Champix : arrêt du tabac


Partager




Dans la longue liste des méthodes de soutien destinées aux personnes qui souhaitent cesser de fumer, le Champix figure en bonne place. Depuis son lancement début février 2006 - puis sa commercialisation en France en 2007 -, cette spécialité de l'américain Pfizer se propose d'intervenir dans le processus de sevrage tabagique de manière originale, qui n'est pas dépourvue d'intérêt. En effet, le principe actif dénommé varénicline est censée entrer en concurrence avec la nicotine, sur les récepteurs spécifiques de cette substance, au niveau du cerveau. Que le médicament ait reçu son autorisation de mise sur le marché, avec notamment la caution de la pointilleuse FDA, signifie que tous les protocoles concernant les analyses de son effet et de sa non-toxicité ont été respectés. Le Champix présente un certain nombre de promesses, que bien des usagers ont reconnues comme valables. Son mode d'intervention permet de tempérer puis d'annuler les envies de fumer ainsi que les sensations qui commandent le désir d'allumer une cigarette. Baisse de concentration, envies de grignoter ou sensation de faim ne sont plus si fréquemment observées, à l'arrêt du tabac.


Ce qui constitue une véritable opportunité, pour le candidat à l'arrêt, de persévérer dans son effort. 2,5 fois plus de chance d'aboutir, tel est le défi lancé par ce produit signé Pfizer. Les statistiques semblent abonder en ce sens, lorsqu'elles font état de plus de 40% de sujets qui en ont effectivement fini avec la cigarette, à l'issue d'une cure de 3 mois. En prime, les études comparatives en placebo ont montré que les effets du médicament semblent plus portés à durer dans le temps.


Plus de patients arrivaient à s'abstenir, au-delà d'un trimestre, en prenant du Champix, soit près de 70% de la population d'étude. Les sujets soumis au placebo ne comptaient guère plus de 40% d'abstinents. Un des autres atouts que l'on a mis en avant avec le Champix concerne le fait que le médicament occasionne peu d'effets secondaires, qui se manifestaient d'ailleurs avec une intensité moindre. Ces manifestations ne sont pas sans rappeler les signes rapportés, en cas de teneur trop importante de nicotine dans l'organisme. Cela va notamment des maux de tête aux nausées légères, en passant par quelques troubles du sommeil, dont des cauchemars. Comme toute spécialité comportant un principe actif, son usage doit prêter à la plus grande prudence, chez les utilisateurs de machines et les conducteurs. Des sensations de somnolence, voire de vertige, ne sont en effet pas à exclure. De même, les femmes enceintes et les jeunes mamans qui allaitent ne font pas partie des cibles principales de ce médicament, dans la mesure où aucune étude n'a encore permis d'établir les effets que cela pourrait avoir, sur des sujets soumis à ces conditions.
champix arret tabac


Comme pour toute nouvelle formule, le Champix n'a pas manqué de faire l'objet de retour, après quelques temps d'utilisation. Dans ce chapitre, le médicament de Pfizer n'a pas recueilli que des bonnes notes. Il semblerait en effet que les médecins qui sont tenus de suivre de près les patients soumis à ce traitement aient relevé des effets autrement plus graves que ceux recensés sur la notice. Le Champix se retrouve ainsi au centre de ce qu'il convient d'appeler une controverse. De nombreux thérapeutes ont rapporté que leurs patients allaient jusqu'à développer des idées de suicide, s'il ne présentaient pas des troubles de l'humeur. Ces manifestations ont, notamment, poussé l'Afssaps - l'équivalent français de la Food and Drug Administration américaine - à appeler à une prudence redoublée. Parmi les mesures recommandées figure la suspension sans délai de la cure, en présence de l'un de ces effets. Le moindre signe d'altération de l'humeur ou de dépression doit donc appeler à l'arrêt de la médication. Une étude publiée dans un journal américain de renom, courant mai 2008, va même jusqu'à évoquer des manifestations de diabète et de troubles cardiaques. Les réactions ne se sont pas fait attendre et certains groupes de professionnels ne sont plus autorisés à recourir au produit, outre- Atlantique, à savoir ceux de l'aéronautique. Les études pour conforter ces assertions se poursuivent, bien entendu. Pour ce qui est des effets psychologiques cités plus tôt, il est bon de souligner qu'ils sont assez communs, durant un sevrage tabagique et toute cure de désintoxication. L'anxiété, l'humeur dépressive, l'irritabilité et l'agitation s'observent déjà, même sans médication. Face à ce constat, les avis restent partagés, quant à savoir si les effets viennent du Champix ou font partie du processus « normal » de sevrage.

Le Mardi 29 Juin 2010 à 11:45
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  santé, médecine La Santé


fleche Voir les autres articles commençant par C
 
Articles précédents :
  •  Mazda 6 : fiche d'une voiture très appréciée...
  •  Caoutchouc : entretien de cette plante ornementale
  •  Mythe littéraire : définition
  •  Déchaussement des dents : causes
  •  Bouton de fievre sur la lèvre : remède

Articles suivants :
  •  Œdème de Quincke : symptômes et traitement
  •  Azalée : entretien et particularités de cette plante...
  •  Rétention d’eau : symptômes et traitement
  •  Vers intestinaux : symptômes et traitement
  •  Fushia plante : entretien, arrosage, exposition




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   tabac Tabac



Dans la longue liste des méthodes de soutien destinées aux personnes qui souhaitent cesser de fumer, le Champix figure en bonne place. Depuis son lancement début février 2006 - puis sa commercialisati...