Carnaval de Lucerne : informations sur cette fête suisse


Partager




Chaque année, la fin de l'hiver dans la ville de Lucerne est caractérisée par une grande fête populaire. La ville entière est en pleine effervescence et se prépare à accueillir quelques jours fantastiques au rythme des danses et des déguisements les plus utopiques. C'est le fameux carnaval de Lucerne, une fête spectaculaire qui ne dure que quelques jours mais qui profite aux nombreux commerçants des quartiers, des places publiques et de toute la ville.



Célébré à partir du jeudi gras ou le jeudi précédant le carême, son coup d'envoi est annoncé dès l'aurore, à partir de 5 heures du matin par un tir assourdissant de canon. C'est alors avec impatience que les fêtards attendent l'arrivée du cortège de la famille Fritschi, les personnages célèbres de ces festivités et qui auraient existé depuis le XVè siècle. Accueillis à la date du jeudi dite sale, les Fritschi débarquent de leur bateau à Lucerne et s'installent sur un char. Une foule immense massée aux angles et sur les artères de la ville les acclament et les louent. Des journées de fête sont au programme, juste pour oublier le travail quotidien et de se détresser en s'amusant. Ainsi, il est difficile de résister à l'appel des Guggen, éléments essentiels de ce carnaval, qui sont des groupes jouant le guggenmusigen. Ce dernier est un instrument de musique typique de la région dont l'origine remonterait à une lointaine époque. Grâce à leurs percussions et tous les équipements et accoutrements qui vont avec, ces hommes masqués jouent des musiques d'une résonance incohérente et discordante, pratiquement insupportables pour l'oreille d'un visiteur étranger à cette fête.


Accompagnant ces créatures masquées et grimées, des créatures étranges aux figurines les plus disgracieuses, habillées de costumes farfelus circulent dans toutes les rues et ruelles de la ville. Le carnaval prend la forme d'un cortège où petits et grands se heurtent dans une euphorie époustouflante. D'un point de vue technique et artistique, les masques, la décoration et tout l'attirail ont été réalisés avec finesse, sûrement par des professionnels.


Toutefois, il n'y a pas que ces défilés qui ravissent les spectateurs puisque plusieurs petits groupes ou des solitaires, imitant les gestes et comportements de leurs aînés, sans pour autant faire pareil, attirent le public par leur musique et comédie. Toute la journée et même la nuit, les rues de Lucerne sont animées par des processions de fêtards. Ainsi, plusieurs milliers de personnes s'éclatent dans des ambiances festives jusqu'au bout de la nuit, voire même jusqu'au petit matin. D'autant plus que c'est un long week-end qui mérite d'être passé en compagnie de ses amis ou de ses proches. Des bals masqués sont organisés un peu partout dans la cité pour mettre tout le monde dans la même ambiance. Toutes les grandes salles de fêtes affichent complets et les restaurants sont obligés de fermer tardivement, ce qui ne gênerait certainement pas les propriétaires, ni le voisinage. Habituellement, le défilé officiel est toujours programmé le lundi sous le parrainage des autorités locales. C'est le fameux cortège de Wey, toujours accompagné de la grenouille fétiche que la foule surexcitée acclame avec ferveur.
carnaval lucerne


Le maître de la corporation Wey ne manque pas de saluer la foule et de perpétuer son habituel geste qui consiste à offrir des oranges à tous les fêtards présents sur les lieux. C'est dans de tels instants de bonheur et de joie de vivre qu'on se rend compte que cette vieille ville garde toujours son caractère jeune et a su conserver ses us et coutumes. Les nombreux visiteurs qui séjournent à Lucerne lors du carnaval seront émerveillés en admirant les installations et équipements qui sont déballés pour quelques jours de folie. Les célébrations ne prennent fin que dans la nuit du mardi à mercredi. Cette soirée de clôture se veut être distincte en étant marquée par d'énormes concerts où plusieurs artistes défilent à tour de rôle et montrent leurs talents jusqu'à l'aube. La fièvre sera encore plus forte avec le sentiment des fêtards voulant finir la soirée en beauté. Les concerts des guggens battent toujours leur plein et ne se termineront qu'après les éventuelles cérémonies de clôture. Malgré l'épuisement total, c'est toujours avec fierté que la population fête les quelques jours consacrés au défoulement et s'impatientent déjà pour le prochain carnaval.

Le Mercredi 25 Mars 2009 à 11:33
Article écrit par Caro ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  carnaval Carnaval : de Dunkerque à Venise un Mardi Gras
haut en couleurs !



fleche Voir les autres articles commençant par C
 
Articles précédents :
  •  Congé de formation syndicale : c'est quoi ?
  •  Michael Phelps : nageur et faux acteur de Grey's Anatomy
  •  Pneus Pirelli : auto et moto, pour les 4 saisons
  •  Harry Potter et les Reliques de la mort : du livre de poche...
  •  Camping sauvage : en France et ailleurs, quels conseils ?

Articles suivants :
  •  Blake Fielder-Civil : avec Amy Winehouse, un amour destruc...
  •  Un auxiliaire de justice : c'est quoi ?
  •  La théorie des vagues d’Elliott : qu'est-ce que c'est ?...
  •  Musée Grévin de Paris : adresse, horaires et tarifs...
  •  Ouvre-boîte : automatique, électrique... que choisir ?...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   fetes Fêtes
   fetes Fêtes



Chaque année, la fin de l'hiver dans la ville de Lucerne est caractérisée par une grande fête populaire. La ville entière est en pleine effervescence et se prépare à accueillir quelques jours fantasti...