Comment arrêter un hoquet ?


Partager




Méthode pour arrêter le hoquet
Eétapes à suivre pour arrêter le hoquet
Trucs et astuces pour arrêter le hoquet
Quelle est la meilleur façon de stopper le hoquet

Tout savoir sur le hoquet



Qui n’a pas eu le hoquet au moins une fois dans sa vie ? Cette sensation étrange de suffocation peut devenir très gênante quand elle se produit en public ou pendant un discours. Alors, comment maîtriser rapidement le hoquet ? Voici quelques astuces très simples.



Avant de découvrir les techniques qui permettent d’arrêter le hoquet, il faut d’abord comprendre ce qu’est le hoquet et déterminer les causes qui peuvent le provoquer. Le hoquet est un trouble respiratoire causé par un déplacement d’un muscle situé au niveau du diaphragme, dans l’abdomen. Le déplacement de ce muscle crée une poche d’air qui circule entre le diaphragme, les poumons et l’œsophage, et qui est responsable de la respiration saccadée et du manque d’air chez la personne atteinte. En général, le hoquet se produit de façon inopinée et irraisonnée, à la suite d’une mauvaise posture ou d’un débit de parole très élevé qui réduit l’alimentation des poumons en oxygène. Il peut également survenir chez les personnes qui boivent ou qui avalent leur nourriture trop vite. Les contractions trop répétées de l’œsophage entraînent l’apparition du hoquet qui peut parfois être douloureux – par exemple quand le muscle du diaphragme forme un nœud très désagréable.

Le hoquet, source dans des pathologies plus graves



Au-delà de ces causes purement mécaniques et anodines, le hoquet peut aussi prendre source dans des pathologies plus graves.


Ainsi, les personnes sujettes à un ulcère ou à d’autres types d’inflammation gastrique peuvent être victimes de hoquets à répétition, à chaque fois qu’une remontée d’acide gastrique se fait sentir et que l’estomac se révulse. Ce mouvement de l’estomac entraîne la contraction du muscle de l’œsophage, et donc la formation du hoquet.


Dans ce cas précis, il faut absolument consulter un médecin pour qu’il puisse prescrire des pansements gastriques ou des médicaments destinés à atténuer l’acidité gastrique pour soulager le patient à la fois de ses maux d’estomac et de son hoquet persistant. Le hoquet chronique, très difficile à vivre au quotidien car il ne laisse pratiquement aucun répit à la « victime », peut aussi être la manifestation d’un trouble neurologique important. Le cerveau n’arrive plus à contrôler tous les muscles du corps et ceux-ci se contractent involontairement, occasionnant des tics très embarrassants pour l’individu. Ce type de trouble neurologique est par exemple lié à l’apparition du syndrome de Tourette qui amène les individus à fléchir involontairement les genoux, à bouger les bras dans tous les sens et à proférer des insanités sans qu’ils puissent réagir volontairement contre ces tics. Ici, un traitement médicamenteux s’étalant souvent sur la durée s’impose pour soulager le hoquet – sans aucune garantie qu’il s’arrête toutefois un jour.

Arrêter le hoquet avec des remèdes de grand-mère



Chacun connaît au moins quelques tours pour arrêter le hoquet.
comment arreter un hoquet


Nul ne sait quelle astuce est la plus efficace pour venir à bout de ce trouble de la respiration et il vaut mieux tout essayer. Comme le hoquet est généré par un blocage du muscle du diaphragme, la solution logique est de chercher à détendre ce muscle de toutes les façons possibles. Une première technique consiste à essayer de stimuler les neurones pour qu’ils envoient un signal nerveux au muscle et lui signifier littéralement de se dénouer. Pour ce faire, il faut fixer son attention sur une tâche difficile ou un point précis. La concentration ainsi obtenue fait bouillir la matière grise et le blocage mécanique du diaphragme disparaît progressivement. Une autre solution consiste à stimuler les muscles de l’œsophage – qui environnent le diaphragme – afin qu’ils « aident » le muscle coupable du hoquet à se délier. Pour aboutir à ce résultat, il faut consommer une cuillerée à café de sucre en poudre ou bien un morceau de sucre imbibé de vinaigre ou de citron. L’acidité ainsi créée contracte l’estomac et interagit sur le diaphragme. Parmi les remèdes supposés arrêter le hoquet figurent aussi des pratiques assez étonnantes qui n’ont pas toujours fait leurs preuves : faire peur à la personne, sucer un glaçon, se frotter le palais ou encore faire le poirier – la tête en bas. Il y en a au moins une qui est très efficace. Il s’agit de boire un grand verre d’eau d’une façon assez particulière. Il faut poser le verre – rempli à ras bord – au bord d’une table et de se pencher pour boire l’eau en lapant, à la manière des chats. Au fur et à mesure que le verre se vide, se relever peu à peu et finir de tout boire. Normalement, le hoquet s’est déjà éteint à la fin de l’exercice, même si un léger mal de dos l’a remplacé …

Maîtriser sa respiration : la clé du hoquet



Au-delà de toutes ces astuces quelquefois un peu hasardeuses, il existe une technique infaillible pour neutraliser le hoquet. Il s’agit de modifier son rythme respiratoire de manière à chasser la poche d’air qui circule entre le diaphragme, l’œsophage et les poumons. La technique est très simple : il faut d’abord « s’écouter » respirer et enregistrer les fréquences d’inspiration et d’expiration. Il faut ensuite renverser subitement le tout en bloquant les poumons au bon moment et en inspirant profondément. Il faut ensuite relâcher progressivement l’air en soufflant par à-coups, puis répéter cet exercice trois fois. La poche d’air contenue dans l’abdomen est invariablement expulsée et le hoquet s’éteint de lui-même. Cette technique est très utile pour éviter d’hoqueter en public, quand il n’y a ni verre d’eau ni morceau de sucre à portée de main …

Le Mardi 09 Octobre 2012 à 15:13
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  maladies, symptômes, traumatismes Les maladies et pathologies


fleche Voir les autres articles commençant par C
 
Articles précédents :
  •  Comment avoir une bonne haleine ?
  •  Qu’est-ce que la Médecine Anti-âge ?
  •  Epilateur pour une peau lisse et sans poils
  •  Poudres visage pour un teint parfait
  •  Comment choisir une crème minceur ?

Articles suivants :
  •  Des solutions afin de préserver la jeunesse de la peau
  •  Exfoliant, pour une peau nette et propre
  •  Poches sous les yeux, comment en venir à bout ?
  •  Douche autobronzante, permet de bronzer vite, en toute séc...
  •  Power 517, technique d’amincissement et de sculpture de la...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi






Qui n’a pas eu le hoquet au moins une fois dans sa vie ? Cette sensation étrange de suffocation peut devenir très gênante quand elle se produit en public ou pendant un discours. Alors, comment maîtris...