Claustrophobie : définition, causes et traitement


Partager




La claustrophobie fait partie des troubles névrotiques rattachés à l'agoraphobie, c'est-à-dire la peur des espaces. Dans le cas d'une agoraphobie, le sujet a peur des espaces ouverts et dans le cas d'une claustrophobie, il craint les espaces fermés. Dans les deux cas, le malade est conscient mais impuissant. Le cauchemar d'un claustrophobe consiste à voyager en avion, à passer sous un tunnel, à prendre l'ascenseur ou encore à passer une IRM (imagerie par résonance magnétique). La peur des espaces a été décrite pour la première fois, en 1872 par Westphal. Il associait alors cette aberration mentale à un vertige épileptique. Depuis d'autres chercheurs ont démontrés qu'il s'agit d'une névrose plus générale, souvent associée à d'autres craintes. Les causes de la claustrophobie restent peu connues. En effet, ce trouble peut survenir du jour au lendemain, à la suite d'un choc émotionnel comme par exemple un deuil ou un accident de voiture. On note toutefois, qu'il peut exister un facteur héréditaire. Les symptômes sont souvent les mêmes que ceux ressentis par les personnes agoraphobes.


Il s'agit généralement d'une angoisse incontrôlable qui s'accompagne de troubles physiques comme des palpitations violentes, des frissons ou au contraire des bouffées de chaleur. Parfois les claustrophobes souffrent de palpitations et même d'une accélération du rythme cardiaque. Ils peuvent ressentir un gêne thoracique allant jusqu'à la sensation d'étouffement. Des troubles proches de ceux constatés chez les sujets souffrants de spasmophilie peuvent apparaître, comme par exemple des tremblements ou des spasmes musculaires.


Côté traitement, le sujet va devoir surtout apprendre à comprendre sa peur. La méthode la plus répandue de nos jours est la thérapie cognitive et comportementale (TCC). Pendant le traitement, le thérapeute demandera au patient de se mettre en situation pour apprendre à gérer sa peur. D'autres méthodes existent comme la relaxation ou la pratique du yoga. Toutes les méthodes qui permettent un meilleur contrôle de soi et de ses émotions peuvent aider le claustrophobe à surmonter ses troubles. Les traitements médicamenteux de type antidépresseurs ne peuvent être prescrits que dans des cas très sévères et doivent s'accompagner d'un accompagnement psychologique. Par contre, les médecines douces, comme l'homéopathie ou la phytothérapie proposent des traitements pouvant aider à combattre l'anxiété. La claustrophobie ne doit pas être considérée à la légère. En effet, les angoisses profondes qu'elle engendre peuvent faire entrer le sujet dans un processus dépressif, voire de désociabilisation. Il est donc important d'en parler à un professionnel de la santé. A noter : Depuis 2007, il existe une nouvelle génération d'appareils ouverts pour pratiquer IRM.
claustrophobie


Même s'ils restent très rares en France, ils permettent aux claustrophobes de subir cet examen qui leur était jusqu'à présent inaccessible.

Le Dimanche 14 Juin 2009 à 08:35
Article écrit par Frédérique ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  Les troubles anxieux, enfant anxieux, troubles de la personnalité, troubles psychiques, anxiété, troubles comportement, troubles anxieux et dépressifs, psychiatrie, Les troubles anxieux : comment vivre avec ces
troubles psychopathologiques ?



fleche Voir les autres articles commençant par C
 
Articles précédents :
  •  Baril de Brent : définition, cours, cotation...
  •  Batista : champion WWE et ennemi juré de Undertaker
  •  Régime ananas pamplemousse : une cure de fruit pour maigrir ...
  •  Musée de la Coutellerie de Thiers
  •  Transit intestinal : lent, rapide, difficile... comment l'am...

Articles suivants :
  •  Oxmo Puccino : discographie d'un rappeur aux paroles d'or
  •  Vitamine C : quelles sources naturelles ?
  •  Ondes électromagnétiques et santé : un danger omniprésent ...
  •  Vieux Port de Marseille : au bas de la Canebière
  •  Boutique de gestion : c'est quoi ?




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   sante mentale Santé mentale
   psychologie Psychologie



Vous ressentez une peur panique quand vous vous trouvez dans un endroit confiné ? Peut-être souffrez-vous de claustrophobie ? Ce trouble névrotique associé à la peur des espaces concernerait 2% de la ...