CFE-CGC : quand la liberté syndicale s'installe dans le monde des salariés


Partager




Syndicat de salariés français faisant partie des cinq syndicats autorisés (CFE-CGC, CFDT, CFTC, CGT, et FO) sur le territoire français depuis le principe de liberté syndicale reconnu après la révolution de 1848 et adopté par la loi du 21 mars 1884 de Waldeck-Rousseau, la Confédération Française de l'Encadrement-Confédération Générale des Cadres (ou CFE-CGC, ou plus couramment CGC) est un syndicat reconnu comme représentatif.



Fondée le 15 octobre 1944, la CGC dut cependant attendre l'ordonnance du 22 février 1945 qui entérina la présence de syndicats en France, puis la loi du 27 décembre 1968 pour être officialisée. En tant que syndicat catégoriel, elle s'occupait exclusivement des cadres des secteurs privé et public, mais en devenant CFE-CGC en 1981, elle a élargi son champ d'action sur les techniciens, les agents de maîtrise, les forces de vente, les ingénieurs et tous ceux qui ont l'intention de le devenir. Organisée en 24 Unions Régionales (UR), 99 Unions Départementales (UD) et 50 Organisations Professionnelles, la CFE-CGC comptait environ 160 000 adhérents à la fin de l'année 2006, dont ¼ (environ 23%) était recensé sur la région Ile-de-France, le reste étant éparpillé en région Rhône- Alpes (8,5%), en Provence-Alpes-Côte d'Azur (8,5%), dans le Nord-Pas-de-Calais (6,5%) et en Midi-Pyrénées (6%). D'après le site officiel de la CFE-CGC, « cfecgc.org », 24% des adhérents du syndicat de salariés français ont moins de 40 ans, 26% ont entre 40 et 49 ans, 41% ont entre 50 et 59 ans et 9% ont plus de 60 ans.


Parmi les adhérents, on dénombre 23% de femmes (et par conséquent 77% d'hommes), 68% d'ingénieurs et cadres, 26% d'agents de maîtrise et techniciens, et 6% de techniciens et employés. On sait également que 65% des adhérents de la CFE-CGC ont un niveau Bac+3 minimum et que 14% d'entre eux sont à la retraite. Longtemps perçue comme agissant sous l'influence des partis de droite et comme alliée du patronat, la CFE-CGC a pris un virage vers la revendication lorsque Jean-Luc Cazettes en est devenu le président en 1999.


cfe cgc
Aujourd'hui, la CFE-CGC, comme tous les autres syndicats de salariés, s'efforce de défendre le statut social et de revendiquer les droits de ses adhérents dans le cadre de leur emploi : système de retraite pour cadres et non cadres (AGIRC et ARRCO), Association Pour l'Emploi des Cadres (APEC), régime d'assurance chômage (UNEDIC-ASSEDIC), abattement de l'impôt sur le revenu, assurance solidarité, protection juridique, aménagement du territoire, défense nationale, femmes et encadrement, consommation, logement, analyse économique et sociale, service d'écoute et d'accompagnement psychologique...


Pour s'adapter aux bouleversements dus aux progrès scientifiques et techniques, la CFE-CGC souhaite développer des propositions pour défendre la place, les intérêts et l'avenir de ses adhérents en entreprise, dégager une nouvelle identité et promouvoir une nouvelle capacité d'expression collective pour l'encadrement, participer comme interlocuteur aux mises au point de solutions, jeter les bases d'un nouveau contrat social et constituer une force d'équilibre face aux pouvoirs.

Le Jeudi 06 Septembre 2007 à 14:24
Article écrit par Lizouille ()




fleche Voir les autres articles commençant par C
 
Articles précédents :
  •  Calais : commune française de la région Nord Pas-de-Calais a...
  •  Chirurgie génitale : types, méthodes et conseils ......
  •  Croix Rouge : association internationale à vocation humani...
  •  Les Invalides : célèbre monument touristique à Paris et lieu...
  •  Western Union : société financière spécialisée dans le trans...

Articles suivants :
  •  Mary J. Blige : chanteuse américaine de soul, Rn'B et hip ...
  •  Fesses galbées : comment avoir des fesses bien galbées?...
  •  CDI : zoom sur le Contrat à Durée Indéterminée...
  •  Alexander McQueen : créateur de mode anglais de renom...
  •  Thomas Cook : entreprise allemande spécialisée dans le tou...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   politique Politique
   ambassades et consulats Ambassades et consulats
   anarchisme Anarchisme
   news anarchiste News anarchiste
   organisations anarchistes Organisations anarchistes



En France, tous les salariés ont le droit de s'inscrire auprès d'un syndicat pour défendre leurs intérêts dans le cadre de leur emploi selon leur catégorie professionnelle. En ce qui concerne les cadr...