Cordes-sur-Ciel : commune française


Partager




Cordes-sur-Ciel est une commune française qui mérite que l'on s'y attarde. Village historique comptant parmi les plus beaux de toute la France, Cordes-sur-Ciel invite les visiteurs dans un véritable voyage dans le temps, à travers un passé fascinant dévoilé par les monuments historiques qui jalonnent la ville. L'histoire de Cordes-sur-Ciel débute en 1222. En cette année fatidique, une ville fortifiée baptisée Cordes est créée par Raymond VII, comte de Toulouse. L'objectif de ce dernier est de rassembler le peuple qui s'est éparpillé après les attaques perpétrées par Simon de Montfort au début du XIIIè siècle. L'édification de la bastide durera sept ans. Après avoir tenu bon contre l'Inquisition pendant le XIIIè siècle, Cordes se soumet à l'Eglise Catholique au début du XIVè siècle avant d'être ravagée par la Peste. L'année 1280 marque un tournant au sein de la bastide de Cordes. C'est en effet le début d'une époque dorée. A cette époque, des majestueux palais de style gothique sont construites à travers la ville par des marchands fortunés et des familles aisées. Ces édifices sauront résister aux ravages du temps et comptent aujourd'hui parmi les nombreux édifices qui font la fierté de Cordes-sur-Ciel.


La population de Cordes ne cesse d'augmenter pour atteindre finalement le pic de 6 000 habitants. L'« âge d'or » de Cordes dure près de soixante-dix ans au terme desquels la ville doit de nouveau faire face à quelques remous. À partir de 1562, la population de Cordes vit sous la pression des guerres de religion mais la cité s'en sortira sans gros dégâts. Du fait de ses fortifications et étant considérée par beaucoup comme étant un point stratégique de l'Albigeois, Cordes suscite bien des convoitises. La situation ne s'améliore pas.


Au XVIIè siècle, la construction du canal du Midi apporte un important changement dans les échanges commerciaux dans la région : les conséquences sont tout simplement désastreuses pour Cordes dont l'économie - alimentée principalement par le commerce - s'effondre brutalement. À la fin de ce siècle, il ne reste plus que 2 500 habitants au sein de la bastide. Après quelques décades passés sous le signe de la morosité, Cordes se relève petit à petit vers la fin du XIXè siècle. En 1870, l'avènement de la broderie mécanique apporte un coup de pouce à la vie économique de la cité et l'arrivée d'Yves Brayer redore son patrimoine artistique et culturel. Au milieu du siècle dernier, Cordes renaît littéralement de ses cendres. Elle doit notamment cette renaissance aux nombreux artistes de talent qui ont choisi de s'établir dans la cité et qui n'ont pas hésité à faire l'éloge de cette dernière. L'on citera entre autres Albert Camus qui a clamé haut et fort que tout est beau - même ce qui ne devrait pas l'être - dans le village de Cordes. L'année 1993, Cordes devient Cordes-sur- Ciel. Après des siècles d'histoires palpitantes et riches en rebondissements, Cordes-sur-Ciel est aujourd'hui un village où règne le calme et où il fait bon vivre.
cordes sur ciel


Nombreux sont les touristes - français et étrangers - de passage dans le département du Tarn qui font du village une étape incontournable. On le comprend aisément dans la mesure où Cordes-sur-Ciel propose des découvertes aussi fascinantes les unes que les autres. En arrivant au village, l'on ne doit pas manquer d'admirer ses fortifications et ses majestueuses portes. En sillonnant la cité, l'on ne doit pas non plus rater le légendaire puits de la ville et sa profondeur vertigineuses dépassant largement les cent mètres. Les gourmands et les curieux feront un détour par un musée très original qui est entièrement dédié au sucre et le chocolat. Des pièces uniques entièrement réalisés avec du sucre y sont exposées. Différents thèmes sont abordés à savoir l'époque médiévale, les légendes, les contes, la nature et bien d'autres encore. En matière de musée, les passionnés d'histoire seront ravis de visiter le musée Charles Portal. L'on peut y découvrir un pan de l'histoire de Cordes-sur-Ciel et comprendre les caractéristiques architecturales de la cité. Des collections complètes d'objets anciens retraçant l'histoire de la ville depuis la Préhistoire peuvent y être admirées. Parmi les endroits à ne rater sous aucun prétexte, l'on citera également le lieu-dit du Pied Haut qui se trouve à quelques minutes seulement de Cordes-sur-Ciel et qui offre un panorama d'ensemble sur l'ancienne Bastide.

Le Samedi 17 Octobre 2009 à 08:45
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  villes de france, carte villes france, carte france, carte routiere france, géographie france, régions france, photo villes france, departement france, tourisme france, Villes de France : un aperçu des richesses de la
vitrine française



fleche Voir les autres articles commençant par C
 
Articles précédents :
  •  Canal de Bourgogne : chef-d'œuvre de son époque
  •  Chasse au canard : très pratiquée en Camargue
  •  Le Coq Sportif : chaussures et vêtements de sport
  •  Sécurité Sociale Militaire : infos
  •  Cathédrale Notre Dame de Strasbourg

Articles suivants :
  •  Château de Bussy Rabutin
  •  Chasse et Pêche : chaîne de télévision spécialisée...
  •  Pompe à chaleur air eau : c'est quoi ?
  •  Tomate Noire de Crimée : c'est quoi ?
  •  Bons plans pour vacances en famille




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi






Cordes-sur-Ciel est une commune française qui mérite que l'on s'y attarde. Village historique comptant parmi les plus beaux de toute la France, Cordes-sur-Ciel invite les visiteurs dans un véritable v...