Chez Maxim’s, Paris


Partager




Pour reserver chez Maxim’s
Histoire du restaurant chez Maxim’s
Adresse du restaurant chez Maxim’s
Decouvrir le restaurant Maxim’s

On n’entre pas Chez Maxim’s sans montrer patte blanche



On n’entre pas Chez Maxim’s sans montrer patte blanche. Situé au n°3 rue Royale dans le 8me arrondissement de Paris, Maxims’s est un lieu mythique qui fit les beaux jours de la Belle Epoque et qui accueille toujours une clientèle diversifiée.





L’histoire de ce lieu légendaire débuta en 1893



L’histoire de ce lieu légendaire débuta en 1893 quand Maxima Gaillard, un simple garçon de café, décida d’ouvrir un petit bistrot. Une jeune comédienne parisienne, Imma de Montigny, se prit de passion pour cet endroit et décida d’y amener toute la Jetset parisienne. Très vite, la clientèle mondaine y afflua. Le restaurant Maxim’s fut ensuite repris par Eugène Cornuché qui décida d’en faire un lieu légendaire en le transformant en chef-d’œuvre de l’Art Nouveau. Tous les artistes de l’époque contribuèrent à sa décoration unique, notamment ceux venant de l’école de Nancy. Pour attirer une clientèle aisée, le nouveau propriétaire fit appel à des courtisanes triées sur le volet et somptueusement vêtues : Maxim’s devint vite un endroit à la mode où se retrouvait tout le monde de la galanterie française. Le restaurant servit alors de cadre aux opérettes et c’est là que fut créé le troisième acte de « La Veuve joyeuse » de Franz Lehar en 1905. En 1932, Octave Vaudable va racheter Maxim’s. Il va sélectionner ses clients et imposer l’élégance avec le port de l’habit.




De nombreuses personnalités fréquentèrent alors l’un des lieux les plus connus de Paris



De nombreuses personnalités fréquentèrent alors l’un des lieux les plus connus de Paris comme Edouard VII, Marcel Proust, Feydeau, Mistinguett, Sacha Guitry, Tristan Bernard ou encore Cocteau et de grands orchestres s’y produiront.


Lors de la Seconde Guerre mondiale, Maxim’s devint un lieu très fréquenté par les nazis et après la guerre, le restaurant continua d’accueillir de nombreuses personnalités comme Onassis, La Callas, Marlène Dietrich, Martine Carol, etc. Maxim’s devint dans les années 1950 le restaurant le plus célèbre du monde et aussi l’un des plus chers. L’établissement fut d’ailleurs inscrit à l’inventaire des Monuments historiques en 1979. Finalement, Maxim’s fut racheté par Pierre Cardin, le grand couturier en 1981. Il faut dire que Cardin est aussi un grand collectionneur d’objets d’Art Nouveau. Il a ainsi transformé les trois étages de l’immeuble en un musée destiné à l’Art Nouveau. On y trouve plus de 750 meubles et objets d’art mis en situation dans un grand appartement de 350 m2. Ainsi, l’on peut y admirer des œuvres signées Majorelle, Gaillard, Gallé, Guimard, Massier, Tiffany ou encore Toulouse-Lautrec. À partir de ce moment, les soirées de Maxim’s rivalisèrent de fantaisie en s’ouvrant au monde artistique contemporain. Des soirées karaoké y furent organisées mêlant toutes les générations.
chez maxim paris


De nos jours, de nombreux concerts s’y déroulent ainsi que des Premières et l’enseigne compte sept établissements (Paris, Monte-Carlo, Pékin, Genève, Tokyo, Shanghaï, Bruxelles), un hôtel et deux palaces flottants.

Maxim’s est un haut-lieu de la gastronomie française



Maxim’s est un haut-lieu de la gastronomie française et le symbole d’un certain art de vivre. Dans ce lieu mythique, vous pourrez savourer les mille saveurs d’une table incomparable. Maxim’s offre également aux gourmets une grande palette de produits fins sous sa marque exclusive : chocolats, champagne, foie gras, biscuits, thés, cafés, coffrets cadeaux. Vous ne pourrez qu’admirer son décor légendaire avec ses banquettes, son plafond de verre, ses miroirs, ses boiseries centenaires qui sont autant de témoignages du faste de la Belle Epoque.

Le Lundi 27 Mai 2013 à 07:54
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié aux dossiers suivants :
  tourisme france, lieux touristiques, tour eiffel, louvre, musée Monuments et lieux touristiques en France :
découvrir le patrimoine historique français

  gastronomie, spécialités culinaires, recettes culianaires, déguster gastronomie, saveurs du terroir Gastronomie : un symbole de la diversité
culturelle d’un pays



fleche Voir les autres articles commençant par C
 
Articles précédents :
  •  Le Château de Versailles
  •  Accessoire voiture, tuning auto, pièce et équipement pour vo...
  •  Skoda Octavia II, une phase II améliorée
  •  Alternateur, convertion de l'énergie mécanique fournie par l...
  •  Le tourisme de bien être

Articles suivants :
  •  Restaurant Hiramatsu Paris
  •  Club auto
  •  Spanair, compagnie aérienne espagnole
  •  Scandinavian Airlines System, compagnie aérienne scandinav...
  •  Eurocypria Airlines, pour décoller à bord de vols charter ...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   paris 75 Paris 75



On n’entre pas Chez Maxim’s sans montrer patte blanche. Situé au n°3 rue Royale dans le 8me arrondissement de Paris, Maxims’s est un lieu mythique qui fit les beaux jours de la Belle Epoque et qui acc...