Cours des devises : où en est-on aujourd'hui ?


Partager




Nous entendons toujours parler des cours de changes de devises et des cotations de devises sur le marché de devises. Le cours de change représente le rapport de valeurs entre deux devises, en d'autres termes, on obtient de ce fait la cotation d'une devise contre une autre. La première devise portera ainsi le nom de devise de base et la deuxième s'appellera devise cotée ou contre. Si vous avez alors sous vos yeux un cours EUR-USD, cela signifie que l'euro est la devise de base de l'achat ou la vente, tandis que le dollar est la devise cotée ou contre.



Dans cet exemple, vous achetez des euros et vendez des dollars en souhaitant que l'euro augmentera sa valeur par rapport au dollar américain. La cotation des devises s'affiche avec 4, 5 ou 6 décimales près, sachant que leurs variations sont trop faibles, l'unité de cotation se compte par popint ou « pip ». Pour clarifier l'explication, prenons l'exemple d'une cotation qui passe de 1.2040 à 1.2043, on enregistre alors une variation de 3 pips dans ce cas. Les termes utilisés sur le marché des devises sont universels, ainsi des codes internationaux désignent toutes les devises existantes (plus de 100 devises dans le monde entier). En ce qui concerne le taux directeur pris comme taux de base pour le taux d'intérêt officiel de chaque devise, les institutions qui le fixent sont différentes d'un pays à un autre et d'une zone économique à une autre. Pour la zone économique européenne, c'est la BCE ou Banque Centrale Européenne qui le détermine, tandis qu'aux Etats-Unis, la fixation de ce taux d'intérêt revient à la Réserve Fédérale (FED).


Le taux directeur fluctue et change selon la santé économique du pays, et la variation peut varier entre 0 à 7 % et plus, taux dépendant de la politique monétaire du pays. Cependant, il existe des pays qui ne pratiquent pas le principe de cotation, comme le cas de Zurich et de New York, donc il n'y a pas de cours du jour dans ces villes.


En avril 2006, les taux d'intérêt mondiaux des principales devises sont les suivants : Etats-Unis avec son dollar (USD) à 4,50 %, Afrique du Sud avec son rand (ZAR) à 7,00%, Europe avec son euro (EUR) à 2,50 %, et Canada avec son dollar canadien (CAD) à 3,50 %. Mais encore, le Livre Sterling (GBP) du Royaume-Uni était à 4,50 %, le Peso (MXN) de la Mexique à 7,80 %, le Yen japonais (JPY) à 0,00 %, le Forint (HUF) de la Hongrie à 5,75 %, le Franc Suisse (CHF) à 1,00 %, et le dollar australien (AUD) à 5,50 %. La narration précédente suit la logique de la zone économique, suivi de code de devise et du taux directeur qu'a publié la banque centrale. L'achat d'une devise se fait à l'aide d'une autre devise, par voix de conséquence l'intérêt qu'il va tirer de celui qui détend les devises pendant la transaction, c'est la différence entre les 2 taux directeurs de ces 2 devises. Cette différence montre le spread, ainsi le terme en « long avec » une devise veut dire que vous êtes en possession de cette devise, alors si vous avez 10 000 USD-CHF, c'est-à-dire que vous l'avez acheté et vous êtes « long » en USD.
cours devises


Vous allez donc gagner 4,50 % l'an théoriquement, et en vendant les Francs Suisse vous avez à payer 1 %, la différence vous montre 3,50 % de taux d'intérêt à gagner. Celui qui demande le cours doit savoir lire sa présentation. Si la banque cotera l'EUR-USD à 1.2530/40 USD, la lecture de cette cotation est la suivante, la vente d'un euro est de 1.2530 USD tandis que son achat est de 1.2540 USD. Le principe fait que le côté gauche donne le cours auquel on vend l'unité de la devise principale et le chiffre du côté droit correspond au cours de l'achat de la devise principale. Il existe d'autres principes de cotation qu'il faut connaître comme le cours croisé, la cotation au certain et la cotation à l'incertain. Le principe avec le cours croisé se base sur le calcul de valeur des deux devises considérées en rapport avec une autre devise dite commune, pour ce faire le dollar est la devise qu'on prend généralement et les 2 devises sont exprimées par rapport au dollar. Les deux modes de cotations habituelles sont la cotation au certain, c'est-à- dire qu'on considère une devise étrangère pour exprimer la valeur d'une unité monétaire locale. Cette méthode est pratiquée à New York durant plus de 30 ans. La pratique s'étend dans la zone Euro depuis le début de l'année 1999, date de mise en place de cette zone. La cotation à l'incertain est le contraire de la première méthode, car ici c'est l'unité de devise étrangère qui est exprimée en n unités de la monnaie locale. Si avec la cotation au certain, la division du montant en USD par le cours donne le contre-valeur en euros du devise, avec la cotation à l'incertain, la multiplication du montant en USD par le cours montre la valeur en euros de la monnaie locale. En France, la publication des cours de référence (officiels) contre l'euro revient à la Banque Centrale Européenne depuis 1999. Les cours de référence sont obtenus à partir du suivi des échanges entre l'achat et la vente des devises pendant une période considérée. Du temps où la banque de France publiait les cours de référence, elle appliquait la cotation nommée « fixing » qui se tient à la Bourse de Paris, et toutes les autres devises étaient cotées contre le franc français (FRF), c'était le « fixing de devises » contre le franc.

Le Samedi 18 Avril 2009 à 08:20
Article écrit par Caro ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  bourse Bourse : suivre les mouvements en direct


fleche Voir les autres articles commençant par C
 
Articles précédents :
  •  Stock-options : définition, fiscalité, licenciement......
  •  Kairouan : mosquée de cette capitale islamique
  •  Métiers de la fonction publique territoriale
  •  Maroquinerie parisienne de luxe
  •  Avis à tiers détenteur (ATD) : c'est quoi ?

Articles suivants :
  •  Afrique centrale et occidentale : tourisme
  •  Assurance perte d'emploi : prêt, crédit... comment bien s'...
  •  Les retraités actifs c'est qui ?
  •  La dynamique de groupe : définition d'un mécanisme psycho-...
  •  Cotation des sicav : placements financiers




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   bourse Bourse



Nous entendons toujours parler des cours de changes de devises et des cotations de devises sur le marché de devises. Le cours de change représente le rapport de valeurs entre deux devises, en d’autres...