Cicatrisation : processus de réparation des cellules


Partager




La cicatrisation est le processus de réparation des cellules, suite à une blessure que l'on s'est faite. Lorsque l'on se blesse, l'on se demande comment cela va cicatriser, durant combien de temps l'on devra attendre et il arrive que l'on soit vraiment très impatient. Il faut avant toute chose connaître certains détails concernant la cicatrisation, pour mieux la comprendre et assurer son bon déroulement. L'on trouve deux sortes de cicatrisation, qui sont classées selon l'intensité et la nature de la blessure. Ainsi, l'on a celle des couches profondes et celle des couches superficielles.



La première catégorie concerne surtout les blessures au niveau du derme. Il s'agit de la cicatrisation des couches profondes, qui intervient après une blessure touchant le derme, la couche qui se trouve en dessous de l'épiderme. Notons au passage que l'épiderme est la première couche extérieure de la peau. Ainsi, ce processus de guérison se fait en quatre étapes, à savoir la phase inflammatoire, la phase de migration, la phase de prolifération et la phase de maturation. Le premier stade qui est la phase inflammatoire sert à se débarrasser des tissus morts et des corps étrangers. A cet effet, un caillot sanguin se forme jusqu'à combler la lésion entière. Ensuite, une réaction inflammatoire s'active spontanément. Cela entraîne une vasodilatation. De cette façon, la blessure devient de plus en plus perméable, c'est ce qui permet l'élimination des tissus morts et des corps étrangers. Cette étape se déroule sur quelques jours. La seconde étape est traduite par la phase migratoire. À ce stade, le caillot sanguin qui s'est récemment formé se transforme. Les filaments de fibrine se multiplient, afin de faire en sorte que le caillot sanguin en question change en une croûte.


Ensuite, les cellules saines, qui se trouvent juste en dessous, vont se concentrer au milieu du derme atteint. Cela prouve que les vaisseaux sanguins ainsi que le tissu lésé commencent à se régénérer. Voilà ce qu'il en est de la deuxième étape. Le stade suivant, c'est-à-dire la phase de prolifération, n'est autre que l'accentuation de ce second niveau. En d'autres termes, les fibres, les vaisseaux sanguins et les cellules renouvelées se multiplient, cette fois-ci en masse.


cicatrisation
Enfin, la dernière phase qui est celle de maturation est signalée par le fait que la croûte formée antérieurement s'enlève. Une fois que celle- ci a été complètement ôtée, la peau se régénère peu à peu. Cela veut dire que la peau commence à reformer les différentes couches. Au début, la peau en question sera de couleur blanche. Cela est expliqué par le fait que les vaisseaux sanguins ainsi que les fibrolastes s'amoindrissent lors de la dernière phase. Ensuite, la peau a besoin d'un peu de temps pour rééquilibrer son taux de mélanocytes. Cette dernière étape de la cicatrisation profonde étant la plus importante, elle dure en moyenne une bonne vingtaine de jours. La cicatrisation totale des couches profondes dure un semestre en général. Par moments, malgré ce temps quelque peu long, l'on peut rencontrer des complications.


Il arrive parfois que des cicatrices disgracieuses persistent à cause de quelques troubles. En ce qui concerne maintenant les couches superficielles, elles sont celles qui se cicatrisent le plus facilement et le plus rapidement. Effectivement, la cicatrisation dans ce cas s'accomplit en général entre 24 et 48 heures après la lésion. Ici, la zone lésée est l'épiderme qui est surtout composé de cellules mortes kératinisées. De cette manière, lorsque l'épiderme est atteint, ce sont ces cellules qui sont détruites. L'on parle alors de lésion cutanée, comme une écorchure ou une coupure par exemple. La cicatrisation de ce genre de lésion se déroule comme suit. Lorsque les cellules touchées se détériorent, un facteur de croissance dit épidermique est relâché par celles-ci. C'est à ce moment-là que les cellules qui n'ont pas été touchées vont être véhiculées vers la partie nécrosée. Les cellules en question sont celles qui se trouvent à la base de la couche épidermique appelée stratum germinativum. Elles se chargeront ensuite de recouvrir complètement la partie atteinte, cela jusqu'à ce que l'on ne trouve plus que les nouvelles cellules sur cette fameuse lésion. Ensuite, ces nouvelles cellules vont se charger de reformer de nouvelles couches et de régler la coagulation sanguine. En général, l'on peut identifier deux aspects de cicatrisation. D'un côté, l'on a la consolidation qui consiste à réunir à nouveau des éléments qui ont été endommagés. D'un autre côté, l'on retrouve la régénération qui consiste à soigner les blessures des organes et des tissus telles qu'une brûlure ou encore une plaie.

Le Jeudi 03 Décembre 2009 à 12:24
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  santé, médecine La Santé


fleche Voir les autres articles commençant par C
 
Articles précédents :
  •  Phénomènes paranormaux : qu'est-ce que c'est ?
  •  WS-FTP : logiciel incontournable de Windows
  •  Téléphone moins cher : astuces ?
  •  Actimel : vraiment bon pour la santé ?
  •  Autocollant : toutes les utilités du sticker

Articles suivants :
  •  Fax : moyen de communication très utilisé
  •  Fibre de verre : c'est quoi ?
  •  Sogerma Services : maintenance aéronautique
  •  Carrefour finances : services financiers et assurances
  •  Nicolas et Fils : assemblage d'ordinateurs de bureau et de...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   sante Santé



La cicatrisation est le processus de réparation des cellules, suite à une blessure que l'on s'est faite. Lorsque l'on se blesse, l'on se demande comment cela va cicatriser, durant combien de temps l'o...