Chateaubriand : biographie d'un brillant écrivain et homme politique français


Partager




On apprend dans sa biographie que François René, vicomte de Chateaubriand, est né à Saint-Malo en 1768 et décédé en 1848 et qu'il est issu d'une vieille famille bretonne et catholique. Malgré la tradition familiale de marins, Chateaubriand est par tempérament tenté davantage par la prêtrise et par la poésie. En 1786, il se décide finalement à accepter un brevet de sous-lieutenant, il est présenté au roi Louis XVI à Versailles et fréquente sans enthousiasme les salons parisiens. La révolution française survient alors que Chateaubriand est à Paris, d'abord fasciné par le débat d'idées qu'elle soulève, il est vite écoeuré par les violences qui suivent. Il s'embarque alors pour l'Amérique, et voyage durant quelques années. Au contact des Amérindiens, il compile de volumineuses notes qui nourriront ses oeuvres littéraires, notamment son Voyage en Amérique paru en 1827. Chateaubriand revient à Saint-Malo où il se marie, mais préfère s'installer ensuite en Angleterre où il passe sept années d'exil et de misère.


C'est à Londres qu'il publie son premier livre « Essai historique » sur les révolutions mais c'est de retour à Paris que Chateaubriand connaît le triomphe avec « Atala ou les Amours de deux sauvages dans le désert » paru en 1801. Dans sa bibliographie, Chateaubriand est alors dans une période de retour vers la foi catholique et il publie en 1802, avec la même volonté de voir le catholicisme remis à l'honneur en France, « le Génie du christianisme, ou les Beautés de la religion chrétienne », grande apologie de sa religion qui obtient également un succès foudroyant.


L'écrivain de la foi étant devenu célèbre, il peut alors fréquenter les salons parisiens et y rencontre Mme Récamier qui va être l'amour de sa vie. Napoléon Bonaparte le nomme ensuite secrétaire d'ambassade à Rome en 1803, mais devant l'assassinat du duc d'Enghien l'année suivante, il choisit de démissionner et restera dans l'ombre un opposant à la tyrannie napoléonienne. Deux ans plus tard, Chateaubriand s'embarque avec sa famille pour l'Orient, il visite la Grèce, la Turquie et Jérusalem. De retour en France, il se retire dans sa maison de la Vallée-aux-Loups, près de Sceaux, afin de commencer l'écriture de ses « Mémoires d'outre-tombe », oeuvre gigantesque qui allait courir sur trente années. En 1811 Chateaubriand est élu à l'Académie française grâce à l'appui de Bonaparte, l'année de la publication de son « Itinéraire de Paris à Jérusalem », mais il demeure antinapoléonien et publie en 1814, un pamphlet contre l'empereur français.Le vicomte devient pair de France puis ministre d'État, nommé ministre de l'Intérieur par Louis XVIII, après l'exil définitif de Napoléon.
chateaubriand


Toutefois, Chateaubriand, toujours fidèle à ses principes de liberté d'expression, fustige la modération du gouvernement en publiant la « Monarchie selon la Charte ». Suspendu aussitôt de son poste et des revenus qui y étaient attachés, il doit alors vendre la Vallée-aux-Loups. Il revient sur la scène politique en 1820 grâce à la nouvelle politique du gouvernement, qui le nomme ambassadeur puis, en 1822, ministre des Affaires étrangères mais en 1824, il est à nouveau chassé de ses fonctions pour avoir été trop critique. Chateaubriand se tourne alors vers la littérature et s'attelle à la suite des « Mémoires d'Outre Tombe » dont il donne quelques lectures dans le salon de Mme Récamier. Cependant, sa santé va en déclinant et il décède à Paris le 4 juillet 1848.

Le Mercredi 14 Mai 2008 à 10:05
Article écrit par regine ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  théâtre, cinéma, concerts, comédiens, comédiennes, art dramatique, burlesque,théâtre de rue, comique,programme théâtre, réservation billets théâtre cours théâtre,comedie, dom juan,humour, comédie, théâtre enfants, atelier théâtre, théâtre lyon, cours de t Théâtre : forme d'art où, rires, évasion, émotion
et culture ne font qu'un !



fleche Voir les autres articles commençant par C
 
Articles précédents :
  •  Voici : le magazine des people
  •  Sérothérapie : c'est quoi?
  •  Aéroport Agadir international - Al Massira : aéroport proche...
  •  Roman Polanski : portrait d'un réalisateur
  •  Nouvelles énergies renouvelables : c'est quoi?

Articles suivants :
  •  La pause cigarette, un moment de choix pour les fumeurs......
  •  Sri Lanka : à la découverte d'une île au sud de l'Inde...
  •  Parc de la tête d'Or : un célèbre lieu touristique de la v...
  •  Cheb Mami : célèbre chanteur de raï
  •  Aéroport d'Alger Houari Boumedienne : le plus important aé...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi






François René vicomte de Chateaubriand a été un écrivain et homme politique français, ainsi qu’un des précurseurs du romantisme. Son œuvre majeure, « les Mémoires d'outre-tombe », raconte le chemineme...