Comment réagir face aux colères du jeune enfant ?


Partager




Mieux que toute autre personne, les parents se retrouvent très souvent en phase avec les tempêtes émotionnelles de leur enfant. Ils savent quand la joie exubérante va se transformer en pleurs et arrivent à anticiper la frustration et à intervenir avant que la colère ne se déclenche. Les parents sentent d'ailleurs venir les tempêtes d'émotions et savent quand l'excitation joyeuse risque d'être bientôt submergée par les pleurs. Mieux que quiconque, ils anticipent alors la scène et font diversion ou ramasser l'énergie de l'enfant avant que celui-ci ne s'énerve.



Parvenir à cette harmonie entre les réactions des parents et celles de l'enfant prépare ce dernier à réguler lui-même ses émotions. C'est dire combien les injonctions selon lesquels il faut sévir quand votre bébé, dépassé par les stimulations, fait une colère, vont dans le sens contraire de la régulation émotionnelle de l'enfant. Celle-ci requiert des efforts communs pendant les premières années de la vie de votre enfant. Le centre qui régule les émotions est porté par une structure profonde du cortex cérébral appelé « système limbique ». Chez le jeune enfant de moins de quatre ans, cette zone est encore très immature raison pour laquelle, il aura du mal à maitriser ses émotions puissantes. Les enfants de un à trois ans avec lesquels on se fâche et à plus forte raison à qui l'on donne des tapes, deviennent plus durs sur le plan émotionnel et finalement plus rebelles que les autres ou alors totalement soumis et incapables de communiquer leurs émotions. Cet âge est celui des plus grandes colères qui vous laissent totalement désemparés et vous font douter de vos méthodes éducatives. Vous vous posez alors la question de savoir si votre enfant n'aurait-il pas soudain besoin de sévérité ?


Ou alors vous ne savez pas comment mettre les limites à son intrépidité forcenée ? Non, il ne faut pas s'étonner que ces émotions le submergent. Si l'on répond à ce désarroi par des cris, des tapes,... on ajoute à l'immaturité de l'enfant, la panique de ne pas être compris par ces personnes dont il dépend totalement : ses parents. D'ailleurs si ces scènes sont répétées, elles peuvent aboutir à une véritable désagrégation affective. L'enfant va prendre sur soi pour réagir petit à petit à la dureté et à la cruauté du monde des adultes qui ne l'aident pas à ramasser son énergie.


coleres jeune enfant
Il risque même de devenir extrêmement violent. Lorsqu'un enfant ressent une déception, il mobilise son énergie pour faire partager cette émotion négative à ses parents. La colère est alors utile. Si l'adulte ne réagit pas ou si l'enfant ne parvient pas à faire comprendre qu'il est déçu, alors il se sent humilié, abandonné. Tout le sens de l'éducation consiste à guider l'enfant pour qu'il sache ramasser son énergie et la diriger vers des activités positives. Vous pouvez donc l'aider à libérer cette énergie dans un sens positif comme par exemple apprendre à parler, à échanger, à construire une tour , à dessiner mais elle peut fuser également dans un sens négatif par exemple en cassant la tour, en déchirant ou en barbouillant la feuille, en donnant un coup de pied dans un tas de feuilles mortes....Il s'agit tout simplement de décharges pulsionnelles.



Le Jeudi 21 Février 2008 à 14:53
Article écrit par Mass ()


Cet article est lié aux dossiers suivants :
  Famille, droit de la famille, livret de famille, généalogie, bébé, femme,cadeau anniversaire Famille : évoluer ensemble durant toute la vie
  vie de famille, conseil conjugal, mariage, celibat, repas de famille, allocations familliale, monoparentalité, infertilité, famille recomposée, garde d'enfat, nutrition, femme enceinte, fonder une famille, vivre en couple, vie de couple, contrat de mariag Vie de famille : célibat, vie maritale, naissance,
hérédité, divorce, education .. toute une histoire
!



fleche Voir les autres articles commençant par C
 
Articles précédents :
  •  L'héritage : réponse aux questions clés en matière d'héritag...
  •  Nairobi : capitale active et développée du Kenya...
  •  David Martinon : porte parole de l'Elysée
  •  Tremblement de terre : les ravages des séismes
  •  Carcassonne : commune française inscrite au patrimoine mondi...

Articles suivants :
  •  Saint-Jean-De-Luz : célèbre station balnéaire de la Côte B...
  •  Bill Gates : zoom sur le fondateur de Microsoft
  •  Argilothérapie ou traitement thérapeutique à base argile :...
  •  Liquidation judiciaire : c'est quoi ?
  •  Le cycle menstruel : symbole des fonctions génitales de la...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   famille enfants Famille enfants
   adoption Adoption
   associations adoption Associations adoption
   associations famille enfants Associations famille enfants
   bebe Bébé



Devant un jeune enfant qui fait de grosses colères, vous êtes souvent désemparés et vous vous demandez s’il faut sévir ou pas. Surtout, restez confiants. Cette phase est très souvent un passage oblig...