Canon a chaleur : électrique, à gaz ou au fioul


Partager




Parmi les moyens et matériels de chauffage, le canon à chaleur est presque méconnu du grand public. Cela n'a rien d'étonnant. Ce matériel est surtout utilisé par des professionnels. Il arrive cependant que des particuliers soient amenés à utiliser un canon à chaleur pour réchauffer un endroit ou un volume défini. Cela peut être une pièce, un entrepôt, un atelier, une tente... Si le recours au service d'un professionnel n'est pas indispensable, des précautions sont toutefois à prendre. Ce matériel est potentiellement dangereux.



Il est donc important de suivre les conseils d'utilisation délivrés notamment par les techniciens de l'entreprise qui l'a mis en location ou qui l'a vendu. Le canon à chaleur a été conçu et utilisé au début pour le chauffage des serres. Il s'agit de créer un micro climat avec une température ambiante idéale pour le développement des plantes. Le canon à chaleur est par ailleurs à utiliser dans un espace fermé. L'eau ayant une inertie plus importante par rapport à l'air, le système n'est efficace que si l'air est sec. Ce n'est donc pas la peine d'utiliser un canon à chaleur pour chauffer une cour de récréation par exemple. Par contre, sous une tente ou dans une très grande salle, ce matériel de chauffage sera efficient. La condition d'utilisation est particulière dans une serre car les plantes émettent de la chaleur en plein hiver mais surtout du gaz de combustion. Ce dernier est potentiellement dangereux pour l'homme. Si les serres sont isolées, les tentes et les grandes salles que l'on réchauffe par un canon à chaleur doivent être aérées. L'air chaud produit brûle en effet l'oxygène. Cela peut entrainer des asphyxies ou des malaises respiratoires.


A l'instar des groupes électrogènes, le gaz diffusé par un canon à chaleur peut être mortel. Le danger est d'autant plus réel car l'émanation n'est pas détectable à l'odeur. Il ne faut surtout pas utiliser le canon à chaleur dans un local fermé où il y a du monde. Il est hors de question de le laisser en marche alors que des personnes dorment dans la pièce à chauffer. Le risque d'incendie existe aussi même si le feu fait moins de victimes que le gaz avec ce genre d'engin.


canon chaleur
Parfois, l'utilisation de canon à chaleur à flamme, autre qu'électrique, est interdite par les termes d'un contrat d'utilisation. Ce dispositif de chauffage doit répondre à des normes de sécurité relatifs à l'incendie, à la surchauffe et à l'explosion. Appelé aussi générateur d'air chaud, le canon à chaleur se présente dans la plupart des cas comme un canon monté sur un socle à moteur, embarquant ou non un réservoir, le tout sur des roulettes. L'aspect importe peu, seules comptent l'énergie utilisée et la production de chaleur par débit d'air chaud. Ce genre de matériel de chauffage utilise des carburants en forme de gaz comme le propane, ou encore en forme de liquide comme le pétrole, le fuel ou le gasoil. Le choix du canon à chaleur dépendra du besoin de l'utilisateur et des conditions du volume à chauffer.


Il faut aussi tenir compte de la puissance thermique du générateur, de la consommation et de la capacité du réservoir. Le générateur à air chaud fonctionnant au fioul standard est préconisé pour le chauffage des grands volumes. L'air est soufflé a une température élevé et est très vite éparpillé par un ventilateur à fort débit. Le canon à air chaud au fioul est diversifié. Il peut aussi être à échangeur avec brûleur séparé, assurant une combustion propre. Le canon à air chaud au fioul et à combustion directe est très économique. Avec un gros débit, il permet une meilleure combustion et une bonne distribution de l'air chaud. Le canon à air chaud infrarouge fioul et à rayonnement est préconisé pour un chauffage localisé. Il est sans débit d'air et est complètement inodore. Le générateur à fioul existe également en version à cheminée. Pour un espace fermé, un générateur à air chaud au gaz propane et à allumage automatique est indiqué. Pour chauffer un volume de 600 m³, un matériel standard déploie une puissance calorifique de 46 Kw et débite de l'air à 1450 m³/h. Le canon à air chaud électrique est également très pratique pour réchauffer les espaces fermés, là où une prise de courant est disponible. Demandez à un technicien si le matériel peut fonctionner sans surveillance. Généralement, les allumages automatiques sont plus sûrs. Les modèles dotés d'un thermostat d'ambiance peuvent être pilotés à distance.

Le Mardi 21 Avril 2009 à 10:30
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  Chauffage et climatisation, radiateurs, cheminée, ventilation Chauffage et climatisation : votre intérieur
toujours à la bonne température



fleche Voir les autres articles commençant par C
 
Articles précédents :
  •  Valeo : équipements pour l'industrie automobile
  •  Meetic et Affinity : site de rencontres
  •  Bank of America : online banking
  •  Agritourisme : phénomène très présent en Italie...
  •  La fonction publique hospitalière : concours, missions, offr...

Articles suivants :
  •  Ethanol : carburant aussi utilisée pour les cheminées...
  •  Antalya Turquie : climat et météo
  •  Circuit Los Angeles : Las Vegas, San Francisco, Grand Cany...
  •  Anticyclone : définition de ce phénomène...
  •  Clubs d'investissements : s'associer pour investir en bour...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   chauffage Chauffage
   chauffage Chauffage



Parmi les moyens et matériels de chauffage, le canon à chaleur est presque méconnu du grand public. Cela n’a rien d’étonnant. Ce matériel est surtout utilisé par des professionnels. Il arrive cependan...