Chaudière basse température : comment ça marche ?


Partager




La recherche de sources d'énergie non polluantes est l'un des défis les plus importants que s'est imposé le monde scientifique. Actuellement, les carburants fossiles sont les plus utilisés pour la production énergétique mondiale bien que les consommateurs commencent à s'initier timidement à l'utilisation d'énergie produite à partir d'éléments naturels comme la lumière, le vent ou l'eau. Cette dernière est utilisée dans de nombreuses machines et constructions mécaniques pour faire mouvoir les pièces et produire de l'énergie.



Les chaudières font partie de ces systèmes qui exploitent l'énergie produite grâce à l'eau, plus précisément à partir de la vapeur d'eau. Bien que l'idée d'utiliser la vapeur d'eau soit apparue au 1er siècle avant J-C, ce n'est qu'en 1785 que la première chaudière fut construite par James Watt. Le principe de la chaudière est très simple, faire chauffer de l'eau et produire de la vapeur d'eau qui sera utilisée soit à des fins thermiques soit mécaniques. Les chaudières domestiques sont un cas particulier car elles ne servent qu'à produire de l'eau chaude qui sera utilisée par les occupants d'une maison. Les dernières innovations dans ce domaine sont les chaudières à condensation et les chaudières basse température. Lors de la conception de ces deux types de chaudières, les mots d'ordre furent économie et écologie. Celles qui vont nous intéresser ici, ce sont les chaudières basse température ou CBT, dont le principal atout est le confort qu'elles procurent. Elles peuvent être utilisées à de nombreuses fins, mais leur principale utilité consiste à créer dans la maison une sensation de confort grâce à la chaleur diffusée par les radiateurs leur sont reliés. Mais comment fonctionnent-elles ?


Les premières chaudières fonctionnaient toute l'année à des températures non réglables situées entre 70°C et 90°C et possédaient un rendement de seulement 64%. Ce qui occasionnait des pertes considérables et une importante émission de gaz polluants car il ne faut pas oublier qu'une chaudière fonctionne grâce à un combustible, le plus souvent fossile. Les premières chaudières réglables apparurent avec l'utilisation de l'électronique dans les appareils domestiques.


chaudiere basse temperature
Par contre, les chaudières basse température fonctionnent aux alentours de 35°C à 40°C et leur rendement est de 90%, c'est-à-dire que pratiquement toute l'énergie consommée est restituée sous forme de chaleur. Les radiateurs utilisés avec ce type de chaudière sont réglables grâce à un dispositif perfectionné qui permet d'ajuster la température de chaque pièce de la maison en fonction des besoins. Ce système de régulation est composé d'une sonde externe qui ajuste automatiquement la température de fonctionnement de la chaudière et d'un thermostat qui permet de maintenir la température de la pièce avec des variations de l'ordre de 1°C. Et lorsque la température désirée est atteinte, le système stoppe automatiquement la chaudière.


Il faut cependant mentionner que ce type de chaudière ne peut fonctionner qu'avec des radiateurs spécifiques et il faudra donc en changer si jamais ceux qui sont déjà installés dans la maison ne conviennent pas. Pour obtenir un rendement et une efficacité maximale, il faudra également opter pour un plancher chauffant basse température qui une fois combiné aux radiateurs permettra à la chaudière de produire un maximum de chaleur et donc de confort. Les inconvénients majeurs des CBT sont leur coût et les frais d'installation qui pourraient faire reculer plusieurs clients potentiels. Mais comme l'achat ou la construction d'une maison, c'est un investissement à long terme qui vous permettra de réaliser des économies de plus de 30% par rapport aux anciennes installations. Il est préférable de consulter des professionnels pour définir avec eux le type de chaudière et de radiateur qui conviendraient à votre maison pour limiter les surcoûts inutiles. Cela vous permettra également d'avoir droit à des déductions fiscales de 40% si l'installation est faite par des sociétés enregistrées. Pour les pays européens, en plus du label de sécurité CE, il existe d'autres labels qui attestent de la qualité et de la fiabilité d'une chaudière, comme les labels Optimaz et Optimaz-élite qui lorsqu'ils y sont apposés permettent de savoir que celle-ci fonctionne au mazout et qu'elle offre un meilleur rendement. Concernant les chaudières à gaz, c'est le label HR qui indique ce genre d'information. Et enfin, pour donner un ordre d'idée du coût d'une nouvelle installation, il faudra au minimum compter entre 1 600E et 3 500E pour le prix de la chaudière et entre 100E et 300E pour celui d'un radiateur. Quant à ceux pour qui la décoration intérieure est importante, sachez que des radiateurs existent en plusieurs modèles qui s'adapteront parfaitement à votre intérieur.

Le Dimanche 18 Janvier 2009 à 09:20
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  Chauffage et climatisation, radiateurs, cheminée, ventilation Chauffage et climatisation : votre intérieur
toujours à la bonne température



fleche Voir les autres articles commençant par C
 
Articles précédents :
  •  Peintures d'intérieur satinées : conseils et trucs...
  •  Dents de sagesse : quelles sont donc ces dents ?
  •  UltraShape : destruction des cellules graisseuses à l’aide d...
  •  Congé maternité en France : quels sont vos droits ?...
  •  Comment l’eau est-elle apparue sur Terre ?

Articles suivants :
  •  Comment devenir plaquiste pro ?
  •  Parents isolés : c'est quoi ?
  •  Kanye West : producteur et rappeur de renom
  •  Sloggi : marque de lingerie pour l'homme et la femme
  •  Pierre Richard : célèbre comédien français...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   chauffage Chauffage
   chauffage Chauffage



La recherche de sources d’énergie non polluantes est l’un des défis les plus importants que s’est imposé le monde scientifique. Actuellement, les carburants fossiles sont les plus utilisés pour la pro...