Bien choisir sa chaudière : comment s'y retrouver ?


Partager




Les chaudières dont il est question ici sont des chaudières automatiques en bois. Qu'est-ce qu'une chaudière automatique? C'est une chaudière dont le combustible est amené dans le foyer de manière automatique, sans intervention humaine manuelle. Le bois constitue ici le combustible. Dès qu'on pense à bois de chauffage, il nous vient à l'esprit des piles de bûches, des manutentions ardues et même des larmes provoquées par une fumée noire et âcre sortie de l'âtre, du fait de bois mal séché.



Il faut savoir que pour sécher de manière optimale une bûche de bois, sous abri, il faut 14 à 16 mois quand elle est débitée en quartier de 33cm, et 15 à 18 mois, si elle est en rondin de même longueur. A l'air libre, une stère de bois de 1m met 17 à 18 mois pour sécher, alors qu'il faut plus de deux ans pour des rondins de même taille. Rien que les inconvénients de stockage ont suffi à orienter les gens vers le gaz ou le fioul. Mais le souci de ne plus gaspiller les ressources naturelles tout en minimisant la pollution atmosphérique a redonné une nouvelle vie au bois de chauffe, avec les plaisirs qu'on en retirait - senteur et chaleur - sans les inconvénients. Aujourd'hui, hormis les traditionnelles bûches, le bois se décline principalement sous forme de plaquettes conçues à partir de bois déchiquetés, et granulés cylindriques, produits par compression de sciure de bois, ou encore de divers déchets végétaux. De plus, les chaudières sont devenues plus spéciales. Néanmoins, toutes fonctionnent suivant le même principe. A l'aide d'une vis sans fin, le bois, quelle que soit sa forme, est acheminé vers le foyer de la chaudière.


Une sonde thermique détermine les besoins en chaleur au départ et au retour de l'eau dans les tubulures de l'échangeur thermique de la chaudière, et permet à cette dernière de commander, en conséquence, son alimentation en combustible et en air. Une sonde à oxygène couplée à la sonde thermique assure la combustion et la gazéification du bois. A un second niveau, de l'air est encore introduit pour finaliser la combustion des gaz et des charbons résiduels, et la fumée est dépoussiérée avant son évacuation.


choisir chaudiere
Au bout du processus, on obtient l'eau chaude ou la vapeur voulue, avec un minimum de déchets: des cendres- 1 à 2% du bois consommé- automatiquement récupérées dans un bac de stockage. Le ramonage est aussi mécaniquement effectué. La chaudière automatique à bois est autonome, à haut rendement et propre. Pour ses propriétés environnementales, son utilisation est encouragée, notamment par une défiscalisation de 50% sur le coût de l'équipement. Les matériels concernés par cette promotion portent en principe le label "Flamme Verte" apposé à une chaudière à bois, ce qui signifie que le matériel économise de l'énergie avec un rendement minimum de 65%, bénéficie d'un confort d'utilisation minimisant la servitude et privilégiant l'usage d'un combustible largement disponible et qu'il est défiscalisé de 50% de son prix d'achat.



Voici quelques exemples de chaudières automatiques à bois avec leurs caractéristiques. Futura-Futura Mixte Chaudière à granulés ou bûches de bois pour le chauffage et la production d'eau chaude sanitaire, disponible dans un ballon accumulateur que l'on peut coupler à des capteurs solaires. L'appareil est posé sur le sol et raccordé à un conduit de 180 ou 200 mm de diamètre. Disponible en trois plages de puissance de 25 à 60Kw pour différents encombrements et poids (de 350 à 580Kg), le démarrage et l'allumage sont automatiques. L'alimentation en granulés se fait par une vis sans fin.


En changeant la porte de la Futura, on peut brûler des bûches ou alterner les deux combustibles dans Futura Mixte. Le rendement est de 82 à 90%. Un capot de protection du brûleur et un silo de stockage sont offerts en option. Tout l'appareillage est garanti 5 ans, les pièces électriques, 1 an, et le silo tissu, 10 ans. Les chaudières suivantes, labellisées Flamme Verte, sont remarquables à plus d'un titre. Idéales pour chauffer les grandes espaces, disponibles dans les plages de puissance allant de 10 à 4500Kw, elles acceptent tous les combustibles, avec une démarcation cependant concernant le taux d'humidité de ceux-ci.
choisir chaudiere


Les chaudières conçues pour un taux d'humidité du combustible de 0 à 30% acceptent absolument tout: sciures, copeaux, plaquettes, granulés, céréales, paille, miscanthus (herbe d'éléphant), rafles de maïs, tournesol, tourteaux de colza, coquilles de noix, restes de presse, pépins, noyaux etc. Les chaudières faites pour les taux d'humidité du combustible de 30 à 55% ne tolèrent que les sciures, copeaux, plaquettes et d'autres déchets de bois, à l'exclusion des céréales, paille et autres tiges qui produisent des cendres collantes (scorie-mâchefer). En dehors de cette différence fondamentale, toutes ces chaudières possèdent les mêmes caractéristiques techniques: un silo à fond plat avec racleurs, à chargement automatique, un foyer à grilles mobiles avec combustion gérée par sonde à oxygène. Le rendement calorifique maximum est de 93%. L'allumage électrique, le décendrage automatique et des réservoirs de 750 ou de 1500l sont proposés en option.

Le Dimanche 12 Octobre 2008 à 08:25
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié aux dossiers suivants :
  Chauffage et climatisation, radiateurs, cheminée, ventilation Chauffage et climatisation : votre intérieur
toujours à la bonne température

  bricolage, plomberie, carrelage, rénovation cuisine, conseils bricolage, atelier bricolage, bricolage isolation, bricolage en bois, bricolage porte, catalogue bricolage, bricolage boite, bricolage plomberie, bricolage peinture, petit bricolage, materiel b Bricolage : astuces et conseils pour transformer
votre maison selon vos goûts



fleche Voir les autres articles commençant par C
 
Articles précédents :
  •  Nicolette Sheridan : qui est Edie des ''Desperate Housewives...
  •  Alfa Roméo 166 JTD
  •  Autocar : un moyen de transport populaire
  •  Taille-haies électrique : comment choisir ?
  •  Le DPE ou Diagnostic Performance Energétique

Articles suivants :
  •  Les traditions de Noël au Canada
  •  La VMC : qu'est-ce que c'est ?
  •  Peugeot 908 : un prototype issu d'une voiture de grand tou...
  •  Habitat bioclimatique : c'est quoi ?
  •  Joan Baez : biographie de cette chanteuse américaine...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il y a 1 commentaires pour cet article :

 baris a écrit [12/10/2008 - 10h31] 
baris

Bonjour, le stockage de granulé, n'est pas mensionné,je voudrais savoir ,comment on l'alimente, sans avoir un entonnoir énorme devant chez soi merci de la réponse ,car je suis intéressé par cette chaudière. mais je dispose de très peu de place !!!




stan



Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   bricolage Bricolage
   chauffage Chauffage
   chauffage Chauffage
   bricolage Bricolage



Les chaudières dont il est question ici sont des chaudières automatiques en bois. Qu'est-ce qu'une chaudière automatique? C'est une chaudière dont le combustible est amené dans le foyer de manière aut...