Cancer du testicule : risques, causes,symptômes, prévention et traitements


Partager




Le testicule est une glande génitale mâle qui possède à la fois les fonctions exocrines (émission d'hormones et fabrication de spermatozoïdes) et endocrines (sécrétion d'hormones dans le sang). Le cancer du testicule est une tumeur maligne classée en tumeurs germinales (95 %) et en tumeurs non-germinales (5 %). Il existe plusieurs variétés de tumeurs germinales : les tumeurs séminomateuses et les tumeurs non séminomateuses comme le tératocarcinome, le carcinome embryonnaire et le choriocarcinome.



Le symptôme du cancer du testicule est l'apparition d'une masse solide et indolore sur un testicule nécessitant la consultation auprès d'un uro-néphrologue. Le premier examen consiste à effectuer systématiquement un prélèvement sanguin pour doser les marqueurs tumoraux. Cela permet d'orienter le diagnostic vers le type de tumeur. L'échographie du contenu des bourses confirme ou infirme la présence d'une masse testiculaire. La radiographie pulmonaire est réalisée pour rechercher les éventuelles métastases. Un scanner thoracique, abdominal et pelvien permet de rechercher une extension ganglionnaire du cancer. On distingue quatre stades dans la maladie : le premier quand la tumeur est uniquement localisée dans le scrotum (enveloppe de peau du testicule), le stade 2a avec la présence dans l'abdomen de ganglions dont la taille est inférieure à 2 cm, le stade 2b quand les ganglions mesurent de 2 à 5 cm, le stade 2c quand ils sont supérieurs à 5 cm et le stade 3 quand il existe des métastases au niveau des poumons ou dans les viscères.


La guérison est obtenue dans environ 90 % des cas, mais l'utilisation de médicaments anticancéreux est susceptible de provoquer une stérilité aussi le patient devra envisager de conserver son sperme avant de débuter le traitement. Le traitement est chirurgical avec l'ablation systématique du testicule. Une prothèse testiculaire peut être introduite dans la bourse. L'opération est suivie d'un examen pour définir la malignité de la tumeur. Pour les tumeurs de bon pronostic, de petite taille et localisées au testicule, le traitement chirurgical suffit.


La radiothérapie (utilisation de rayons) est indiquée en cas de tumeurs séminomateuses. Certaines tumeurs séminomateuses avancées et les tumeurs non séminomateuses plus agressives associent généralement radiothérapie et chimiothérapie (utilisation de médicaments anticancéreux). Les facteurs de risque du cancer du testicule font encore débat chez les spécialistes. Le seul facteur de risque formellement identifié intervient durant le développement embryonnaire. L'absence d'un ou des deux testicules dans la bourse (cryptorchidie) rend le risque de ce cancer 35 fois plus important que dans la population générale. D'autres facteurs comme l'origine géographique et ethnique, les facteurs génétiques, la vasectomie, l'exposition in utero au « distilbène », la puberté précoce ou les problèmes d'infertilité font ou ont fait l'objet de différentes études. Même si rien n'a encore été prouvé, la prévention du cancer du testicule peut passer par une bonne alimentation et la pratique d'exercices physiques.
cancer testicule


Evitez également les endroits pollués, car le dernier responsable en date au banc des accusés est la pollution qui aurait des impacts sur des cancers des testicules, sur la diminution de la fertilité masculine et sur l'augmentation des anomalies sexuelles des nouveau-nés.

Le Lundi 26 Novembre 2007 à 15:01
Article écrit par Frédérique ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  cancer, poumon, testicule, sein, prostate, langue, col de l'utérus, chimiothérapie Les cancers et leurs traitements : les progrès de
la recherche



fleche Voir les autres articles commençant par C
 
Articles précédents :
  •  Traité de Bruxelles de Mars 1948 : histoire
  •  The Big Bang Theory : la beauté et les geeks
  •  Igname : tubercule à déguster à tout prix !...
  •  Toshiba : marque japonaise de matériels informatiques et éle...
  •  Cancer du sein : un véritable fléau de nos jours !...

Articles suivants :
  •  Malaisie : pays d'Asie du Sud-Est au charme unique
  •  Cancer de la langue : causes, symptômes et techniques de t...
  •  Station de ski Courchevel (France) : là où sports d'hiver ...
  •  Principauté de Liechtenstein : un aperçu sur ce pays d'Eur...
  •  Jambes lourdes et douloureuses : traitement et symptômes




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   sante Santé
   maladie Maladie
   cancer Cancer
   medecine Médecine
   chirurgie Chirurgie



Le cancer du testicule ne représente que 1 à 2 % des cancers masculins, correspondant chaque année à près de 2 000 cas diagnostiqués en France. Il concerne un tiers des cancers de l'homme âgé de 15 à ...