Click to call, C'est Quoi ?


Partager




Click to call, un contact plus humain Le click to call est à la fois un service et une application web simple et astucieuse. Un internaute qui visite un site ou une page web n'a qu'à cliquer sur un lien pour solliciter qu'on le rappelle afin qu'il puisse avoir plus de renseignements, plus de détails, un rendez-vous... Pour établir le contact, il suffit de remplir un formulaire minimaliste. Le click to call est d'ailleurs fait pour paraître le moins contraignant possible. Au lieu d'avoir une série d'échanges de mail ou de lire une page sur les questions fréquemment posées, l'internaute sera en contact direct avec son interlocuteur. Pour dialoguer, il n'y a pas mieux que de se parler. Ce qui est intéressant, c'est que le rappel peut être immédiat, contrairement au délai de réponse des mails qui est de 24 heures. Quand le formulaire est envoyé suite au clic de l'internaute, l'information arrive au standard téléphonique de l'entreprise. Une communication est établie de manière automatique avec le numéro de téléphone saisi par l'internaute-prospect. Le service est désactivé quand il n'y a personne pour répondre aux appels. Pour ce qui est du coût des communications, il ne faut pas se fier aux apparences.


Même si vous aurez 2000 appels à effectuer en réponse à 2000 clics, un service «clic to call» ne vous coûtera pas plus cher que votre abonnement auprès d'un fournisseur d'accès. En effet, la communication se fait grâce à la technologie VoIP ou Voix sur IP. Généralement, ce sont les appels nationaux vers un poste fixes qui sont gratuits et illimités. Les entreprises qui ont recours au click to call font donc, dans la plupart des cas, des restrictions sur la zone ou sur le type d'appel, excluant logiquement les appels internationaux ou vers un mobile.


Autrement, il faut payer les coûts de communication. C'est une dépense qui est toutefois amortie en raison de la baisse des frais de gestion car le contact direct avec un client fait gagner du temps et donc de l'argent. Les données prises en compte dans le processus sont l'adresse IP du client qui demande à être appelé ainsi que son numéro de téléphone. Pour des raisons de sécurité, ces données peuvent être conservées par le prestataire mais ne seront aucunement utilisées à d'autres fins. La convergence entre la téléphonie et l'informatique est illustrée par un service comme le click to call. En principe, il n'y a pas de rupture dans le passage du site web vers le téléphone. Cependant, dans la pratique, l'appel ne sera immédiat que si un interlocuteur est disponible au moment du click. Cette application peut être facilement intégrée dans différentes plates-formes web, que ce soit sur Internet ou sur un Intranet. Sa compatibilité ne se limite pas à un site web. Le click to call peut aussi être associé à un logiciel de gestion ou à un logiciel de relations commerciales.
click to call


Même s'il n'y a pas de sollicitation du prospect, il suffit toujours de cliquer pour qu'une communication téléphonique soit établie avec un client dont le numéro est disponible dans une fiche de contacts établie en amont. Le clic to call peut être un service proposé par un prestataire à des entreprises. Ces dernières peuvent alors établir et gérer des relations directes avec leurs clients. Par rapport au «pay for click» qui est un service quasi- similaire, en dehors de la nature du contact directe à établir, le rappel immédiat a un grand avantage. Il favorise le taux de conversion en ligne. Le but est de réaliser le plus de vente et augmenter le chiffre d'affaires. Où faut-il placer le lien à cliquer? Un bouton clic to call peut être affiché sur une page de contact, sur un mail envoyé dans le cadre d'une newsletter, ou encore sur une bannière publicitaire interactive. Disponible sur les annonces d'un moteur de recherche dans le cas de liens sponsorisés, le service est aussi appelé «pay per call». C'est une évolution vers la téléphonie du «pay per click». Qui répond aux appels? Le prestataire doit avoir une équipe spéciale assignée à la tâche. Celle-ci doit être composée des éléments au sein du service client de l'entreprise ou de sa force de vente. Comment la communication se fait-elle? La conversation peut se faire d'un ordinateur à un téléphone, sur la VoIP, ou de téléphone à téléphone. L'avantage par rapport à un numéro vert classique est que le click to call permet un reporting en temps réel et un routage des appels vers l'interlocuteur idéal, en tenant compte des paramètres connus comme l'endroit où se trouve le prospect.

Le Lundi 13 Juillet 2009 à 10:11
Article écrit par filou ()


Cet article est lié aux dossiers suivants :
  internet, serveur, moteur de recherche, programme Internet : explorer la toile
  Informatique, ordinateur, PC, système d'exploitation, internet Informatique : trucs et astuces, tout savoir sur
votre ordinateur



fleche Voir les autres articles commençant par C
 
Articles précédents :
  •  Biométrie, Qu'est ce que c'est ?
  •  GED, système à plusieurs étapes
  •  Internet fibre optique : qu'est ce que c'est ?
  •  Cyber sécurité : faut il lutter ou faire la guerre ?
  •  Archivage électronique : norme qui répond aux besoins des en...

Articles suivants :
  •  Galileo : une meilleure alternative européenne
  •  WorMee : la musique en ligne par Orange
  •  Labrador retriever : caractère et particulatités...
  •  Naturopathie : définition et formation en France
  •  Géolocalisation : via portable, IP etc.




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi






Le click to call est à la fois un service et une application web simple et astucieuse. Un internaute qui visite un site ou une page web n’a qu’à cliquer sur un lien pour solliciter qu’on le rappelle a...