Charlotte Le Bon : mannequin et miss météo de Canal+


Partager




Biographie de Charlotte Le Bon
Charlotte Le Bon en tant que mannequin
Présentatrice de la météo Canal +
De la météo au cinéma il n'y a qu'un pas

Biographie d'une comédienne originaire de Montréal



A un peu moins de 25 ans, Charlotte Le Bon multiplie les occasions de montrer ses talents. Née le 4 septembre 1986 à Montréal, la jeune Québécoise en connaît un rayon en matière de mannequinat, graphisme et animation télé.



Elle découvre ce dernier univers en acceptant de devenir Miss Météo pour les besoins de Canal+ sur son émission le Grand Journal. Fille de l'actrice canadienne Brigitte Paquette et de Richard Le Bon, Charlotte Le Bon fait surtout ses débuts dans le mannequinat. Ce monde lui fait un clin d'oeil au moment où elle s'y attendait le moins. On aime raconter que c'est à un coin de rue près d'un guichet automatique que les chasseurs de tête l'ont interceptée. Âgée à l'époque de 16 ans, la jeune fille n'a pas tout suite succombé à l'offre, se contentant de prendre la carte de l'agent. Il lui a fallu se faire solliciter par deux autres personnes travaillant pour deux autres agences pour réaliser que tout ne pouvait être un hasard. Plutôt que de rappeler simplement ceux qui ont sollicité sa fille, la mère de Charlotte Le Bon entendait se pencher très sérieusement sur la question.

Charlotte Le Bon fait une longue carrière de mannequin



Elles ont visité ensemble les agences de mannequins de Montréal avant de se laisser convaincre par Folio. Charlotte Le Bon débute alors une carrière qui va durer huit ans. Durant ce long parcours, elle n'est pas loin de décrocher les meilleurs contrats.


Emmenée par son emploi du temps entre Paris et Montréal, l'adolescente a vu son nom et sa moue candide associés à des publicités de prestige. Escada s'est notamment attaché ses services pour la promotion de « Incredible Me ». Lolita Lempicka elle-même a trouvé dans l'expression très femme enfant de la jeunette, l'esprit à coller à sa création « Si Lolita ». En 2009, c'est au tour de la marque de café Carte Noire de profiter de son visage que le label associe avec conviction à ses dosettes.


Garnier a aussi largement fait appel à cette Québécoise pour la promotion de certains produits. Il faut toutefois noter que malgré ses mensurations que les observateurs trouvent déjà parfaites, Charlotte Le Bon n'a pas vraiment percé sur les podiums. Il lui aurait fallu, pour ce faire, s'astreindre à un train de vie qui n'est décidément pas pour elle. Ne voulant se soumettre à aucun diktat, la jeune femme affirme préférer préserver sa santé.

Charlotte Le Bon apporte la pluie et le beau temps sur Canal +



Elle ne manifeste ainsi aucun regret de ne pas avoir décroché ces contrats destinés à des mannequins maigres au- delà de l'entendement. Quand elle ne joue pas de ses mimiques face aux objectifs des publicistes, Charlotte Le Bon consacre son temps au graphisme. Le site de Spank-Magazine est le principal tremplin qu'elle a trouvé pour exercer cette passion. C'est d'ailleurs de ce côté de sa vie que Christelle Graillot de Canal+ a croisé le chemin de la belle. Cette chasseuse de tête était sur le point de recruter le rédacteur en chef de ce magazine, pour devenir scripteur, quand elle tombe sur un cliché de Charlotte Le Bon.
charlotte le bon


A 23 ans, la Québécoise devient ainsi le nouveau rayon de soleil de la joyeuse bande de Michel Denisot. Elle passe avec une grande aisance le test pour occuper la place auparavant occupée par la pétulante Louise Bourgoin, relayée par Pauline Lefèvre. L'équipe du Grand Journal est vite conquise par la fraîcheur de la personnalité, rehaussée de cette dose d'accent québécois.

Miss météo du Grand Journal aux côtés d'Ali Baddou



Son grand atout semble être le fait de ne pas prendre trop au sérieux ce nouveau métier. C'est avec un grand naturel que Charlotte Le Bon aborde les sujets, s'inspirant des personnalités qui la font rire. Michael Smadja et son grand ami Raphaël Cioffi - par qui tout est arrivé - lui servent de complices pour ce qui est de l'aspect textuel de ses interventions. De fil en aiguille, Charlotte Le Bon découvre de nouveaux horizons. En 2010, on la voit apparaître dans un court-métrage canadien. L'année 2011 lui promet un chantier un peu plus ambitieux. De mannequin à Miss Météo, la Québécoise va en effet devenir l'épouse de Jolitorax, le temps du tournage de « Astérix et Obélix: God save Britannia ». Donnant la réplique à Guillaume Gallienne, la belle jouera sous les objectifs de Laurent Tirard. En attendant de la voir sous cet autre jour, le public peut continuer d'apprécier les traits d'humour de l'animatrice sur Le Grand Journal.

Le Vendredi 10 Juin 2011 à 11:15
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  Animateurs TV, emission tv Animateurs TV


fleche Voir les autres articles commençant par C
 
Articles précédents :
  •  Mélanie Laurent : biographie de cette actrice française qui ...
  •  Bram's : rappeur et figure du 92i
  •  Kourtrajmé : société de production connue pour ses courts mé...
  •  Playstation Network et Playstation Store : le service en lig...
  •  Georges Tron : biographie de cet homme politique français

Articles suivants :
  •  Eden Hazard : fiche d'un joueur à l'origine du succès du L...
  •  Nicolas Bedos : biographie de ce metteur en scène connu po...
  •  Ali Baddou : chroniqueur, animateur et professeur à Scienc...
  •  François Damiens : tatoueur, employé de péage ou moniteur ...
  •  Baptiste Giabiconi : chanteur et mannequin professionnel




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   animateurs tele Animateurs télé
   mannequins Mannequins



A un peu moins de 25 ans, Charlotte Le Bon multiplie les occasions de montrer ses talents. Née le 4 septembre 1986 à Montréal, la jeune Québécoise en connaît un rayon en matière de mannequinat, graphi...