Conseils juridiques gratuits en ligne


Partager




Le conseil juridique est une activité professionnelle, qui a pour objectif principal, de fournir des aides, des conseils, des renseignements ou des consultations à ceux qui ont des problèmes relatifs à tout acte juridique. L'exercice notoire de cette fonction date de l'année 1971, exigeant un certain nombre de critères professionnels, car désormais le conseil juridique est mandaté uniquement par le Procureur de la République, qui était auparavant une profession libérale sans juridiction particulière (pas d'exigence de diplôme).



L'année 90 marque un nouveau changement juridictionnel du métier du conseil juridique qui devient une activité fusionnée avec celle des avocats et le titre en tant que tel disparaît, mais ce qui n'empêche pas la participation des professionnels impliquées dans les affaires juridiques de donner des consultations, tels les huissiers de justice, les mandataires, les commissaires-priseurs, les notaires... Auparavant, les bénéficiaires de cette assistance juridique ont dû recourir à des contacts directs avec les responsables, ou par appel téléphonique, puis l'arrivée du réseau Minitel (lancé en 1978) révolutionna l'information qui était payante et coûtait très chère à cette époque. La révolution informatique du monde actuel va changer complètement la transmission des informations, grâce surtout à Internet, qui affecte par conséquent les informations juridiques. De nos jours, plusieurs sites Internet ont été créés afin de faciliter les relations entre le client et les avocats, mais aussi de fournir des renseignements essentiels qui touchent les actes juridiques.


Ces sites peuvent être gratuits ou payants, selon les fournisseurs, qui présentent en commun des conseils juridiques, relatifs au droit administratif ou au droit public. Cette révolution technologique permet aux internautes de bénéficier de divers conseils juridiques en ligne, en temps réel, à tout moment et à n'importe quel endroit. Malgré la gratuité de certains sites et la multiplication des informations circulées à travers les sites créés, le conseil juridique en ligne peut présenter des failles, comme le non- respect de la déontologie ou la difficulté de la recherche des informations.


Les sites juridiques proposent des conversations ou des conseils juridiques aux internautes qui souhaitent avoir des aides, des consultations ou des informations, en posant des questions juridiques qui leur semblent utiles. Des avocats ou des experts du site qui respectent la déontologie des avocats et la transparence traitent les questions et donnent une meilleure qualité et efficacité du travail. Les questions des internautes sont envoyées aux responsables du site, généralement composés d'avocats spécialisés inscrits aux barreaux. Puis, le demandeur obtiendra des réponses personnalisées dans les plus brefs délais tout en étant assuré que les avocats du site gardent le secret de la confidentialité. Néanmoins, cette démarche nécessite des honoraires spécifiques, qui sont parfois trop élevés (variant entre 60 à 195 l'heure), même si certains sites proposent des tarifs réduits. Dans le cas où les questions juridiques du client nécessitent un peu plus d'approfondissement ou de recherches particulières, l'avocat du site lui envoie une proposition tarifaire s'il veut recevoir des réponses plus claires.
conseils juridiques gratuits ligne


Cependant, si les questions posées sont incomplètes, floues ou qui semblent trop vagues, elles ne sont pas considérées par les responsables du site. A titre d'exemple, plus de 150 cabinets d'avocats Juriflash traitent près de 2 000 affaires juridiques par an, pour le conseil juridique en ligne. En outre, il existe des sites juridiques gratuits, destinés à ceux qui n'ont pas les moyens financiers pour payer les honoraires des avocats des sites payants et qui servent de sites d'informations ou d'orientation juridique pour faire connaître les droits des citoyens dans la vie quotidienne. Ces sites sont accessibles gratuitement à tous ceux qui en ont besoin à tout moment, et il suffit tout simplement d'effectuer des recherches sur le net pour avoir des conseils ou des services juridiques en ligne. Gratuits ou payants, il est encore difficile de déterminer exactement si le conseil juridique en ligne est plus efficace et plus rapide que les consultations classiques. Aussi, faut-il rappeler que parallèlement au conseil juridique en ligne, il y a la nouvelle conception de « Cabinet juridique virtuel » qui permet de suivre à tout moment les dossiers du client par l'intermédiaire de son bureau virtuel.

Le Lundi 13 Avril 2009 à 09:20
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  droit, législation, juridictions, droit de l'homme, drot de l'enfant, droit de la femme, voter une loi, election, Droit : moyen efficace pour la protection des
individus



fleche Voir les autres articles commençant par C
 
Articles précédents :
  •  Afrique du sud et tourisme
  •  Handicapés au travail en France
  •  Pôles Arctique et Antarctique
  •  Portail électrique : solaire, coulissant... que choisir ?...
  •  Dynamique des fluides : infos sur les cours

Articles suivants :
  •  Agios bancaire : les frais du découvert bancaire
  •  Alarme incendie : pour sécuriser son logement
  •  Day Trading : techniques et définition
  •  Comment choisir une télésurveillance pour les personnes âg...
  •  Equipement moto : discount et pas cher pour votre sécurité...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il y a 5 commentaires pour cet article :

 cochise_fr a écrit [14/04/2009 - 00h08] 
cochise_fr

Bonjour,
C'est bien beau tout ça.... mais ce serait plus sympa d'y adjoindre des adresses utiles.... justement pour ceux qui en ont besoin.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 phanou26 a écrit [11/06/2009 - 20h41] 
phanou26

je viens de me faire arnaqué j'ai voulu faire un prêt de particulier a particulier j'avais des frais je les ai envoyer après ils m'ont fait peur en me disant que j'avais une taxe a payer sinon j'étais poursuivie alors je leur est envoyer la taxe en vidant mon compte et maintenant il me dise que je dois payer un surtaxe pour avoir mon virement debloquer je leur ai envoyer un rib et les photocopie de nos cartes d'identité que dois je faire j'ai tres peur merci d'avance




phanou


 KAMISCH 3011 a écrit [16/07/2009 - 23h01] 
KAMISCH 3011

Je suis mariée sous le régime de la séparation de biens. Mon mari et moi avons fait une donation au dernier vivant. Nous avons deux enfants et mon mari a deux autres enfants d'une première union. Une maison est à mon nom, le reste du patrimoine est au nom de mon mari. Quels seront mes droits s'il venait à décéder. Merci d'avance.

KAMISH3011




 jeanne0528 a écrit [28/08/2009 - 16h28] 
jeanne0528

Bonjour,
en cas de donation avec usufruit, si le bien est vendu du vivant des usufruitiers qui est bénéficiaire de l'argent provenant de la vente, le bénéficiaire de la donation ou les usufruitiers. Merci par avance

Jeanne




 karupene a écrit [04/10/2010 - 18h46] 
karupene

Bonjour, je suis locataire dans un logement à l'office locale qui dépend de la mairie et cela fait maintenant une dizaine d'années que je renouvelle sans cesse mes dossiers auprès d'elle pour déménager mais en vain . Depuis tout ce temps qu'on me répond toujours le même argument facile :"vous n'êtes pas le seul"-"aucun logement qui corresponde à votre demande"...
je me demande si cette situation immobile est normal (ce dont je doute de plus en plus) et quels peuvent êtres mes droits et actions possible pour me sortir de cette dernière en sachant que dans ma région en tout cas les loyers du logement privé ne sont pas dans mes moyens . :-C
Merci





Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   juridique fiscal Juridique Fiscal
   conseil conjugal Conseil conjugal



Le conseil juridique est une activité professionnelle, qui a pour objectif principal, de fournir des aides, des conseils, des renseignements ou des consultations à ceux qui ont des problèmes relatifs ...