Chauffage central : comment ça fonctionne


Partager




Fonctionnement du chauffage central
Les différentes formes de Chauffage central
Le Chauffage central au gaz
Chauffage central et radiateurs

Avantages du chauffage central



L’utilisation du chauffage fait partie des besoins de première nécessité quand arrive l’hiver. La mise en marche des systèmes de chauffage est ainsi nécessaire dans tout bâtiment où des êtres humains vivent et évoluent, qu’il s’agit d’une habitation, d’un bureau ou encore de magasin.



Il serait de ce fait intéressant de s’informer sur le système de fonctionnement de ces appareils qui nous aident à passer les périodes de grand froid et à les vivre dans le confort. Le système de chauffage central consiste en l’utilisation d’un générateur qui joue le rôle de source et d’émetteur qui diffuse la chaleur vers l’espace que l’on veut réchauffer. Ce procédé nécessite l’utilisation d’une chaudière. Pour plus de confort, la chaudière est équipée d’un régulateur de température afin de permettre à l’utilisateur d’adapter le niveau de chaleur de la pièce à ses besoins. L’emplacement de la chaudière est déterminant pour tout chauffage central. Ainsi peut-on distinguer la chaudière murale de la chaudière au sol. Le choix pour l’une ou l’autre dépend de l’effet désiré mais aussi des caractéristiques du lieu où l’appareil de chauffage est installé. Mais le point commun entre les deux c'est qu’il est nécessaire de faire un entretien tous les ans. La chaudière au sol jouit d’un pouvoir de chauffage élevé, elle est destinée aux larges étendues. D’ailleurs, son installation requiert le sacrifice de surfaces assez grandes qui sera impropre à l’utilisation, ce qui ne convient pas aux endroits confinés comme les appartements.




Procédé du chauffage central



Pour les surfaces plus restreintes donc, il est plutôt conseillé d’avoir recours à une chaudière murale. L’infériorité de sa puissance comparée à celle de la chaudière au sol n’aura pas d’incidence pour les usagers, vu que la pièce qu'on veut chauffer est de plus petite taille. Et puisqu’elle est destinée aux endroits peu étendus, la chaudière murale permet de gagner de la place car son installation ne nécessite pas beaucoup d’espace. La chaleur produite dans la chaudière doit être transportée et répandue dans la pièce à chauffer.


Pour ce faire, des éléments à l’état liquide ou gazeux sont utilisés et servent de diffuseurs. A l’état liquide peut être recensé l’usage de l’eau chaude et de l’eau surchauffée. Le premier est le moyen le plus souvent rencontré pour ce qui est des systèmes de chauffage central. Cela s’explique par le fait que l’eau est un élément qui présente la spécificité d’avoir une grande capacité d’absorption de chaleur. L’énergie ainsi emmagasinée par le liquide du générateur est restituée dans la pièce qu’on veut chauffer. Le second procédé consiste en l’utilisation d’une eau, toujours à température élevée mais cette fois-ci au-dessus de la température d’ébullition.

Sources d’énergie du chauffage central



L’eau ainsi surchauffée, donc soumise à une grande pression, ne bout plus même si on la soumet à une température supérieure à 100°C. A l’état gazeux est rencontré l’usage de la vapeur et de l’air. La vapeur sert surtout aux entreprises car elle requiert un système de distribution tandis que l’air s’utilise le plus souvent pour augmenter la température ambiante dans les pièces de très grandes dimensions comme par exemple les aéroports ou encore certaines cathédrales.
chauffage centrale


Différentes sources d’énergie peuvent servir d’alimentation dans le fonctionnement des chauffages centraux et présentent chacun des avantages et des inconvénients. Il s’agit des sources d’énergie fossile, du bois, de l’électricité et des énergies alternatives. Les énergies fossiles qui servent à alimenter les appareils de chauffage sont de quatre ordres. La première énergie fossile, le gaz de ville, est destinée aux usagers reliés au réseau de la ville. Les inconvénients du stockage sont ainsi éliminés. Il s’agit de la source d’énergie fossile la moins coûteuse et le prix de la chaudière varie entre 800 et 2 000 €. Toutefois, l’usager est à la merci du réseau de ravitaillement. Contrairement au gaz de ville, le gaz propane est stocké dans une citerne. Cet aspect du produit fait que le propane revient cher car il faut en plus acheter ou louer la citerne. La troisième énergie fossile, le gaz butane présente l’intérêt d’un approvisionnement malléable car il est mis en vente en bouteille. Le client n’a donc pas besoin d’investir dans l’achat d’une citerne et le gaz butane s’utilise avec les chauffages à petit budget qui peuvent être déplacés. La dernière, le fioul, est une source d’énergie abordable car son prix est bien moindre et la citerne de stockage ne coûte que dans les 60 à 90 €. Néanmoins, l’utilisateur n’est pas à l’abri des fluctuations du prix et c’est au niveau de la chaudière qu’un certain investissement doit être consenti car une chaudière au fioul s’achète à 1 300 jusqu’à 2 500 €.

Aspect financier du chauffage central



Le bois est de loin l’énergie la moins chère qu’on puisse trouver sur le marché. Le premier combustible qui vient à l’esprit est évidemment la bûche. Les contraintes liées à son utilisation consistent au fait qu’il est nécessaire qu’une personne au moins soit constamment disponible pour entretenir le feu et qu’il faut avoir un espace assez conséquent pour le stockage. C’est pourquoi il est préférable d’utiliser les plaquettes et les briquettes qui sont plus rentables du point de vue de l’énergie fournie. De plus, les chaudières qui marchent avec ce type de combustible sont munies de chargeur automatique. Mais le mieux est sans aucun doute l’usage de granulés de bois et de céréales qui sont aisément stockables et peuvent être livrés facilement. Contrairement aux lignites, l’électricité est une énergie qui coûte cher. Par contre, les contraintes liées au stockage sont nulles. Pour ce qui est des énergies alternatives, citons l’énergie solaire et géothermique. Le point positif obtenu de prime abord est évidemment la préservation de l’environnement. Mais les avantages pour les utilisateurs sont très intéressants car même si le coût d’installation peut être élevé, le coût de fonctionnement est inexistant car ce type d’énergie est gratuit. Néanmoins, pour le solaire, il est nécessaire de prévoir une forme d’énergie de substitution pendant les jours de faible ensoleillement. Pour ce faire notamment, il existe des appareils de chauffage qui sont alimentés à la fois au gaz et à l’énergie solaire.

Le Samedi 21 Juillet 2012 à 09:50
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  Chauffage et climatisation, radiateurs, cheminée, ventilation Chauffage et climatisation : votre intérieur
toujours à la bonne température



fleche Voir les autres articles commençant par C
 
Articles précédents :
  •  Décoration de chambre : comment faire
  •  Mercedes C63 AMG : déclinaison surpuissante de la classe C
  •  Chat NRJ : chat gratuit de la radio NRJ
  •  Panneaux solaires thermiques et photovoltaïques : avantages
  •  Aménagement de ses combles

Articles suivants :
  •  Repeindre la façade d’une maison
  •  Finaref.fr : gérez votre compte Kangourou, Mistral et vos ...
  •  Décoration de chambre de bébé, comment faire
  •  Enduire un plafond : conseils et marche à suivre
  •  Travaux de démolition : infos pratiques




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   chauffage Chauffage
   chauffage Chauffage



L’utilisation du chauffage fait partie des besoins de première nécessité quand arrive l’hiver. La mise en marche des systèmes de chauffage est ainsi nécessaire dans tout bâtiment où des êtres humains ...