Comment devenir apiculteur ?


Partager




Le métier d'apiculteur consiste à élever des abeilles à miel, de s'occuper de chaque ruche et de veiller à leur faire profiter d'un abri doté d'un environnement similaire à leurs conditions de vie naturelle. Le secret de la réussite de cette activité est défini par la combinaison des méthodes modernes et des méthodes traditionnelles transmises de génération en génération. Le procédé moderne utilise l'évolution technologique et les recherches effectuées par les spécialistes dans le domaine afin d'améliorer la production. Des études du trajet des abeilles effectuées, en équipant certains individus de la colonie de micro-réflecteurs radar, permettent de prendre connaissance des lieux de cueillette de pollen. L'insémination artificielle fait également partie du programme modernisé utilisé dans le but d'obtenir un développement plus rapide de la colonie. Les méthodes ancestrales sont encore d'actualité, à l'instar de l'enfumage. Il permet d'effectuer la récolte du miel et autres produits dans les ruches, sans risquer de se faire piquer.


L'objectif dans l'apiculture est de pouvoir tirer profit des produits obtenus de la ruche tels que le miel, la cire, la propolis, le pollen, le couvain et la gelée royale. Il existe deux manières d'exploiter l'apiculture, qui sont le service de pollinisation et le commerce des produits. Le service basé sur la pollinisation des champs peut être proposé aux producteurs de légumes et fruits afin d'améliorer et de promouvoir ses productions. L'apiculteur se doit cependant de s'assurer du changement de pacage des colonies d'abeille.


Généralement, chaque colonie est abritée dans une ruche en forme de boîte rectangulaire. L'objectif principal est de préserver chaque colonie d'abeilles. Pour ce faire, chaque boîte est équipée d'un tiroir pour simplifier la récolte de miel. L'initiation au métier d'apiculteur se base avant tout sur une parfaite connaissance du mode de vie et de l'environnement des abeilles. Ainsi, en intégrant la famille des apiculteurs, l'apprenti doit connaître les bases concernant le métier et avoir un profond respect de l'écosystème en rapport avec le rucher, l'entomologie et la botanique. Certains points essentiels sont à respecter pour pouvoir exercer le métier d'apiculteur. Le premier point concerne la surveillance des ruches de manière permanente. En effet, l'apiculteur a pour mission de s'assurer qu'il y a assez de places pour permettre à la colonie de se développer ainsi que de vérifier les réserves en miel et en pollen des abeilles. Il doit également faire un suivi régulier de la santé de chaque colonie pour éviter la propagation de certaines maladies. L'apiculteur doit également se charger du contrôle de la ponte de la reine. Lors d'une surpopulation au sein d'une ruche, il doit récupérer des essaims pour former une nouvelle colonie.
comment devenir apiculteur


Si l'essaimage naturel est impossible, un apiculteur peut recourir à l'essaimage artificiel pour favoriser la multiplication des ruches et le développement de la colonie. L'essaimage consiste à prélever des rayons contenant des ouvrières et des oeufs dans une ruche et de l'implanter dans une nouvelle ruchette encore vierge et inhabitée, sans oublier d'y introduire les éléments nutritifs adéquats pour permettre la survie de la nouvelle colonie. Il est également important de connaître la fréquence des activités des abeilles. En effet, le quotidien des abeilles et l'horaire de travail de l'apiculteur varie en fonction des conditions climatiques et de la saison. La saison d'apiculture commence au mois de février et se termine en automne. En hiver, l'activité baisse considérablement. Cette saison morte constitue le moment idéal pour installer de nouvelles ruches, réparer et procéder à l'entretien des différents matériels d'exploitation. Avant de décider d'exercer ce métier, il est conseillé de prendre des renseignements concernant la présence d'un syndicat d'apiculteurs dans la région où l'apiculteur désire s'installer. Les membres de ce syndicat sont les mieux placés pour le guider et l'orienter convenablement. Souscrire une assurance auprès de ce syndicat constitue le meilleur moyen de prévention. À noter que dans le cas où il possède moins de 9 ruches, aucune démarche particulière n'est requise. Mais il est toujours préférable de déclarer l'activité aux services compétents pour pouvoir bénéficier rapidement de leurs aides en cas d'épidémie ou autres soucis pouvant nuire à l'élevage et la production. L'activité apicole ne nécessite aucun critère particulier hormis les connaissances de base dans le métier. Il est alors nécessaire de maîtriser certaines notions dans le domaine. Des centres de formation ont été mis en place dans le but d'initier les étudiants à l'apiculture ou d'améliorer leurs connaissances sur la transformation des produits, l'entretien des ruches ainsi que sur les techniques de production. A la fin de la formation, chaque étudiant ayant réussi l'examen théorique et pratique se verra attribué un certificat homologué. Les matériels nécessaires sont composés par une ruchette, des vêtements, des gants et un voile. Aucune partie du corps ne doit être à découvert. Ce métier est bien évidemment interdit aux personnes allergiques aux piqûres d'abeilles.

Le Vendredi 07 Mai 2010 à 12:26
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  Comment devenir, Formation, formation professionnelle Guide du 'Comment devenir ...'


fleche Voir les autres articles commençant par C
 
Articles précédents :
  •  Roquette salade : laitue sauvage
  •  Carte vermeil SNCF : c'est quoi ?
  •  Attestation sur honneur : comment la rédiger
  •  Maladie des griffes du chat
  •  Soudeur Assembleur : définition

Articles suivants :
  •  Argile verte : utilisations
  •  La colopathie fonctionnelle : symptômes et traitement ? ...
  •  Goyave : à mettre à toutes les sauces
  •  Pollution sonore : comment la diminuer ?
  •  Certificat de stage et bilan de stage : c'est quoi ?




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   agriculture biologique Agriculture biologique



Le métier d’apiculteur consiste à élever des abeilles à miel, de s’occuper de chaque ruche et de veiller à leur faire profiter d’un abri doté d’un environnement similaire à leurs conditions de vie nat...