Caraco : définition et description d'un caraco


Partager




Définition du Caraco
Caraco en tant que vêtement ou lingerie
Comment porter un caraco
Fabrication et marques de caraco

Origine du Caraco



Il y a caraco et caraco, celui des origines, datant du 18ème siècle et le petit haut du 3ème millénaire, qui dénote une fraîcheur tout en féminité. Le caraco originel renvoyait à une veste de coupe simple, par opposition aux allures très structurées des robes de l'époque. Doté de basque plus ou moins long, le caraco avait des manches, étroites et longues.



Un autre détail qui faisait sa différence, par rapport aux autres pièces vestimentaires féminines, était sa petite taille. Alors que le bouffant et l'ample faisaient loi pour les robes qui siéent à une présentation à la cour, la simplicité de la coupe du caraco le reléguait à un port plutôt domestique. Et pour cause, le caraco est un emprunt issu des habitudes provinciales. C'étaient d'abord les artisanes et les femmes de la campagne qui portaient cet habit confectionné avec des matériaux les plus simples. A peine une pièce de brocart ou de toile de Jouy, pour en rehausser l'apparence. Lorsque les femmes de plus haut rang voulurent porter leur caraco, elles les réservèrent au cadre strict de leur maison.

Habitudes liées au Caraco



Sinon, elles les sortaient pour leur séjour à la campagne. La Révolution française a vu une explosion de l'intérêt porté au vêtement, pour la charge symbolique d'émancipation que portait la pièce. Au fil des années s'impose un tout nouvel esprit de caraco. Désormais, l'on désigne sous cette appellation une pièce vestimentaire, toujours portée par les femmes, mais aux détails encore plus minimalistes.


Recouvrant le buste et la poitrine, il s'agit d'un simple haut à bretelles,qui se porte en version publique ou en lingerie. Le caraco moderne renvoie plus automatiquement à ce dernier usage. Mais de nombreux défilés de créateurs ont, depuis longtemps, donné libre cours aux caracos en digne substitut du classique débardeur. En version lingerie, le caraco obtient, au fil des ans et chez toutes les générations, des suffrages toujours respectables. Coton, dentelle, satin, microfibre, rien n'est trop doux, ni trop sensuel, pour s'assurer un confort mérité au moment du coucher.


Rien n'est de trop pour ajouter un rendu éminemment sexy à cette arme de séduction qui a fait ses longues preuves.

Les différents modèles de Caraco



Chaque envie et chaque personnalité sont largement satisfaites au rayon des lingeries. Les éternelles fleurs bleues opteront, sans hésiter, pour les modèles en soie ou dentelles, pour faire tourner la tête de leurs chéris. Les autres plus joueuses, déploieront la carte de la séduction en adoptant les caracos à frous-frous ou en pois. Toutes sauront choisir la couleur qui s'accorde à leur humeur. En version d'extérieur, le caraco se décline en mille possibilités de matières et de styles. Les bretelles, toujours fines au possible, tentent les innovations et deviennent affriolantes, à volants. Les autres essaient des détails plus poussés et s'ouvrent devant, à la manière des corsets. Les motifs foisonnent pour permettre des choix sans prise de tête, en toutes circonstances. A pois ou à fleur, les caracos garantissent la même bolée de fraîcheur. Porté sur un short pour les longues promenades estivales, sur un pantalon habillé, pour une soirée sans diktat, ou sous une tunique, pour doper la superposition, le caraco a tout bon.
caraco


Le budget à mettre de côté, pour obtenir le caraco de ses envies, est généralement modique.

Matière, style ou marque du caraco



Tout dépend en réalité de la matière, du style et de la marque. L'on peut s'offrir un petit haut coordonné à son boxer pour à peine un peu plus de 5 euros. Pour un caraco qui va sortir, prévoir une somme plus consistante, mais là encore l'offre est plutôt démocratique. Les étiquettes affichent 15, 30, 50 euros pour les plus chics, voire plus de 200 euros pour des modèles en soie de style très huppé. Parmi les caracos d'exception, l'on peut aussi essayer les articles issus de catalogue bio. Certains créateurs conjuguent désormais les coupes basiques des caracos à des matières peu familières. Si la chanvre devient de plus en plus commun pour les férus de la bio-attitude, le soja peut aussi faire partie des matériaux. Dans la culture, une des références les plus populaires de port de caraco est la pièce de Beaumarchais. La servante Suzanne y met le vêtement à l'honneur. Le modèle à la Suzanne fait d'ailleurs partie des plus populaires, en leur temps. L'autre coupe connue à l'époque étant le pierrot. Le modèle roussillonnais, retrouvé sur des scènes, conservées sur des supports en musée, plaide pour une origine catalane de l'adoption de ce vêtement.

Le Jeudi 24 Mars 2011 à 12:08
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  lingerie féminine, lingerie sexy, nouvelle collection 07, lingerie coquine, lingerie fine, string, tanga, balconnet, porte jaretelle, nuisette Lingerie féminine : entre finesse et séduction,
faites-vous désirer



fleche Voir les autres articles commençant par C
 
Articles précédents :
  •  Bichon havanais : prix, caractère et poids adulte
  •  Maquillage minéral : définition de ce nouveau type de maquil...
  •  Lissage japonais : mieux que le lissage brésilien ?
  •  Xénophilie : définition de ce terme encore peu connu
  •  Chat des forêts Norvégiennes : apparence et caractère

Articles suivants :
  •  Bottes en plastique : comment choisir ?
  •  Nettoyage de peau maison : mode d'emploi
  •  Aliments anti-cellulite : quels sont-ils ?
  •  Crème Nok d'Akileïne : définition
  •  Couch Surfing : de Paris à New York en passant par Londres




 
 





Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   lingerie Lingerie
   lingerie sexy Lingerie sexy
   lingerie glamour Lingerie glamour
   lingerie Lingerie
   lingerie feminine Lingerie féminine



Il y a caraco et caraco, celui des origines, datant du 18ème siècle et le petit haut du 3ème millénaire, qui dénote une fraîcheur tout en féminité. Le caraco originel renvoyait à une veste de coupe si...