Corsaires : qui étaient ces pirates ?


Partager




Un corsaire, emprunté de l'italien corsaro, est un homme membre de l'équipage d'un navire. C'est un particulier qui est commissionné, par son souverain ou son gouvernement, pour l'attaque et la prise de navires ennemis. Ce combattant régulier est missionné par une « lettre de marque » pour attaquer tout navire battant pavillon d'états ennemis. Ce document officiel lui confère un statut de prisonnier de guerre en cas de capture. Il peut alors être échangé voire racheté. Il faut distinguer les corsaires, des flibustiers et des pirates.



Le flibustier est assez proche du corsaire, car il ne doit s'attaquer qu'aux ennemis de son pays mais sa lettre de marque n'est valable uniquement que dans le secteur géographique des Caraïbes. De plus, il est propriétaire de son bateau et de ses propres armes. Les Pirates sont les bandits de la mer qui ne travaillent que pour eux et attaquent tout ce qui est bon à prendre, dans des navires amis ou ennemis. La guerre navale menée par les corsaires est également appelée guerre de course. L'histoire des corsaires a atteint son apogée environ au 17ème siècle, même si cette pratique existait déjà au moyen âge. Le port de Saint-Malo, qui était le premier port armant pour la course sous Louis XIV, a armé, sous son règne, 900 bâtiments corsaires correspondant à des prises sur quelques 1 300 navires (sans compter les destructions). Les prises des corsaires étaient vendues aux enchères et les bénéfices étaient divisés pour payer les frais comme la nourriture, la poudre ou les munitions. Le roi prenait entre vingt et quarante pour cent, les veuves et les blessés recevaient une indemnité. Chaque membre de l'équipage recevait sa quote-part, différente selon sa place dans la hiérarchie.


De même l'armateur empochait une partie importante du butin. Pour ces derniers, la guerre était néfaste car elle faisait obstacle à leur commerce. C'est donc assez logiquement qu'ils ont confié et armé de canons leurs navires, pour les mettre à la disposition des corsaires. Cette mise à disposition leur permettait de recevoir une « commission de guerre et marchandises » qui se révélait parfois très fructueuse pour les armateurs qui savaient miser sur le bon capitaine.


Pour la course, ils recrutaient d'abord un maximum de jeunes issus du milieu maritime mais aussi des volontaires sans qualification précise. Parmi les équipages des bateaux corsaires français, il faut souligner l'importance des effectifs étrangers dont des irlandais, des italiens, des flamands, des portugais et des scandinaves. Certains noms de corsaires, sont passés à la postérité. Parmi les Français, on peut citer Surcouff, Duguay-Trouin, les Nantais Cassard et Douant, les Bretons Kerguelen, Hervé Riel du Croizic ou Du Couëdic de Douarnenez. Mais le plus célèbre est sans nul doute le Dunkerquois Jean Bart, né le 21 octobre 1650. Après un engagement chez les Hollandais, c'est à partir de 1672, qu'il fait la course au profit de la France. Entre 1674 et 1678, il ramène plus de cinquante prises à Dunkerque. Alors qu'il est commandant de la marine de Dunkerque et à la veille d'entrer en campagne dans la guerre de succession d'Espagne, il meurt en 1702 d'une pneumonie. La France a depuis rendu hommage à Jean Bart en donnant son nom à neuf bâtiments de la Marine.
corsaires


Et chaque année, lors du carnaval de Dunkerque, cette figure emblématique de la ville reçoit un hommage de toute la population. A noter : La guerre de course a été abolie en 1856 par un traité international, la déclaration de Paris. Seuls les États-Unis n'ont jamais signé et de par leur constitution (Article 1, section VIII), ils se réservent le droit de « déclarer la guerre, d'accorder des lettres de marque et de représailles et d'établir des règlements concernant les prises sur terre et sur mer ».

Le Jeudi 24 Janvier 2008 à 15:13
Article écrit par Frédérique ()




fleche Voir les autres articles commençant par C
 
Articles précédents :
  •  Viamichelin GPS : itinéraire et information trafic gratuits ...
  •  Chicago : troisième plus grande ville des Etats-Unis
  •  Gérard Collomb : homme politique français, sénateur de Lyon...
  •  Globe-trotteur : comment bien se préparer et voyager en tout...
  •  Boeing : grand constructeur aéronautique, de l'avion au sate...

Articles suivants :
  •  Croisière à la voile : des astuces pour des vacances à la ...
  •  Love coach : mettre toutes les chances de son côté pour re...
  •  Vanille : une épice rare et délicate à la fois...
  •  Café : histoire d'un arôme qui a traversé tous les contine...
  •  Louis de Funès : acteur français aux films cultes...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   jeunes Jeunes
   scolaire Scolaire
   histoire Histoire
   histoire Histoire
   corsaires pirates Corsaires pirates



Souvent confondus à tort avec les pirates, les corsaires étaient des aventuriers officiellement mandatés par un ordre de mission, pour attaquer les navires battant pavillons ennemis. Cette tactique ...