Chômage technique : définition et informations à savoir


Partager




On est au chômage quand on est obligé d'arrêter temporairement ou en permanence, une activité professionnelle et si on n'a pas un emploi rémunérateur stable mais exerçant des métiers informels souvent stériles, on peut être qualifié de chômeur déguisé. Les économistes ont classé le chômage en de différents types selon leurs manifestations et leurs importances dont le chômage technique, qui présente toutes les caractéristiques.



On a d'abord le chômage frictionnel constitué par le laps de temps compris entre la cessation volontaire d'une activité et l'intégration dans une autre entreprise, considéré comme une période transitoire. Ce type d'arrêt de travail peut se rencontrer en période de plein emploi mais le chômage structurel, quant à lui, découle du dysfonctionnement du marché du travail dû au déséquilibre entre la structure de production et l'emploi. En effet, les innovations techniques sans cesse croissantes, restreignent l'intervention humaine dans certains processus de production dont la réorganisation entraîne inévitablement le chômage, sinon la réduction des heures de travail des employés. Par ailleurs, les charges sociales exigées aux entreprises et la base du salaire minimum d'embauche non supportée par certaines d'entre elles, découragent les entrepreneurs à recruter, favorisant ainsi le travail au noir. Le chômage conjoncturel, quant à lui, fait suite au ralentissement de l'activité économique pendant une période plus ou moins longue lorsqu'une crise entraînant la baisse de la consommation frappe un ou plusieurs pays.


De ce fait, les entreprises, ayant du mal à écouler leurs produits, sont alors contraintes de licencier et de réduire le nombre de leurs employés afin de limiter leurs pertes. On a aussi le chômage saisonnier qui correspond à une période d'inactivité, appelée saison morte, survenant temporairement chaque année, durant laquelle la prestation de certaines catégories de travailleurs s'avère inutile. On le rencontre surtout dans certaines professions liées au tourisme ou les activités agricoles et chez les intermittents du spectacle.


Le chômage technique est donc considéré comme une diminution temporaire des employés ou une interruption plus ou moins forcée de l'activité d'une entreprise. Il se traduit par une période d'inactivité provisoire touchant une partie ou tous les travailleurs qui sont, le plus souvent, employés dans le département « production ». Ce type de chômage se différencie des autres en ce que, d'une part, il n'y a pas de licenciement comme pour le chômage structurel ou le chômage conjoncturel, et d'autre part, il n'y a pas de suspension ou une rupture du contrat comme dans le chômage saisonnier où les contrats sont généralement d'une durée déterminée. Selon les économistes, les causes des chômages conjoncturel et structurel sont dites primaires, étant occasionnées par le déséquilibre général du système économique. De ce fait, les solutions pertinentes pour lutter contre ces types de chômage méritent une sérieuse réflexion tant sur le plan économique que politique. Par contre, les causes des chômages saisonnier et technique sont dites « secondaires » car ils concernent le fonctionnement et l'organisation interne de l'entreprise dont les solutions dépendent surtout des décisions des entrepreneurs eux-mêmes.
chomage technique


Le chômage technique est souvent causé par divers cas de force majeure tels les cataclysmes naturels, des accidents comme l'incendie de l'usine ou l'utilisation de nouvelles machines, mais le cas le plus fréquent est celui occasionné par une rupture des stocks de matières premières ou d'autres intrants, pouvant entraîner l'arrêt de tout le cycle de production. Généralement, ce cas concerne les activités liées au secteur des industries textiles, et à cet effet, l'indemnité de chômage est une protection sociale adéquate, mise en place par la législation à travers les Conventions Collectives, servant à indemniser les travailleurs qui en sont victimes. La période non travaillée donne lieu à l'allocation conventionnelle, une indemnisation payée par l'employeur tandis que des indemnités sont versées par l'assurance chômage à une entreprise, en cas de réduction de la durée du travail due aux cataclysmes naturels selon l'arrêté du 4 janvier 1994, portant agrément de la Convention du 1er janvier 1994 relatif à l'assurance chômage et des règlements annexés à cette Convention. Signalons que c'est l'Assedic (Association pour l'emploi dans l'industrie et le commerce) qui gère la caisse les différentes indemnités et prestations sociales liées au chômage et pour en bénéficier, certaines conditions sont exigées. Il faut d'abord que les conditions à la base de la cessation de l'activité professionnelle soient reconnues par l'ANPE (Agence nationale pour l'emploi), ensuite, il faut justifier la cotisation d'au moins six mois sur les douze derniers mois, enfin, il faut nécessairement s'inscrire à l'ANPE en tant que demandeur d'emploi.

Le Dimanche 05 Avril 2009 à 10:25
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  bureau, école, mobilier de bureau, meuble bureau, mobilier bureau, pc de bureau, formation professionnelle, métiers, chômage, formation, salaires,thèmes bureau, assurance professionnelle, assurances professionnelle, location bureau, chaises de bureau, lég Vie professionnelle : droit du travail et
équipements de bureau, faites le bilan !



fleche Voir les autres articles commençant par C
 
Articles précédents :
  •  Plus-value immobilière : taux, succession, particuliers, rés...
  •  Une hypothèque : judiciaire, rechargeable... c'est quoi ?...
  •  Un crédit-bail : c'est quoi ?
  •  Compte joint bancaire : c'est quoi ? en cas de divorce ou dé...
  •  Comment choisir les bambous ?

Articles suivants :
  •  Padel : sport encore peu connu en France
  •  Afrique du sud : carte du climat et météo
  •  Valérie Boyer : députée qui fait parler d'elle pour son ra...
  •  Podomètre : idéal pour la pratique du running...
  •  Cerf-volant : objet inventé par les chinois ou la géométri...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   emploi Emploi



On est au chômage quand on est obligé d’arrêter temporairement ou en permanence, une activité professionnelle et si on n’a pas un emploi rémunérateur stable mais exerçant des métiers informels souvent...