux arthritiques, musculaires ou tendineux.


Qui n'a jamais vu un médecin sportif appliquer un spray glaçant sur la cheville ou le tibia d'un joueur de football blessé lors d'un match ? Cette forme de soin par le froid et la plus répandue et la plus accessible, on trouve des applicateurs dans toutes les pharmacies sous forme de gel, de spray ou encore de baume glaçant. Certains centre de thalassothérapie utilisent maintenant la cryothérapie mineure dans leur protocole de soins. La forme majeure de cette médecine demande plus de connaissances ainsi qu'un matériel de pointe ce qui la réserve à un personnel hautement qualifié. Le froid utilisé ici est extrême, au point qu'il brule la peau ou fait éclater les cellules. C'est pourquoi on l'utilise pour les ablations de verrues ou la destruction de cellules cancéreuses. Grâce a certaine des ses propriétés le froid se révèle être un précieux allié en médecine.
cryotherapie


Les très basses températures, de l'ordre de -40 degrés, entrainent principalement deux phénomènes conduisant à la mort des cellules. D'une part des cristaux de glace se forment dans celles-ci ce qui entraine leur éclatement. D'autre part les vaisseaux sanguins se coagulent sous l'action du froid, la cellule ainsi privée d'afflux sanguin finit par périr asphyxiée au bout d'une dizaine de minutes. Ce type d'intervention, réalisée sous anesthésie générale, permet de cibler plus précisément que n'importe qu'elle technique les cellules cancéreuses en épargnant les tissus sains. Elle utilise principalement l'azote comme réactif. La cryothérapie mineure, moins invasive, utilise quant à elle les propriétés lénifiantes du froid mais joue également de sa propension à freiner la création d'enzymes responsables des inflammations. Les entorses par exemple réagissent très bien à ce genre de traitement. Elle est appliqué par contact direct sur la peau, isolée par des linges ou par une vessie de caoutchouc. La France est encore un peu à la traine mais commence a s'équiper pour soulager par le froid. Mais il y a fort a parier que nous comblerons notre retard et que de nombreux centres fleuriront à l'avenir car les médecins se montrent très enthousiastes vis-à-vis de cette technique. Alors la prochaine fois que vous pesterez contre le froid, pensez bien qu'il pourrait vous soulager voire vous sauver la vie mieux que ne saurait le faire n'importe quelle chaleur d'un mois d'août ensoleillé.

Le Mercredi 29 Juillet 2009 à 10:07
Article écrit par Carcarax ()


Cet article est lié aux dossiers suivants :
  Thalasso ,Carnac, Quiberon, Saint-Malo, Deauville ou encore en Tunisie, thalassothérapie Thalasso à Carnac, Quiberon, Saint-Malo, Deauville
ou encore en Tunisie

  techniques, irm, imagerie médicale, scanner, echographie Les techniques d’examen et d’analyse en médecine
  santé, médecine La Santé


fleche Voir les autres articles commençant par C
 
Articles précédents :
  •  Wolfgang Amadeus Mozart : biographie d'un génie de la musiqu...
  •  Juan Martin del Potro : joueur de tennis argentin
  •  Jaguar : marque automobile de prestige
  •  Orge : la plus ancienne des céréales cultivées...
  •  Maquillage des peaux sèches : comment faire ?

Articles suivants :
  •  Tube de Pitot : mécanisme d'avion et principe
  •  Après soleil : à quoi ça sert ?
  •  Médiliposculpture : pour sculpter la silhouette
  •  Massage coréen : c'est quoi ?
  •  Formalités douanières et impôts pour achat de véhicule à l...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   medecine alternative Médecine alternative
   medecine Médecine



Personne n'aime le froid. L'hiver tout le monde râle de sentir ses orteils ou ses mains se changer en cailloux insensibles. Mais savez vous que le froid peut également vous soulager ou même vous guéri...