Choléra : symptômes et prévention de cette maladie infectieuse


Partager




Les principaux symptômes du choléra sont une diarrhée, avec d'importantes pertes d'eau et de sels minéraux, des vomissements, une soif intense, des crampes musculaires et parfois même un état de choc cardio-vasculaire ou insuffisance circulatoire aiguë. La maladie peut tuer en quelques heures en l'absence de traitement rapide. Pour soigner le choléra, on réhydrate le patient par administration orale ou intraveineuse de liquides et de sels minéraux pour compenser les pertes dues aux diarrhées et aux vomissements.



Le mélange, à base de sodium, potassium, chlorures, bicarbonates et glucose, a été largement distribué par l'OMS dans les pays les plus touchés. Grâce à la réhydratation, la plupart des patients récupèrent en trois à six jours. On peut également abréger la maladie en administrant un antibiotique tel qu'une tétracycline. Si le taux de mortalité est supérieur à 50 pour 100 chez les personnes non traitées, il descend à moins de 1 pour 100 si un traitement efficace est appliqué. La prévention par administration d'antibiotique, également appelée chimioprophylaxie, ne présente qu'une efficacité limitée. De toute façon, il existe actuellement des foyers endémiques dans de nombreux pays tropicaux, d'où partent par moment des épidémies peu actives, surtout en Asie. Tant que tous les pays n'auront pas accès à de l'eau potable, le choléra continuera à se propager. Les chiffres de l'Organisation mondiale de la santé rappellent que 80 pour 100 de la population des pays en voie de développement n'a pas accès à l'eau potable et ne dispose pas d'installations sanitaires correctes.


De terribles épidémies de choléra ont eu lieu en 1953 à Calcutta, entre 1964 et 1967 au Viêt Nam, en 1971 parmi les réfugiés du Bangladesh et en 1991 au Pérou. Si des épidémies de choléra ont sévi à travers l'Europe et les Etats-Unis au XIXème siècle, elles ont disparu avec la généralisation de la distribution d'eau potable. La bactérie responsable du choléra est le vibrion cholérique ou « Vibrio cholerae », découvert en 1883 par Robert Koch, médecin bactériologiste allemand.


cholera
Le plus souvent, la transmission se fait par contact direct, ou indirectement par la nourriture et surtout par l'eau de boisson contaminée par des bactéries provenant des selles de malades. Le choléra peut se manifester également sous des formes moins sévères voire sous forme d'entérites banales, « la tourista », par exemple, généralement non diagnostiquées, qui contribuent à la dissémination des germes. L'épidémie actuelle se manifeste essentiellement sous ces formes atténuées. L'eau joue donc un rôle primordial dans la propagation de la maladie et il faut éviter l'eau courante dans les pays non développés. Mais les produits de la mer tels coquillages, crabes, langoustes, mollusques ainsi que les mouches peuvent jouer un grand rôle dans l'épidémie.


En Malaysie on a détecté le vibrion El Tor dans des crevettes et des huîtres en 1971, dans l'île de Naura, dans le Pacifique Ouest, le poisson Padas était contaminé. Beaucoup d'autres aliments peuvent être contaminés par le choléra, comme les pommes de terre les asperges ou encore les oeufs. Comme pour toutes les maladies tropicales, comme le paludisme, mais aussi le tétanos ou la grippe, des expérimentations de vaccination sont en cours. En effet, un nouveau vaccin existe, le vaccin choléragène qui confère une immunité plus longue, mais qui n'est pas encore appliqué largement.

Le Lundi 12 Mai 2008 à 09:45
Article écrit par regine ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  santé, médecine La Santé


fleche Voir les autres articles commençant par C
 
Articles précédents :
  •  Place Bellecour : la 3ème plus grande place de France est à ...
  •  Photosynthèse : c'est quoi ?
  •  Kaboul : capitale de l'Afghanistan où régnait le chaos des T...
  •  Sarah Jessica Parker : alias Carrie Bradshaw dans "Sex & the...
  •  Oui-Oui : un personnage aimé des tout petits

Articles suivants :
  •  Martinair compagnie aérienne des Pays-Bas
  •  Zimbabwe : histoire d'un pays au sud de l'Afrique
  •  Aéroport de Bangkok international : tout nouveau, tout bea...
  •  Aéroport de Casablanca Mohammed V - Nouasser
  •  Stonehenge : quel mystère se cache derrière Stonehenge ?




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi






Le choléra est une maladie infectieuse contagieuse dont le vecteur principal est l’eau. Il est dû à une toxine bactérienne et le signe le plus fréquent est une diarrhée aiguë généralement sévère. Des ...