Climategate : centre de recherche en technologie et matériel de pointe


Partager




Le « Climatic Research Unit » de l'université d'East Anglia situé au Royaume-Uni est l'un des centres de recherche les plus avancés en technologie et matériels de pointe, il fait également partie des plus influents dans le monde. Les membres qui constituent les équipes travaillant au sein de ce centre font partie des plus grands scientifiques spécialisés dans le domaine recherches concernant les changements climatiques anthropiques et naturels. Climategate est l'appellation de l'un des plus grands scandales scientifiques de notre époque.



Cette affaire, rendue publique au mois de novembre 2009, concerne l'accusation contre les dirigeants de la CRU ou Climatic Research Unit, les scientifiques travaillant au sein de ce centre de recherche climatique ainsi qu'à différents homologues américains et européens. Des fichiers ainsi que des courriels échangés entre ces scientifiques depuis 1996 jusqu'au 12 novembre 2009 ont été diffusés sur internet dans le but de faire connaître la situation réelle au monde entier. L'on pense qu'il est possible que quelques semaines avant l'ouverture du Sommet de Copenhague, les serveurs de la CRU ont été victimes de piratage informatique. Des hackers ont réussi à récupérer les archives des échanges de courriels entre les scientifiques travaillant au sein de ce centre et des scientifiques européens et américains durant les 13 dernières années, ainsi que plusieurs documents secrets. Les pirates ont procédé à une sélection minutieuse de ces messages qu'ils ont réussi à dérober et les ont par la suite publiés sur internet à la date du 19 novembre 2009. Les fichiers volés ont été diffusés sur un blog mis en place par un groupe de scientifiques spécialisés dans la climatologie, le « RealClimate ».


En publiant ces courriels, leur objectif est de faire connaître au monde l'existence de manipulation des résultats opérés par certains climatologues. En effet, certains messages confirment cette supposition car des données obtenues lors de travaux « climato-sceptiques » ont apparemment été gardées secrètes par certains scientifiques. Les enquêtes menées pour connaître l'identité des expéditeurs de ces courriels et fichiers ont conclu qu'ils proviennent de piratage extérieur effectué par des hackers travaillant hors de ce centre de recherche.


Depuis fin novembre, l'affaire Climategate donne naissance à des suppositions et à des rumeurs, cependant des enquêtes ont été ouvertes pour découvrir les coupables de ces envois de fichiers et de courriels. Étant donné que ces fichiers ont été divulgués la veille du Sommet de Copenhague, les enquêteurs ont également envisagé la possibilité que tout a été planifié dans le but de discréditer les scientifiques avant cette réunionn dont le but est de trouver le meilleur moyen de remédier à ce mal qui ronge la planète entière, provoquant ainsi sa destruction de manière progressive. Dans ces messages qui leur sont adressés, il est question de mensonges et de calomnies. Apparemment, les résultats des recherches menées par les scientifiques diffusés au monde entier ont été manipulées, les présentations ainsi que les interprétations concernant les études sur le réchauffement climatique sont exagérées. Cependant, les représentants des chercheurs au sein de cette équipe font un démenti de ces faits en réponse à cette attaque et soutiennent que ces affirmations sont infondées et bénignes.
climategate


L'affaire Climategate relance les différents débats concernant le phénomène de réchauffement climatique anthropique avec des idées divergentes d'une part et d'autre. Dès l'apparition de cette affaire, elle devient rapidement un sujet à discussion dans les médias et sur internet. Les débats prennent une ampleur importante lors des émissions télévisées, dans les forums, dans les quotidiens, entre autres. Lors de ces débats, chaque participant défend son opinion, tandis que des articles publiées par la presse diffusent toute sorte d'interprétations avec des explications scientifiques à l'appui. Les climatologues ainsi que les scientifiques opérant dans les centres de recherche spécialisés dans le domaine spécifique de la recherche climatique sont très critiqués. Se rendant compte de la délicatesse du sujet, les grands médias en France attendent d'avoir plus de précisions de la part de leurs journalistes scientifiques avant de diffuser les informations dont ils disposent. La première dépêche a été publié le 4 décembre par l'AFP ou l'Agence France Presse. Elle prend la défense des climatologues, ce qui provoque l'étonnement de leurs confrères anglo-saxons qui les ont vivement critiqués. La différence de leurs points de vue engage des séances de débats de plus en plus controversés, la tension entre les scientifiques, les journalistes et les politiciens monte au fur et à mesure que le sujet prend de l'ampleur. Étant donné que des accusations engendrées par l'affaire Climategate sont portées sur le professeur Phil Jones, il a décidé d'abandonner temporairement ses fonctions de directeur de la CRU en attendant l'issue des enquêtes.

Le Dimanche 28 Février 2010 à 11:22
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  Science, biologie, invention, scientifiques, histoire, physique Science : un vaste ''ensemble de connaissances''


fleche Voir les autres articles commençant par C
 
Articles précédents :
  •  Kasabian : groupe rock indépendant
  •  Michel Cymes : le Dr House de France 5
  •  Mickey Mouse : icône de Walt Disney
  •  Serge Sauvion : la voix de Columbo
  •  Bagram : prison en Afghanistan

Articles suivants :
  •  Marie-Luce Penchard : biographie
  •  Lang Lang : pianiste chinois au talent incroyable
  •  Phil Jones : climatologue au cœur du Climate Gate
  •  Jessy Matador : ''y a qu'à demander'' la biographie
  •  Marco Prince : biographie de cet artiste et membre du jury...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi






Le « Climatic Research Unit » de l'université d'East Anglia situé au Royaume-Uni est l'un des centres de recherche les plus avancés en technologie et matériels de pointe, il fait également partie des ...